• LOCO LARSEN ASSOCIATION

    L’association Larsen - de Chambéry - qui occupe, dans un bâtiment prêté par la ville, l’agglomération de Chambéry, 8 locaux de répétition, un studio d’enregistrement pour 90 musiciens amateurs ou intermittents depuis 25 ans, sera détruit prochainement pour construire un immeuble, sans aucunes solutions de relogement de la part des élus. L’expulsion de l’association est prévue pour septembre, une page Facebook a été créé pour l’occasion, soutenez-les en mettant le maximum de J’aime J'aime sur leur page dont voici le lien : https://www.facebook.com/LocoLarsen-602602956784559/   . Regardez également, la vidéo Dailymotion qui explique cela.  

     

     

     

     

    Quelques unes des productions Larsen et labels associés (Denis Oliveres)

     

    B-Soul All Stars - a.k.a Benny Gordini - Larsen

    This Old Heart Of Mine

     The Worm * The Slow Slushy Boys

     Believe It Or Not * Benny Gordini & Teen Axel Soul Arkestra 

     Intoxicated Man * Benny Gordini & Teen Axel Soul Arkestra 

    Running Away Man * Benny Gordini & Teen Axel Soul Arkestra 

    Never Bad Times * The Slow Slushy Boys

    You Got To Be A Man * Benny Gordini & Teen Axel Soul Arkestra 

    Shotgun Boogaloo * The Slow Slushy Boys

    From Now On * Teen' Axel Soul Arkestra

    Slowdown * B-Soul All Stars

    Mondo Soul Funky * B-Soul All Stars

     

     

     

     


    votre commentaire
  • SOUL TORNADOES

    Soul Tornadoes est un groupe de Funk basé à Akron, Ohio. Composé des frères Charles et Bobby Heller, Charles tenant la batterie et Bobby l’orgue Hammond. Ils recrutent James Crawford comme guitariste, mais celui-ci quitte rapidement le groupe ne pouvant suivre le rythme des deux frères. Ils trouvent un nouveau guitariste en la personne de James 'Boots' Smith et l’incluent dans le groupe. Les jumeaux Heller (comme on les appelaient) n’en étaient pas vraiment, c’était juste un surnom donné lors qu’ils se produisaient. Dès leur prime adolescence, leur mère Lurlene les avait appelés The Twistin’ Twins, (les jumeaux tornades). Ils présentaient leur show au Hi-Hat Club, dansant même avant l’introduction de James Brown sur scène. Encouragés par leur mère, qui leur avait acheté un Hammond B-3 et un kit de batterie, les frères Heller ont commencé à se perfectionner avec leur instrument. Leur mère accueillait chez elle, Jimmy Smith et Brother Jack McDuff, leur préparant des repas et leur prêtant une chambre lors qu’ils étaient en ville pour jouer au Hi Hat Club. Les frères Heller ont beaucoup appris de ces musiciens hors pair. Ils finissent par former un trio "The Original Soul Tornadoes" avec le guitariste James Crawford, assez rapidement remplacé par James 'Boots' Smith. Peu de temps après, ils incluent le bassiste Bruce Martin. Avec Charles à la batterie, et Bobby sur l’orgue Hammond B3, les Soul Tornadoes ont commencé à déchirer la musique tel une tornade. Repérés, ils signent avec Ernest Burt, propriétaire de Burt Records (et également de Magic City, Mello, Sock-It, et Hello World) ainsi que de Magic City Studios à Detroit, Michigan. Magic City était proche de Hitsville, et ils ont certainement côtoyé beaucoup d’artistes Motown, ils ont même eu la chance de travailler avec le label de Detroit. Malheureusement, leur carrière n’évoluait pas, enfermés dans un contrat avec Burt dont 'ils ne pouvaient sortir. De plus, les Soul Tornadoes ont vécu une tragédie après l'autre, que ce soit des relations louches dans l'industrie de la musique (leurs musiques n’étaient pas exploitées, et certain de leur enregistrement ne leur ont pas été payés), une discorde avec James Brown, qui pensait que "Go For Yourself" (un morceau qui fait également penser à Soul Sister de Jerry-o) était inspiré/copié sur "Cold Sweat" alors que ce n’était probablement qu’un hommage rendu au Godfather, ou des tournées qui n’ont pas fonctionnées. Autant de tragédies qui les a empêchés d’avoir une carrière à la hauteur de leurs talents. Certains membres du groupe (Charles) ont trouvé leur chemin à Los Angeles à jouer pour Lakeside (restaurant & lounge), malheureusement pour faire face à plus d'adversité et de frustration. Ils ont également soutenu dans leur tournées, les chanteurs Soul Jackie Beavers, Jackie Moore, et Jackie Wilson, et ont même jouer pour un concert avec Curtis Mayfield. Il semble cependant, que leur destin n’était pas de réussir pour eux même. Pour Ernest Burt ils ont enregistré "Go For Yourself/Funky Thang" en 1969 sur Burt Records [4000]. Ils enregistrent ensuite, en 1971 "Hot Pants Break Down /Boot’s Grove" sous le nom de The Soul Toranodoes, publié sur Magic City Records [MC 014]. Au milieu des années 70, ils enregistrent leur troisième single orthographié The Soul Tornado's "Crazy Legs/Bobby’s Mood", mais cet enregistrement a échappé à Magic City pour une raison indéfinie, et a fini dans les mains d'Ernie Malick de l'étiquette Westwood Record Co. dans des circonstances douteuses ? Je présente donc l’intégralité de leur discographie, à savoir leurs trois singles !

     

    SOUL TORNADOES

    Go For Yourself

     Funky Thang

     

     

     

    SOUL TORNADOES

    Hot Pants Break Down

    Boot's Grove

     

     

     

    SOUL TORNADOES

    Crazy Legs

    Bobby's Mood

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • RICARDO KING

     Ricardo Rasheem King, basé à Santa   Monica est un chanteur, compositeur,   performeur, et aussi acteur sous le   nom de Ricardo J. King. Ricardo King   commence dans l'industrie musical   début des années 1960 avec le groupe   The Neons (Los Angeles) sur Waldon   et Challenge Records. Plus tard, il   entame une carrière solo pour Joker   Records produit par Hal Davis de   Motown Records. Lorsque Motown a   déménagé à Hollywood, Ricardo enregistre "At Harlem Center/This Is The Moment" et Won’t You Come On Home/On A Hot Summer Day In The Big City" sur Joker Records / Jobete Publishing et Jancris/Vault. Ricardo Rasheem King chante également pour le public dans les rues de Santa Monica. Je propose aujourd’hui ses deux singles sur Joker Records "At The Harlem Center/This Is The Moment" Joker 711 et "Won't You Come On Home/On A Hot Summer Day In The Big City" Joker 712, tout deux édité en 1965. 

     

    RICARDO KING

    At The Harlem Center

     This Is The Moment

     

     

     

     

    RICARDO KING

    Won't You Come On Home

     On A Hot Summer Day In The Big City

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Three J’S, un inconnu trio Jazz de la côte ouest. Leur tentaculaire Chalito - teinté latin - couve avec une intensité effrayante, atteignant, par inadvertance ou non, quelque chose de psychédélisme. A une période où les musiciens de Jazz essayaient de comprendre comment aborder la musique Rock ascendante, ils ont, pour le moins, réussi à chevaucher la limite où l’Exotisme et devenu Psychédélisme. Enregistré en 1968 ? sur (We’re Moving) Smogville, petit label basé à Oakland. Que cinq singles en tout pour ce label, du moins a ma connaissance. "Chalito Pt. 1&2" (We’re Moving) Smogville SR 01. Composé par J. D. Lambert et produit par J. E. Doyle (deux des trois J ?). 

     

    Chalito Part One

     Chalito Part Two

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Lovelane Music a été fondée en 1960 à Detroit, Michigann par Sammy Kaplan qui n’avait d’autres intention que de capturer l’instant présent de petits groupes locaux de R&B, Blues et Funk de Detroit et pas forcément en créé un document historique, il se trouve qu’il a réussi et l’un, est l’autre. Son père, Morris Kaplan a fondé Danceland Records à la fin des années 1940. La liste initiale des artistes et compositeurs de Lovelane Music comprenait : John Lee Hooker, Candy Johnson, Tony Blues Lewis, Tommy J. Jefferson, Rose Nelson, Morris Kaplan, Jerry o, Mitch Ryder, the Sea Shells, The Soulmates (le groupe maison), Tom & Jerry O, Roy Cohen, Tom Moers, Barbara Lewis, Jimmy Fallon, Gerald Alston, Joe Farrell, et Richard "Popcorn" Wylie. En outre, les Funk Brothers originaux (James Jamerson, Benny Benjamin, Robert White, Eddie Bongo Brown, et Jack Ashford) ont fait partie du processus d'enregistrement sur toutes les démos et les disques de Lovelane Music. De cette Fondation, a émergé le Boogaloo sound ! Plus important encore, Lovelane Music Publishing représente un réel engagement du son de Detroit et Los Angeles. Plus tard, Kaplan fait également incursion dans le hip-hop en signant des compositeur et artistes tel que : Victor Newman (2009) et dans le jazz et la pop. Lovelane Music publie également des compositions de John Fumo, Kenny Hirsch, et Brooke Lizotte. Lovelane Group est depuis spécialisé dans l'édition, la licence en ligne, la publicité, Internet/radio FM, et le placement de film/télévision. 

    Après avoir déménagé à Los Angeles, Californie, Kaplan place certaines vedettes de son catalogue dans des films tels que "Remember The Titans" (Quiet Home / The Seashells) ; "Bones" (Another Tear Must Fall / The Sea Shells) ; "Resurrecting The Champ" (Broken Hearted Me / The Martiniques) ; "Yards" (Boo-Ga-Loo / Les Mc Cann) ; "On The Road" (​Wayne County Ramblin' Blues / John Lee Hooker) ; "Sous La Neige" (Another Tear Must Fall / The Sea Shells) ; "The Bachelor" Papa Chew Do The Boogaloo / Jerry-O (et plus récemment "Get On Up" - l’histoire de la vie de James Brown - (Ebony Jump / Candy Johnson). Revenant à présent aux années Boogaloo. En 1966, Jerry Jerome Murray, alias Jerry-o quitte Chicago avec son comparse Tommy Dark (de son vrai nom Robert Tharpe - ex chanteur des Ideals - pour rejoindre la scène bouillonnante des mid-sixties de Detroit et Sammy Kaplan avec qui il entame une collaboration pour son label Boo-Ga-Loo Records, dont Jerry-o - Prince du Boogaloo - sera la vedette principale. En dehors de sa propre discographie (que j’ai déjà présenter en 2012, visible ICI JERRY-O ), Jerry-o écrit, arrange et produit également pour d’autres artistes - en collaboration avec Kaplan - pour Boo-Ga-Loo Records. Bernie Hayes, célèbre dj, compositeur et chanteur ; le batteur New-yorkais Larry Payton et le multi-instrumentiste (claviers, saxophone et batterie) Oliver Sain, participent également à l’aventure. Je propose donc aujourd’hui ce que Jerry-o a produit pour d’autres artistes pour Boo-Ga-Loo Records, mais aussi pour son propre label - Jerry-O Records - ainsi que pour les labels Double Soul (qui semble être co-fondé par lui-même et Bernie Hayes) et Larry O Records, dont la J (de Jerry-o) et remplacé par le L de Larry Blasengame (guitariste du groupe Larry & The Hippys). Il me manque malheureusement quelques-uns de ces singles pour être complet dans cette discographie : Mary Johnson "I’m Tired vocal/instrumental" (Boo-Ga-Loo 101) ; Green Grunchons All Stars "Guys & Gals Bounce/Ode To Wash Allen Girls" (Boo-Ga-Loo 112) ; Milton Jefferson "Cole Slaw/ ?" Boo-Ga-Loo 466) ; The Ideals "The Mighty Lover/ Dancing In The US" (Boo-Ga-Loo 108) ; The Mighty Lovers "The Mighty Lover/ Soul Blues" (Boo-Ga-Loo 468) ; The Ideals "The Mighty Lover/ Soul Blues" (Boo-Ga-Loo 468) ; Maruice Miller Trio "Fly Me To The Moon/ Karachi" (Jerry-o 107 - Ex-801) et Joe Berry "(Do) Wang Dang Doodle/ Inst." (Jerry-o 112). Si par la suite (et par bonheur) je mets la main dessus, je ferais bien sur une mise à jour. 

     Je démarre cet article par le single du Girl group The Sea Shells,   initialement nommée The Chevelles, édité en 1964 (voir mon   article sur ce girl groupe) dont les droits ont été vendus à   Sammy Kaplan par les auteurs-compositeurs Roy Corvin/Cohen   et Tommy Moers. Kaplan a alors renommé le groupe et réédité   (en 1965/66 ?) la face A "Another Tear Must Fall" (mais pour la   face B) avec en face A, une autre chanson de Roy Cohen non   édité à l’époque et également revendue à Kaplan "Quiet Home".   Le single est produit par Tom Moers et arrangé (pour Quiet   Home) par le saxophoniste (Funk Brother) Mike Terry, édité sur   Villige Records (VR 1000) label crée sans doute pour l’occasion   par Kaplan (Lovelane Music), la chanson "Quiet Home" est   crédité à un certain Jerry Greer ? Suivront les autres productions   (pour différents artistes) de Jerry-o/Kaplan/Bernie Hayes/Oliver Sain, sur les labels Boo-Ga-Loo - Jerry-o et Double Soul Records, ainsi que les singles Westbound et Volt, produit par Jerry-o et Bernie Hayes. 

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Quiet Home

     Another Tear Must Fall

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

      

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     Mary Johnson : Qui pourrait être (?) la chanteuse basée à Chicago ayant     enregistré quelques singles sur Foxy - Queen et Federal Records. Mary       Johnson ici présente a enregistré un single sur Boo-Ga-Loo Records (101)   "I’m Tired" vocal/instrumental, édité en 1966/67 ? que je n’ai jamais   entendu et que je n’ai malheureusement pas.

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     I'm Tired - vocal/instru

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORYThe Ideals : Groupe de Doo Wop de Chicago ayant enregistré de 1959 à 1966 sur Checker - Paso - Cortland - Satellite et St. Lawrence Records, est composé de : Frank Cowan (chanteur principal), Leonard Mitchell (1er tenor), Wes Spraggins (second tenor), Robert Tharpe/Tommy Dark (baryton), Clifford Clayborn (bass), puis fin des années 50’ Reggie Jackson remplace Frank Cowan, Sam Stewart remplace Clifford Clayborn, Wes Spraggins ayant quitté le groupe. Le groupe enregistre en 1967 "The Mighty Lovers/Dancing In U S A" sur Boo-Ga-Loo Records BL 108, produit par Jerry-o / B. Hayes et Popcorn Wylie. 

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Mighty Lover

     Dancing In U S A

     

     

     

     

    * Milton Jefferson "Cole Slaw/ ? " Boo-Ga-Loo 466 (1968). Je n’ai pas d’infos sur ce chanteur, et ne possède pas non plus ce single, que par ailleurs je n’ai jamais entendu !        

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Green Grunchons All Stars : "Guys And Gals Bounce / Ode To Wash Allen Girls" Boo-Ga-Loo Records 112, édité en 1969 "Guys And Gals Bounce" est dans l'esprit de "Sock-In-Soul" des Soulmates (groupe maison Lovelane Music) en fait une version de "Karate Boogaloo" instrumental, quant a la face B "Ode To Wash Allen Girls" elle figure sur le single de Wash Allen édité sur Double Soul en partie 1&2. Je n’ai pas d’infos sur The Green Grunchons All Stars, peut-être les Soulmates sous un pseudo ? Je ne possède malheureusement pas ce single. 

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ Guys And Gals Bounce

    B/ Ode To Wash Allen Girls

     

     

     

      

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Mighty Lovers sont en fait The Ideals sous un pseudo (même membres) produit par Popcorn Wylie. "Mighty Lover/Soul Blues" est édité en 1968/69 ? sur Boo-Ga-Loo Records BL 468. "Mighty Lover" est exactement la même chanson que par The Ideals, la face B "Soul Blues" est le même morceau que "I'm Tired" (renommé), plusieurs fois utilisé par Jerry-O pour lui même ou pour d'autres artistes.  

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Mighty Lover / Soul Blues

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

     

      

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     Charles Plookie McCline : Pas d’infos sur ce chanteur basé à Chicago ?   "Uncle Willy/ The Gorilla Walk" édité en 1964 sur Jerry-o 101. Charles   "Plookie" McCline enregistre un deuxième single pour Jerry-o mais   celui-ci et édité sur Larry-O avec la même numérotation que le   précédent sur Jerry-O, a savoir 101 en 1964/65. Le J de Jerry-o étant   remplacé par le L de Larry  Blasengame, guitariste du groupe Larry &   The Hippys (ayant enregistré pour Toddlin Town Records) et qui   travaille a cette période en collaboration avec Jerry-O.

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Gorilla Walk

     Uncle Willy

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    She Got Another Man

    You Conquored Me

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     Willie Logan & the Plaids, groupe de Doo Wop de Chicago dont les   membres sont : les frères Willie Logan et O. C. Logan, Arthur Ford et   Dave Hoskins. Willie Logan a également fait partie des groupes The     Ballads et The Equallos. Avec The Equallos, il enregistre un single sur le   label du saxophoniste Tommy "Madman" Jones, Mad Records. En 1964,   ils enregistrent "Say That You Care/You Concored Me" sur Jerry-o   Records (103) label de Jerry Murray. "Say That You Care" est   également enregistré par The Dukays sous le titre "Say You Love Me", "You Conquored Me" est lui interprété par Charles "Plookie" McCline.

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Say That You Care

    You Conquored Me

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Bobby Rush : de son vrai nom Emmit Ellis, Jr. né à Homer, Louisiane, chanteur, compositeur et musicien (guitare/harmonica) de Blues, R&B, Funk et Soul-blues, Il enregistre en 1964 "Someday/Let Me Love You" sur Jerry-o Records (104), que je présente ici.

     

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Someday

    Let Me Love You

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     The Dukays : groupe de Doo Wop dont les membres originaux (de   1961) sont : Eugen Dixon (Gene Chandler) sa cousine Shirley Jones ;   James Lowe ; Earl Edwards et Ben Broyles. Plus tard (vers 1962)   Charles Davis (alias Nolan chance) remplace Chandler (lorsque celui-ci   quitte le groupe pour sa carrière solo) et Margaret "cookie" Stone   prend le relais de Shirley Jones, lorsque celle-ci quitte le groupe. The   Dukays enregistrent en tout - de 1961 à 1963 - trois singles pour Nat   Records, et trois autres pour Vee-Jay Records, avant de signer avec Jerry Murray sur Jerry-o Records en 1964 pour trois singles (dont deux avec la même numérotation (105) "The Jerk/Mo’ Jerk" puis "The Jerk/Say You Love Me"), avec un nouveau line-up : Claude McRae (Lead), Richard Dixon, Earl Edwards et James Lowe.

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Jerk

    Mo' Jerk

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ The Jerk (déjà posté)

    B/ Say You Love Me

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Mellow - Fezneckey

    Sho Nuf M.F.

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     Mutt & Jeffo : sont en fait Tom & Jerry-o avec leur single "Soul L-O-V-   E-R/ I’m Tired" initialement édité en 1964 sur Sherwood Production   Records [SP 106] petite étiquette sous label de Boo-Ga-loo Records,   produit par Tom Moers. De nouvelles étiquettes Jerry-o Records - avec   le même n° SP 106 - sont alors imprimées et collées sur les derniers   exemplaires Sherwood (peut-être pour apporter quelques royalties à   Jerry Murray ?) "I’m Tired" et renommé pour l’occasion "Soul Blues".   Je présente néanmoins ce single (pour la curiosité), bien qu’il fasse   plutôt partie de la discographie de Jerry-o et non des productions Jerry-o pour d’autres artistes.

     

    Sherwood Production/Jerry-o Records  SP 106 - 1964/65 ?

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Soul L-O-V-E-R

    Soul Blues

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

    Maurice Miller Trio : Nommé ici Maruice ! surement une erreur     d’impression, édité en 1965 ? Je n’ai malheureusement pas d’infos sur   ce Trio, et ne possède pas non plus le single.

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ Fly Me To The Moon

    B/ Karachi

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

     Paul Tate : "Fool For You/Save Your Love" Jerry-o 110 édité en 1965.   Pas d’infos sur ce chanteur.

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Fool For You

    Save Your Love

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

    * Joe Berry "(Do) Wong-Dang-Doodle vocal/instru" Jerry-O 112 - édité en 196 ?  Je n’ai pas d’infos sur ce chanteur, et ne possède pas le single.

     

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ (Do Wang-Dang-Doodle - vocal

    B/ (Do Wang-Dang-Doodle - instru

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Bernie Hayes : Célèbre dj de radio, présentateur a la télévision et Records producteur, natif de Chicago où il a travaillé à WVON, GTPE, WMPP et WYNR, il se rend à St Louis, Missouri, où il a occupé des postes de direction aux stations de radio : Katz, KWK, KKSS, KIRL, WESL, KXLW et Kadi. Il fut également le dj numéro un des après-midi "Soul Jock" et Midnight Jazz du Blue Note Club à East St. Louis, Illinois. Vers le milieu des années 60’, il rejoint Jerry-o et Sammy Kaplan, et participe à l’écriture et la production des trois singles (Double Soul et Westbound) de E. Rodney Jones - autre célèbre dj - ainsi que du single de Scoop Sender pour Double Soul avec la participation de Oliver Sain, et également pour lui-même avec trois singles. Le premier sur Double Soul édité en 1969, le second en 1970 ? sur Brightstar Records 500, et en 1970 sur Volt Records. 

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    En 1979, il a lancé le premier talk-show noir dans la région de St. Louis sur la station de radio Katz, puis en 1985, le premier talk-show noir sur la station de radio WGNU, entres autres activités de journaliste pour WCBI-TV (CBS), à Columbus, Mississippi. Il a également remporté un premier prix de radio pour le documentaire "l'histoire de la radio noire à Saint-Louis", et plus de 685 récompenses dont huit en 2011 et neuf en 2012. Il a également joué le rôle du docteur Robert Smith dans le film The Swing Set de Sean Hunt en 2011. J'ajoute son single sur Brightstar pour sa version de "The Soul Pearl" de Jerry-O.

     

    Double Soul Records D-S 1044 - 1969

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Tribute To A Black Woman (I'm Tired vocal)

    Tribute To A Black Woman (instru)

     

     

     

    Brightstar BS 500 - 1970 ?

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Soul Pearl

    Calling On My Buddy's

     

     

     

    Volt VOA-4047 promo : Part 1 sur les 2 faces - 1970 

    Je ne possède que l'édition promo, donc pas de part 2 !  

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     Cool Strut Pt. 1

     

    Un grand Merci à Gerard Herzhaft Blue eye pour l'envoi de la version complète de "Cool Strut" part 1&2, qui nous permet de l'écouté ici en entier !

    Cool Strut Pt. 1&2

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     E. Rodney Jones: Autre célèbre dj Né le 8 août 1928 à Texarkana,     Texas, décédé le 2 janvier 2004 à Baton Rouge, Louisiane à l’âge de   76 ans. Prolifique dj de R&B, connu sous le nom de "The Mad Lad"   officiant tous les après-midis à la radio WVON de Chicago. Il a   également enregistré quelques singles dont deux sur Tuff Records en   1967, deux sur Double Soul en 1970, un sur Westbound en 1970, un   sur Twinight en 1971 (E. Rodney Jones And Friends) et un dernier en   1972 pour Brunswick en duo avec Willie Henderson pour une face. Je propose aujourd'hui que les singles produits par Jerry-o et Bernie Hayes.

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ Right On - Right On

    B/ Chicken On Down = I'm Tired/Soul Blues sous un autre nom

    *déjà posté avec Mutt & Jeffo

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Pushing The Buck

     Soul Sister

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    A/ Right On Right On (Sex Machine) même morceau que Double Soul 107

    B/ Football

     

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Bronzettes : Girl group (Quartet) basé à Chicago, composé de : Maya Lolita Julian, sa sœur Beatrice "Cookie" Julian ; Sherry Parham et Tina Colins. Elles ont enregistré en 1967 un premier single sur Twinight Records "George Mcgregor & The Bronzettes" Temptation Is So Hard To Fight, couplé en face B avec McGregor Brothers "Every Time I Wake Up", puis pour Double Soul Records (108) également en 1967 ? produit par Jerry-o et arrangé par Larry Blasengam "(Beggin) Baby Don’t Leave Me" qui est en fait une version de "Karate Boogaloo" de Jerry-o, couplé à "Moment" composé par Ernest Burt (propriétaire du label Magic City). The Bronzettes ici présent n’ont - par ailleurs - pas de connexions avec le groupe du même nom de Philadelphie ayant enregistré sur Parkway (Cameo).

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Moments

    (Beggin) Baby Don't Leave Me

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

     

     Scoop Sanders : Je n’ai pas d’infos sur ce chanteur, basé à Chicago ?   Je ne lui connais qu’un seul single édité en 1967 sur Double Soul   Records 112" I’m The Boss Part 1&2" composé par Bernie Hayes et   Oliver Sain - produit par Jerry-o, Bernie Hayes et Oliver Sain.

     

     

       

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    I'm The Boss Pt. 1

     I'm The Boss Pt. 2 

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY Wash Allen : Peut-être (?) le légendaire présentateur de radios à   Memphis et Nashville Tennessee ; Cleveland, Ohio ; Washington, D.C.,   et également directeur des opérations à Detroit, Michigan. Connu   pour son légendaire "Wash Allen Show" à la Radio, ainsi qu’une   émission télévisé "The Wash Allen Show", un magazine social à   Houston sur khou-TV (affilié CBS). Merci a ceux qui savent de   confirmer OU infirmer si ce Wash Allen est bien celui ayant enregistré   un single en 1967 sur Double Soul Records (10067) "Ode To Wash   Allen Part 1&2" (inspiré par I'm Tired) composé par Allen/Miller (pour les paroles), produit par Washday Productions. 

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Ode To Wash Allen Girls Pt. 1

     Ode To Wash Allen Girls Pt. 2 

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    The Soulmates : Groupe maison, probablement les Funks Brothers : James Jamerson, Benny Benjamin, Robert White, Eddie Bongo Brown, Jack Ashford et Richard "Popcorn" Wylie. Un single seulement sous ce nom de groupe édité en 1969/70? "Sock-In-Soul" version de Karate Boogaloo, couplé à "Casino Royale" (I'm Tired).

     

     

     

     

    SAMMY KAPLAN & JERRY-O STORY

    Sock-In-Soul (Karate Boogaloo)

     Casino Royale (I'm Tired)

     

     

     

     

     


    6 commentaires