• THE ARTISTICS

    Le groupe Soul "The Artistics" a été formé en 1958 à Marshall High School à Chicago avec en line-up : Curt Thomas (lead), Larry Johnson (premier ténor), Jesse Bolian (second ténor) et Aaron Floyd (baryton basse). En 1960, Thomas quitte le groupe et est remplacé par le chanteur Robert Dobyne. Ils se produisent lors de la Convention nationale démocratique de 1960 et commencent à chanter en soutient de Major Lance, dont (entre autres) "Monkey Time". Le producteur du groupe Okeh Records - Carl Davis - les signent en 1963, mais leurs premiers enregistrements n’aboutissent pas. Robert Dobyne quitte le groupe en 1964, et plus tard écrit pour The Temptations et enregistre pour Motown, des titres malheureusement non édités à l’époque. Les fonctions de chanteur lead des Artistics sont alors tenues par Charles Davis, ex membre du groupe The Dukay, puis par Marvin Smith, un ex membre du groupe El Dorados. Ils ont leur premier hit local avec "Get My Hands On Some Lovin'", co-écrit et enregistré pour la première fois par Marvin Gaye. Ils enchaînent avec plus de succès, avec "This Heart Of Mine", écrit par Barrett Strong. Le single atteint le n° 25 du Billboard Chart R&B fin 1965. Le groupe sort un album, "Get My Hands On Some Lovin'" (1966), avec plusieurs chansons écrites par Strong, mais les deux singles suivant pour Okeh ne rencontre pas de succès. Ils déménagent ensuite chez Brunswick Records où Carl Davis était devenu directeur A&R. Ils enregistrent cinq albums pour le label, leur tout premier "I'm Gonna Miss You", écrit par Smith, Bolian et Johnson, du groupe, est produit par Davis, se classe n° 9 dans le R&B charts, et n° 55 dans le Pop Chart fin 1966. Marvin Smith quitte le groupe pour une carrière solo, il est remplacé par Tommy Green. Smith a continué de collaborer à l’écriture et a chanté sur quelques-uns des enregistrements du groupe jusqu’en 1970. Ils continuent chez Brunswick avec plus ou moins de succès jusqu’en 1973 ou ils finissent par se séparer. Larry Johnson (né Lawrence Johnson à Chicago, Illinois) est décédé en juin 2015. Chez Okeh Record, le groupe enregistre en tout cinq singles, tous figurant sur l’excellent album "Get My Hands On Some Lovin'". Je poste ici un de leur 45’s "Patty Cake/In Another Man’s Arms" Okeh 4-7217 édité en 1965. L’album dont il est issu sera posté prochainement sur mon autre blog - album-only.

     

    THE ARTISTICS

    Patty Cake

     In Another Man's Arms

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Le saxophoniste-compositeur de Chicago, Clifford Davis - frère du producteur Carl Davis - n'a enregistré (à ma connaissance) qu'un unique single sur Okeh Records, produit par son frère Carl Davis. Deux titres composés par lui-même et le guitariste Phil Upchurch pour "Finders Keepers, Losers Weepers" avec en backing vocals, le Girl groupe The Opals (ayant également enregistré sur Okeh et pour lequel j’ai déjà fait un article), couplé en face B à "Take It Light", composé par lui-même, entièrement instrumental. Clifford Davis à également jouer pour quelques vedettes de chez Okeh. Voici donc son unique single édité en 1963, Okeh 4-7184. 

     

    CLIFFORD DAVIS

    Finders Keepers, Losers Weepers

    Take It Light

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • THE CHEERS

    Little Ben And The Cheers est un groupe de la côte Sud de Chicago qui a enregistré au moins 15 singles sur une variété d’étiquettes. Ben Norfleet était le plus âgé des adolescents, qui étaient frères et cousins : Ben Norfleet (lead), Frank Norfleet (premier ténor), John Norfleet (second ténor) et Merlon Norfleet (basse). Ils étaient les enfants des Norfleet Brothers, un groupe de gospel très populaire de Chicago. Le manque de succès du groupe était dut à une mauvaise gestion, peu de promotion entre autres. Ce n’était sûrement pas un manque de talent, Little Ben possédant une voix ténor 'dynamique' similaire à Jackie Wilson. Je propose aujourd’hui leur single édité sur Okeh Records en 1969 et pour lequel ils sont nommés 'The Cheers' "I Made Up My Mind/Take Me To Paradise".  

     

     

     

    THE CHEERS

    I Made Up My Mind

    Take Me To Paradise

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le Girl groupe The Belgianetts ayant enregistré un single sur le label Okeh records, n'est pas forcement de Chicago, mais peut-être de New York. Le groupe a également enregistré un single sur USA records (basé à Chicago) mais dont les titres sont signés Gregory Caroll basé à New York. The Belgianetts ont aussi enregistré un single sur Ember (filiale de Herald records, New York) crédité a à Jo-An Baker & The Belgianetts, avec encore des titres co-signés par G. Caroll, mais rien ne permet d'affirmé que Jo-An (ou Joan) Baker faisait partie des Belgianetts, car sur l'étiquette le fait que The Belgianetts soit inscrit en minuscule est peut-être une indication d'entité distincte, et que Jo-An Baker n'est pas forcement la chanteuse principale du groupe, mais qu'elle a juste chanté avec eux pour ce single ? Merci a ceux qui pourront m'apporter quelques informations concernant la composition de ce Girl groupe, ainsi que leurs origines (Chicago/New York). Voici leur single Okeh records [7172] de 1963 "The Train/My Blue Heaven" produit par Carl Davis.

    THE BELGIANETTS

     

    THE BELGIANETTS

     

    The Train

     My Blue Heaven

     

         

     


    1 commentaire
  • THE OPALS 1er et 2eme SINGLE OKEH

    Le girl groupe The Opals, originaire de Chicago et dont les membres sont : Rose Addison (lead vocal) , Myra Tillison et Rose "Tootsie" Jackson, à enregistré trois singles sur le label Okeh records de 1963 à 1965. Le trio a également soutenu Otis Leavill et Major Lance, entre autres. Pour une biographie plus complète, voir mon précèdent article sur le groupe avec leur single "I'm Afraid/Restless Days". Voici leur premier et deuxième single pour le célèbre label ce Chicago/New York, Okeh records. 

     

     

     

    THE OPALS 1er et 2eme SINGLE OKEH

    Does It Matter

    Tender Lover

     

     

    THE OPALS 1er et 2eme SINGLE OKEH

    You Can't Hurt Me No More

    You're Gonna Be Sorry

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique