• Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes

    Premier single de l’obscure label Californien (Hollywood) Cornuto Hi-Fi Records and Tapes. En face A l’instrumental (Rockabilly) "Goatsville" par Jay Hodge Ork Featuring Lloyd Rowe on guitar composé par Lloyd Rowe, la face B met en vedette la chanteuse Mecie Jenkins avec "Come Back Pretty Baby" (superbe Soul/Blues) soutenue par Jay Hodge Ork et composé par Jay Hodge. Des artistes tout aussi obscures que le label ! Apparemment qu’un seul single pour Hodge et Mecie sur le label Cornuto qui a produit une petite poignée de 45’s de 1961 à 1964 (?). Je propose donc aujourd’hui ce premier single Cornuto Hi-Fi Records and Tapes JH-1000-R édité en 1961 (Red vinyl) réédité en 2013 vinyle noir. Merci pour toute info à propos de Jay Hodge et Mecie Jenkins ainsi que sur le label !  UP date: Le guitariste Lloyd Rowe est décédé le jour de Noel 1988 de 'probable' problème d’alcoolisme. Originaire de Kansas City, Lloyd a passer sa vie professionnel sur la Cote Ouest, jouant sur de nombreux enregistrements du pianiste Willie Egan notament sur Vita et Mambo Records dans le milieu des années '50. Rowe a également accompagné Ted Taylor dans la fin des années '50 pour Ebb Records. Il fait des tournées avec les Ink Spots dans les années 1970 et joue de la guitare rythmique en 1971 sur l'album Pee Wee Crayton "The Things I Used To Do" Vanguard Records. Merci a MarcD pour ces infos !   

     

     

    Cornuto JH- 1000-R - 1961 -

    Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes

      

    Cornuto JH- 1000 - Bootleg / repro - 2013 -

    Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes  

    Jay Hodge Ork * Goatsville

    Mecie Jenkins * Come Back Pretty Baby

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • JOE TEX - MICHELLE RECORDS MX-934 - 1964

    Joe Tex - né Joseph Arrington Jr. le 8 aout 1935 à Rogers, Texas, décédé le 13 aout 1982 à Navasota, Texas - chanteur, auteur-compositeur de musique Soul, surnommé The Preacher, à été élevé dans la ville de Baytown. Sa carrière de chanteur professionnel commence sur scène à New York, à l'Apollo Theater. En 1954, il remporte la première place d'un concours de talents et obtient un contrat de disque. Ses premières séances pour King, Ace et Anna Records ne rencontrent pas un grand succès et se vendent mal. Parallèlement, Tex perfectionne ses talents de compositeur. Sa reprise de James Brown de Baby You'Re Right (1962) devient un hit, ce qui lui vaut de signer chez Dial Records. Pour une biographie plus détaillé, voir mon précèdent article ici -> JOE TEX Je post aujourd’hui son single enregistré en 1964 sur Michelle Records, label de Sam Montel - de son vrai nom Sam Montalbano, d’origine Italienne basé en Louisiane, fondateur de Michelle et Montel Records - "I’ve Got A Song/The Next Time She’s Mine", deux superbes Northern Soul de sa composition ! Joe Tex reviendra avec d’autres chansons !

     

    JOE TEX - MICHELLE RECORDS MX-934 - 1964

    I've Got A Song

     The Next Time She's Mine

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • THE TAMS SINGLES PART 1

    Le groupe vocal R&B The Tams, est co-fondé en 1952 par Charles Pope et son frère Joseph (Joe) Pope avec Robert Lee Smith, Horace Key, Joseph Jones Jr. (aka Little Joe), et plus tard Floyd Alshton, tous originaires d’Atlanta, en Géorgie. Ils se produisent par la suite avec deux line-up différant, un mené par Robert Lee Smith sous le nom de R. L. Smith & The Original Tams, le deuxième, mené par le co-fondateur Charles Pope, sous le nom de The Tams où Joe Pop & The Tams. Les membres des deux line-up sont : Robert Lee Smith - Charles Pope, Joseph Lee Pope - Horace "Sonny" Key - Floyd "Little Floyd" Ashton et Albert "Little Red" Cottle, (du nom de sa mère), fils de Charles Pope, sur scène avec le groupe dès l’âge de 6 ans. Ils se produisent dans les clubs autour d’Atlanta sous le nom de Four Dots, et plus tard dans la décennie - après avoir été rejoint par Floys Ashton - sous le nom de The Tams, du nom du chapeau qu’ils portaient sur scène : le Tam o ' Shanter. Ils finissent par attirer l’attention du producteur d’Atlanta, Bill Lowery, qui accepte de produire une seule démo du groupe.

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Lowery associé au compositeur Joe South produisent la session dans les Studios Fame à Muscle Shoals, Alabama, donnant au groupe leur le premier hit "Untie Me". Le label Arlen  Records basé à Philadelphie récupère la démo et édite le single en 1962, qui devient un hit au Top vingt R&B dans le Billboard magazine charts. Ce succès permet à Lowery de leurs obtenir un accord avec ABC-Paramount en 1963. Leur premier single pour leur nouveau label, "What Kind of Fool (Do You Think I Am)" écrit par un autre protégé de Lowery, Ray Whitley, fait irruption dans le top Ten. Peu après, Ashton quitte le groupe et fut remplacé par Albert Cottle. Pendant le reste de la décennie, The Tams ont continués d’enregistrer des chansons écrites principalement par Ray Whitley et Joe South, dans les Studios Fame, puis plus tard à Master Sound Studio de Bill Lowery à Atlanta. Le groupe sort quantité de singles et plusieurs albums sur le label ABC-Paramount, dont (leur premier) "Presenting The Tams" en 1964. The Tams quittent ABC-Paramount et signe avec 1-2-3 Records, label de Bill Lowery, filiale de Capitol Records. Ne renouant pas avec leur succès antérieur, le groupe réenregistre plusieurs de leurs "classiques" succès. Ils se produisent en tournées, appréciant leur popularité, en devenant un pilier de la Beach Music scène avec d’autres groupes, tels que The Drifters. The Tams ont été intronisés au Georgia Music Hall of Fame en 1992 et ont reçu de nombreux autres prix. Joe Pope est mort en 1996, mais le groupe a continué à se produire avec deux line-up différant, le premier mettant en vedette Charles Pope et Albert "Little Red" Cottle (fils de Charles Pope) ainsi que Robert Arnold, Elton Richardson, Greg Gallashaw et Reginald Preston. Le deuxième line-up met en vedette Robert Lee Smith et The Original Tams. Ils se produisent régulièrement jusque dans les années ’90, parfois également sous le nom de The Mighty, Mighty Tams. Je post aujourd'hui une première partie de leurs singles, ils reviendrons prochainement avec le reste de leur discographie singles !

     

    Arlen 7-11 - 1962

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Untie Me

     Disillusioned

     

     

     

    Aerlen 717 - 1962

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Deep Inside Me

     If You're So Smart

     

     

     

     Arlen 720 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    You'll Never Know

    Blue Shadows

     

     

     

     Arlen 729 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Find Another Love

    Don't Ever Go

     

     

     

     ABC-Paramount 45-10502 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    What Kind Of Fool (Do You Think I Am)

    Laugh It Off

     

     

     

     ABC-Paramount 10533 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

    You Lied To Your Daddy

    It's All Right (You're Just In Love)

     

     

     ABC-Paramount 45-10573 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

     Edition Belge Stateside 4C 006 - 1971

    THE TAMS SINGLES PART 1

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Hey Girl Don't Bother Me

    Take Away

     

     

     ABC-Paramount 45-10601 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Silly Little Girl

    Weep Little Girl

     

     

     ABC-Paramount 45-10614 - 1965

    THE TAMS SINGLES PART 1

    The Truth Hurts

    Why Did Little Girl Cry

     

     

     

     ABC-Paramount 45-10635 - 1965

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Unlove You

    What Do You Do

     

     

     

     


    3 commentaires
  • ARCHIE & AL PERKINS

    Al Perkins, né le 01 Aout 1930 à Brookhaven, Mississippi, assassiné le 13 Février 1983, producteur-arrangeur chanteur et propriétaire de label - surnommé The Perker - il est le frère de la chanteuse Vee Allen (Velma Perkins). Il démarre sa carrière à Memphis après avoir déménagé de Brookhaven, où il exerce ses talents de dj aux cotés de Joke Jay Buttler et Fred Goré, qui par la suite partent pour Detroit rejoindre WJLB radio et plus tard WQBH radio. Par la suite, Al passe plusieurs années à Chicago, travaillant autour de la ville comme chanteur, enregistrant plusieurs singles pour différents labels dont : CJ - Jive et USA Records. En plus d'enregistré pour lui même, il enregistrera également un duo avec la chanteuse Betty Bibbs "Homework/Love Me Like I Love You" sur USA Records en 1965, puis un deuxième duo Al & Bunky (Bunky qui n'est autre que Bill Sheppard) pour le label Exodus, également édité sur Constellation "Homework/Thanks To You". A la fin des années '60, il part rejoindre ses anciens amis à Detroit, formant une société de production et exerçant ses fonctions de dj. Recherchant des nouveaux talents pour sa société de production, il commence a réunir quelques groupes autour de lui, dont : Sins Of Satan , Al Hudson & The Partners et One Way, produisant également sa propre sœur Vee Allen sur Mier Records, label qu'il fonde pour l'occasion. Il enregistre également pour lui même quelques singles sur Atco et Buddah Records. En 1979, il s'embourbe dans les enquêtes sur les pots de vin (payola) à WJLB et la station Rock WMZK. En mars 1983, on le retrouve dans son bureau qu'il partageait avec Ernest Kelly sur James Couzens au nord ouest de Detroit, mort d'une balle de revolver. Aucuns singes d’effraction, de lutte ou de vol n'a été constaté par la police. La rumeur a circulé qu'il a pu avoir des connexions avec la mafia, mais rien n'a été prouvé. Je post aujourd'hui un autre single duo avec une certaine Archie "You Can Belong To Some One" une reprise du titre de Curtis Mayfield pour Jerry Butler (& The Impressions) I Need To Belong To Someone, couplé a l'instrumental "Really" par Al Perkins & Band sur USA Records 757 édité en 1963. Merci pour toute info sur la chanteuse Archie dont personnellement je ne sait rien.

     

    ARCHIE & AL PERKINS

    Archie & Al Perkins

    You Can Belong To Someone 

     Really * Al Perkins & Band

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • La chanteuse de cabaret Bunny Paul (qui semble être son nom de naissance) née à Detroit, Michigan le 21 mai 1924, était la dernière d’une longue succession d’artistes blancs chez Motown - amenés pour élargir l’appel "Crossover" de l’étiquette. Miss Paul avait presque 40 ans au moment où elle auditionne à Hitsville. Loin d’être une inconnue, Bunny Paul a déjà 20 ans de carrière dans les genres Rockabilly / Rhythm and Blues. Elle démarre sa carrière en 1953 avec un single sur Dot Records, puis sur Essex, Capitol, Dynamic, Point, Brunswick Dash, London,  RCA et Roulette Records, faisant de certains d’entre eux des Hits régionaux. Suite à de graves problèmes de santé, nécessitant une chirurgie du cerveau et une longue hospitalisation, Bunny avait réduit sa carrière à la fin de la décennie.

    Se sentant de nouveau mieux, elle entre en janvier 1963 aux studios Hitsville - de Berry Gordy - pour enregistré son unique single pour le célèbre label Gordy Records, enregistrant deux faces "I’m Hooked" composé par Berry Gordy, couplé à "We’re Only Young Once" composé par Paul (Bunny), Valvano et Paul (Clarence) produit par Clarence Paul, songwriter & Records producer chez Motown. Malheureusement, Bunny Paul n’était pas encore suffisamment bien pour poursuivre une (possible) carrière chez Motown, où avec d’autres labels d’ailleurs. Je post aujourd’hui son unique single pour Berry Gordy sur sa filiale Gordy Records [7077]. Le single sort également au Canada sur le label Tamla G 7071.

     

     

    I'm Hooked

     We're Only Young Once

     

     

     

     

     


    votre commentaire