• ROCKY CORTES ET SON ORCHESTRE

    Rocky Cortes a enregistré au moins deux albums de musique Latines "Rocky Cortes And Brazilian Boy’s" et ce EP 'Dance Time' "Rocky Cortes et son Orchestre" édité en France en 1963 sur Disque Ariane qui est plutôt dans un registre Jazzy/bossa "Milt’s Delight/Summer Day/Mappy/Big Jordan". Les liners note du verso de la pochette nous apprennent que Rocky est né à Paris en 1937, d’une mère Slave et d’un père Latin. Tout en faisant des études de chimie, il apprend la clarinette, la batterie, puis l’harmonie et la composition. Les notes nous apprennent également que l’orchestre de Rocky Cortes est actuellement (années ’60) l’un des meilleurs ensembles de danse moderne que nous ayant en France. On le retrouve successivement sur les scènes de Paris, Bruxelles, Beyrouth, Athènes et Rome, où il anime aussi bien les galas de la haute société que les casinos les plus en vogue. D’après les quelques infos dont je dispose, son orchestre serait composé de lui-même et de Aldo Jova, Fréderic Garro, Sylvère, Balzamont, Henri Reymond et Raphaël Youzan, a confirmer tout de même !! Merci pour toute info complémentaire !! Voici donc cet EP Jazzy/Bossa, avec (personnellement) une préférence pour la face B avec ‘Mappy’ et surtout le Groovy ‘Big Jordan’.

     

    ROCKY CORTES ET SON ORCHESTRE

    ROCKY CORTES ET SON ORCHESTRE

    Milt's Delight

    Summer Day

    Mappy

     Big Jordan

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Chuck Danzy a enregistré pour lui-même un single sur le label Nu-Tone Records, un label de Chicago, actif dans les années ’60. Il existe d'autres label Nu-Tone, notamment à Hollywood et à Columbia, mais qui n'on rien a voir avec celui de Chicago [Infos de Bob/Dead Wax]. Danzy a aussi accompagné le chanteur Lonnie Lester sur un single, également sur Nu-Tone Records [1209] "Ain't That A Shame/I Know". Lonnie Lester a également enregistré deux autres singles sur Nu-Tone "So This Love/The Meanest Man In Town" Nu-Tone [201] et "You Choose/You Can't Go" Nu-Tone [210], probablement aussi accompagné par Chuck Danzy Band. Le single de Chuck Danzy est composé pour la face "Get Down" par Duane Johnson, saxophoniste, jouant également du cornet, compositeur-arrangeur et producteur, et dont l’épouse était originaire de Mecosta, Michigan [Mecosta Music]. Je tiens cette info de la Fille de Duane Johnson sur une réponse dans une vidéo YouTube concernant ce single. Peut-être D. Johnson est-il associé au label ? la face B "Jay Walk" est composée par Chuck Danzy, deux excellentes faces Jazzy/R&B, édité en 1965 -> [source Dead Wax]. Merci pour toutes infos supplémentaires ! 

    UP date : Merci a Bob/Dead Wax pour les infos sur le label Nu-Tone ici présent, qui est bien de Chicago ! Il existe d'autres Nu-Tone Records à Hollywood et à Columbia qui n'on rien a voir avec celui dont il est question ici.

     

    CHUCK DANZY

    Git Down

    Jay Walk

     

     

     


    6 commentaires
  • The Cals, renommé ainsi par Walter Curry Stone, fondateur de Loadstone Records, San Fransisco, CA, s’appelait initialement The Doug Cox Trio lorsque Stone les découvrit dans un club de la ville où ils étaient le groupe permanent. The Doug Cox Trio se compose de : Doug Cox, guitare et basse - John Allair (parfois orthographié Alliar), orgue Hammond et piano et Pete Lind, drums. Stone les prend sous son aile après les avoir rebaptisé The Cals, utilisant les initiales de chacun de leurs noms. Ils enregistrent deux singles - majoritairement instrumental - sur Loadstone Records, dans un registre Jazzy/Soul, et deviennent le groupe maison, accompagnant les chanteurs de l’étiquette, avec parfois Allair aux arrangements. Walter Curry Stone, met également en place deux autres labels : Open et Lock Records, mais son principal reste Loadstone. Voici donc les deux singles de The Cals "Amazon Bossa Nova/Another Plan For School Mixup" Loadstone 1600 et "Get To Stepping" couplé à "Stand Tall" (qui ressemble fortement à Amazon Bossa Nova)  Loadstone 1604, tous deux édité en 1964.

     

    THE CALS

    Amazon Bossa Nova

     Another Plan For School Mixup

     

     

     

    THE CALS

    Get To Stepping

     Stand Tall

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Pas d’infos sur ce Gus And The Astronuts, peut-être en références à l’astronaute de la Nasa Gus Grissom ??? Un single édité sur l’obscur label Hollywoodien Ball Records (probablement début 1960) "Fat Back" une composition de Moore - Anderson, un très bon Jazz/Soul instrumental, couplé à "Annie Laurie" (traditionnel) Ball [1006] , Cash Songs Pub, qui publiait également Money Records, entre autres. Le single est produit par R.R.M (Rudy Ray Moore probablement). Très peu de singles d’édité sur ce label, en dehors de Rudy Ray Moore (Dolemite) qui a enregistré au moins deux singles sur Ball, ainsi qu’un certain Henry Strogin (and The Crown), deux singles pour lui également. Peut-être des musiciens dans l'entourage de Rudy Ray Moore ? Merci pour toutes infos sur Gus And The Astronuts !!

     

    GUS AND THE ASTRONUTS

    Fat Back

    Annie Laurie

     

     

     

     


    votre commentaire
  • WILLIS JACKSON

    Willis Jackson, surnommé « Gator » ou "Gator Tails" , saxophoniste (ténor) de Rhythm and Blues, Blues et Soul/Jazz, est né le 25 Avril 1932 à Miami, Floride, décédé le 25 Octobre 1987 à New York. Il a joué avec Cootie Williams, Jack McDuff et tant d’autres, et aussi avec sa femme, la chanteuse Ruth Brown. Il enregistre quantité d’albums et singles sur Prestige Records et quantité d’autres labels dont : Cadet - Muse - Atlantic - Cotillon - Verve - Paul Winley et Big Chance Records entre autres ! Je propose aujourd’hui deux de ses singles typiques de la scène Belgian "Popcorn" avec "Swimmin’ Home, Baby" (arrangé par Claus Ogerman) et "Jive Samba". Willis Jackson reviendra avec d’autres Soul/Jazz !     

     

     

     

    Verve Records VK-10332 - 1964

    WILLIS JACKSON

    Swimmin' Home, baby

     I Almost Lost My Mind

     

     

    Prestige Records 45-372 - 1965

    WILLIS JACKSON

    Jive Samba Pt.1

    Jive Samba Pt.2

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique