• KENNY AND MOE (THE BLUES BOYS)

    Le duo Kenny And Moe (The Blues Boys), comprenant les chanteurs et guitaristes Kenny Ballard et Moses Pelham, ont enregistré - dans un registre Blues Rocker - de 1956 à 1957 cinq singles sur DeLux Records : "Can't Help Myself / You're Going To Miss Me When I'm Gone" DeLux 45-6101 (Octobre 1956) ;  "I Want To Love You / I'm All Alone" DeLux 45-6122 ( Février 1957) ; "I Sing This Song / Big Joe" DeLux 45-6134 (Mars 1957) ; "Yes I Will / There's Something About You" DeLux 45-6139 (Juin 1957) et "Double Talk Baby / So Long - I'm Gone" DeLux 45-6154 (Décembre 1957). Ils enregistrent un dernier single en 1959 sur Josie Records sous les noms de Kenny And Mose avec une version différente de "I Want To Love You" de leur deuxième single DeLux renommé "You Know I Love You" couplé à "Tell Me That Your Love Is Real". Malheureusement je n'ai pas plus d’infos sur ce duo. 

    KENNY AND MOE (THE BLUES BOYS)

    DeLux Records a été fondé en 1944 par David et Jules Braun à Linden, dans le New Jersey. Le label enregistre de la musique populaire, Rhythm and Blues, Jazz, Gospel et Country & Western. En 1947, Syd Nathan acquiert une participation majoritaire dans l’étiquette, mais les frères Braun continuèrent à l’exploiter à Linden jusques mars 1949, date à laquelle les bureaux furent transférés à Cincinnati. Les frères Brauns ont manifestement quitté la société à ce moment-là pour former Regal Records. Nathan a officiellement acquit le label des frères Braun en février 1951. Je propose aujourd’hui deux de leurs singles comprenant les deux versions de "I Want To Love You" : la première figurant sur le deuxième single DeLux Records 45-6122 "I Want To Love You / I’m All Alone" (1957) ainsi que la version sur Josie Records avec "You Know I Love You" (version différente de "I Want To Love You") couplé à "Tell Me That Your Love Is Real" édité en 1959. Merci pour toutes infos complémentaires sur ces Kenny and Moe !  

     

     DeLux 45-6122 - Fevrier 1957

    KENNY AND MOE (THE BLUES BOYS)

    I Want To Love You

     I'm All Alone

     

     

     

    Josie 45-854 - Janvier 1959

    KENNY AND MOE (THE BLUES BOYS)

    Tell Me That Your Love Is Real

     You Know I Love You

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • ARRON McCRAY And His Sensation Ivies

    Originaire de Detroit, le groupe d'harmonie vocale The Ivies comprenait Aaron McCray (lead), Odel Logan, Jimmy Davis, Conley Griffin et Arnold Johnson. Le groupe est également connu sous le nom d'Arron Mccray & His Sensation Ivies ou simplement The Sensation Ivies. The Ivies étaient également le groupe de sauvegarde de Clarence Paul pour les chansons "I Need Your Lovin' / I’ll Be By Your Side" édité sur Hanover Records. En 1958, le groupe enregistra "Sunshine / Come On" pour Ivy Records, label fondé par Stan Feldman & Ed Portnoy en septembre 57. 

    ARRON McCRAY And His Sensation Ivies

    Le single a été réédité en juin 1959 sur Brunswick [55112]. En 1959, ils enregistrent "Voodoo / I Want to You Know" sur Roulette Records. En 1960, ils enregistrent sous le nom d’Arron McCray & His Sensation Ivies pour le label de Johnnie Mae Matthews, Reel Records [111] "I’ll Have The Last Laugh / Inter Santum", dont la face instrumental "Inter Santum" est probablement joué par les musiciens de studio de Johnnie Mae Matthews. La face instrumental (Inter Sentum) est réédité en 2012 sur Réel Records avec en face A "Heartache And Troubles" de Mr. Bo (Louis Bo Collins) un Bluesman de Detroit qui a également été publié de 1960 à 1962 par Réel et Northern Records, deux labels appartenant à Johnnie Mae Matthews. Je post aujourd'hui leurs single Reel Records 111 édité en 1960.

     

    ARRON McCRAY And His Sensation Ivies

    I'll Have The Last Laugh

     Inter Santum

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • THE ISLANDERS

    The Islanders étaient un groupe américain signé par Mayflower Records et se composaient de Frank Metis (accordéon et compositeur), Randy Starr, de son vrais nom Warren Nadel, dentiste dans le Bronx, guitariste et compositeur, et du créateur d’effets spéciaux, Ralph F. Curtiss, jouant des musiques exotiques du genre Martin Denny. Connu pour son single de 1959, "The Enchanted Sea", le groupe n’a pas réussi à créer d’autre succès, malgré plusieurs disques enregistrés dont un album édité en 1960, toujours sur Mayflower et une poignée de singles extrait de cet album, hormis un single : Mayflower (M22) dont la face A "Forbidden Island" ne figure pas sur l’album. Plusieurs EP et singles ont été édités sur différents labels en Europe, en Australie et en Afrique du Sud, reprenant la plupart du temps les titres de leur album de 1960. Mais pour Randy Starr ce n’était pas son seul débouché créatif, il a également été chanteur solo pour plusieurs maisons de disques et était probablement plus connu pour avoir écrit douze chansons pour Elvis Presley. Je présente le single Mayflower M22 dont la face A "Forbidden Island" ne figure pas sur l’album, couplé à "City Under The Sea" édité en 1960.

     

    THE ISLANDERS

    Forbidden Island

     City Under The Sea

     

     

     

     


    1 commentaire
  • BILLY PRESTON

    Musicien de soul, R&B et Gospel, William Everett Preston est né le 2 septembre 1946 à Houston, Texas. Il déménage à Los Angeles alors jeune enfant avec sa mère, Robbie Lee Williams. Enfant prodige, Preston était entièrement autodidacte et n'a jamais pris de cours de musique. À l'âge de dix ans, il jouait de l'orgue sur scène, soutenant plusieurs chanteurs de gospel tels que Mahalia Jackson. À l'âge de 11 ans, il apparaît dans un épisode de l'émission télévisée du réseau NBC de Nat King Cole chantant le hit de Fats Domino "Blueberry Hill" avec Cole. Il est également apparu dans St. Louis Blues, le biopic de W. C. Handy de 1958 avec Nat King Cole. En 1962, Preston rejoint le groupe de Little Richard en tant qu'organiste et c'est lors de ses concerts à Hambourg qu'il rencontre les Beatles, Preston avait alors juste 16 ans. En 1963, il joue de l'orgue sur l'album Night Beat de Sam Cooke et sort son premier album, 16 Yr Old Soul, pour le label Derby de Cooke. En 1965, il sort l'album The Most Exciting Organ Ever, à une époque où il jouait régulièrement dans le show de musique pop Shindig! sur ABC TV. Preston commence alors à être très demandé. En plus de sa carrière d’artiste solo (couronnée de succès aux Grammy Awards) Preston a collaboré avec certains des plus grands noms de l’industrie musicale, notamment les Beatles ; les Rolling Stones ; Nat King Cole ; Little Richard ; Eric Burdon ; Ray Charles (dont il rejoint le groupe en 1967) ; George Harrison, Elton John ; Eric Clapton ; Bob Dylan ; Sam Cooke ; King Curtis ; Sammy Davis Jr. ;  Aretha Franklin ; Les Jackson five ; Quincy Jones ; Mick Jagger ; Richie Sambora ; Sly Stone ; Johnny Cash ; Neil Diamond ; les Red Hot Chili Peppers et Ringo Starr. Il a joué pour les Beatles, du piano électrique Fender Rhodes et de l'orgue Hammond lors des sessions "Get Back" de 1969. En 1978, il apparaît en Sergent Pepper dans le film de Robert Stigwood, Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. Pour lui-même, Preston enregistre sur différents labels dont, entres autres : Derby - Vee-Jay et son sous label Exodus - Capitol - Apple - A&M - Motown, chez qui il signe en 1979, pour lui-même et aussi pour des duos avec Syreeta. Preston quitte Motown en 1984 pour se concentrer sur le travail de session, contribuant à des œuvres d'artistes tels que Luther Vandross (ses solos d’orgue figurent sur le tube "Til My Baby Comes Home" de 1985), ainsi que pour Whitney Houston et Patti LaBelle, entre autres. Il a été directeur musical de Nightlife, émission-débat animée par David Brenner qui a duré une saison, de 1986 à 1987. En 1991, Preston est soigné pour dépendance à l’alcool et à la cocaïne. Il connait alors une descente aux enfers, notamment pour des histoires de meurs et de fraude aux assurances. Ayant surmonté ses problèmes de dépendance au début des années 90, Preston fait une tournée avec Eric Clapton, enregistre avec Gary Walker, l'un des chanteurs de son groupe basé à Los Angeles, et collabore avec de nombreux autres artistes. Il a également tourné avec Ringo Starr, figurant sur son album live de 1990, et a été invité à devenir membre du groupe en 1991, après le décès du pianiste Stan Szelest. Il a joué en tournée avec le groupe, mais la condamnation pour cocaïne et pour agression sexuelle a mis fin à la collaboration. Preston décède le 6 Juin 2006 à l’âge de 59 ans. En 1961 - alors âgé de 15 ans - il enregistre deux singles sur le petit label Californien Contract Records, le premier Contract 5101 "My Kind Of Music/There's A Brand New Picture (In My Picture Frame)", que malheureusement je ne possède pas et un second étonnant avec deux faces vocales, le superbe et explosif "Volcano" couplé à la ballade "Young Heartaches" Contract 5102. Je propose aujourd’hui son single Contract 5102 "Volcano/Young Heartaches". 

     

    BILLY PRESTON

    Volcano

    Young Heartaches

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • PAWN SHOP SOUL

    Fondé en 2013 par le saxophoniste baryton Steven Baird, Pawn Shop Soul jouent des airs Soul et Funk des années soixante et soixante-dix - certains hits classiques, mais aussi des grooves oubliés. Influencé par certaines mélodies des studios comme Stax, Fame, Muscle Shoals, Chess, et de bien d’autres. Des groupes comme The Mar-Keys et The Bar-kays sont représenté, mais aussi des mélodies écrites ou enregistrées par des artistes tels que Eddie Harris, Clarence Wheeler, Jack McDuff, Willie Bobo ou Mongo Santamaria, entre autres. Essentiellement instrumental, pour des Grooves Soul / Funk ou Latin, le groupe se produit parfois avec la chanteuse Simone Cox pour quelques mélodies Soul. Les membres de Pawn Shop Soul sont : Steven Baird, baritone sax and manager ; Michael McPheeters, tumpet ; Daniel Miltz, trumpet ; Yves Tan, tenor sax ; Josh Mann Hammond organ ; Joaquin Spengemann, drums ; Stephen Rogers, bass guitar ; Mike Spooner, percussion and Lars Wright, guitar. 

    PAWN SHOP SOUL

    Ils enregistrent en 2017 pour le label Lugnut Brand Records basé à Pittsburg, Californie un single avec en face A une reprise de "Trinidad" composé par Teacho Wiltshire pour Willie Bobo, couplé à une reprise du classique des Mar-Keys "Grab This Thing". Ces deux titres avaient été préalablement piraté par des dj’s en Angleterre sur le label fictif D-B Records, mais l’édition officiel est celle édité par Lugnut Brand en 2017, c’est celle que je présente ici.

     

     

     

     

    PAWN SHOP SOUL

    Trinidad

    Grab This Thing

     

     

     

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires