• IVAN "BIG" JULLIEN

    Né en 1934 à Vincennes, il quitte sa famille à 22 ans pour faire de la trompette son métier. Et se professionnalise au contact d'artistes comme Jean-Claude Fohrenbach, avec qui il fait le bœuf en 1957, et au pupitre non pas des conservatoires, mais des orchestres de Benny Bennet, Alix Combelle, Jacques Hélian, Claude Bolling, avant d'accompagner des grands noms comme Johnny Griffin, Lester Young, Benny Bailey, Bud Powell, Dexter Gordon ou Maynard Ferguson dans le fameux orchestre de l'Olympia de Daniel Janin, entre 1958 et 1963. En 1964, il rencontre Johnny Hallyday, qu'il accompagne deux ans, sur scène et en studio. Tout en peaufinant son propre style d'arrangement. Le cuivre Jullien a un supplément de soul que les artistes internationaux s'arrachent. Il écrit plus de 10.000 arrangements pour une pléiade de grands noms : Michel Legrand, Claude Nougaro, Charles Aznavour, Henry Salvador, Bernard Lavilliers, Michel Leeb, Nicole Croisille, Françoise Hardy, Michel Jonasz, Charles Trenet, Count Basie Orchestra, Dee Dee Bridgewater, Elton John, Eddie Barclay et bien d’autres. Au cinéma aussi il est arrangeur, et compositeur. Ivan Jullien arrange la bande originale de grands films des années 1960 et 1970, dont Un homme et une femme (1966), Le Soleil des voyous (1967), et Le passager de la pluie (1970). Il compose, entre autres, la musique de longs métrages de renom tels Ronde de nuit (1984) et Tir groupé (1982). Il veut transmettre, et enseigne ses techniques d'arrangement et d'analyse musicale durant plus de 20 ans. Et compile ses connaissances, avec le compositeur et arrangeur Jean-Loup Cataldo dans un Traité de l'arrangement en huit volumes, concernant aussi bien la musique classique que contemporaine, le jazz et les B.O de cinéma. Chef d'orchestre de plusieurs big band depuis les années 1960 (notamment le Paris Jazz All Stars), dans lequel ont joué les meilleurs jazzmen français et avec lequel il enregistra plusieurs albums dont Paris point zéro (1966), Secret Service (1971) et Porgy and Bess. Il y jouait aussi de la trompette. 

    IVAN "BIG" JULLIEN

    Avant la Sacem, l'ensemble de son œuvre avait été couronnée aux Victoires de la musique en 2003. En 2006, il participe activement à la recomposition du Big Band de l'Olympia, à Jazzaparc chez Jacques Gay, en relation avec Roger Guérin et Jean Michel Boris. Depuis 2008, il assurait les compositions, les arrangements et la direction du nouveau grand orchestre qu'il venait de reformer. Il meurt le 3 janvier 2015 à 80 ans des suites d'une insuffisance respiratoire liée à une pneumopathie. Les amateurs se souviennent de sa version du Porgy & Bess de Gershwin, enregistrée en 1971 avec Eddy Louiss à l'orgue. A la fin des années ’60, un Big Band "Soul/Funk" voit le jour. Deux véritables maîtres du jazz français - Michel Colombier et Ivan Jullien - ont fait équipe avec d'autres musiciens bien connus de la scène française pour enregistrer un excellent album en 1970 dans les fameux studios Barclay à Paris, édité sur Riviera (filiale des disques Barclay). La musique a été composée et jouée par Colombier et Jullien sous le nom de Big Jullien And His All Star, les meilleurs musiciens de Studio. Le fameux batteur André Arpino peut être entendu ainsi que le maitre de l’orgue Hammond Eddy Louiss, Maurice Vander au piano, Raymond Gimenez à la guitare électrique ou Roger Guérin à la trompette. "Riviera Sound n ° 1" se démarque comme l'un des albums le plus expressif du jazz funk français, jamais réédité avant 2009. Le nom de "Big Jullien" a été une idée de Léo Missir, qui, profondément impressionné par sa musique à décider de le décréter meilleur trompettiste de France. La section de cuivres de dix pièces offre un grand style Funky Big Band du début à la fin, très Groovy et toujours avec cette ambiance spéciale "Riviera", inspiration Jazz cool, du jazz moderne ou de la musique pop de l'époque. Avec des titres comme "Remember Otis" une Soul Funk hommage à Otis Redding ou encore "One Oscar For Eddy", ainsi que le Groover "Wake The Monster" réadapté en 1969 par le groupe I Pyranas (composé principalement de musiciens Français Beat/R&B) ayant exercé en Italie de 1967 à 1973. L’album "Riviera Sound n ° 1" édité en France en 1970 sur Riviera et en Angleterre sur Major Minor sont de nos jours très difficile à trouver, heureusement il a été réédité en Allemagne par Sonorama en 2009. Je poste ici l’excellent single "Remember Otis" couplé au très "Memphis Sound "One Oscar For Eddy" (Eddy Louiss), édité en 1970 et figurant sur l’album. Je posterais d’ailleurs l’album prochainement sur mon autre blog album-only !

    Big Jullien & His All Star: Ivan Jullien - Trompette, Eddy Louiss - Orgue, et selon les sessions :  Maurice Vander ou Michel Colombier - Piano, André Arpino ou Pierre-Alain Dahan - Batterie ; Francis Darizcuren - Guitare basse ; Raymond. Gimenes ou Pierre Cullaz ou Francis Olivère - Guitares ; Roger Guerin ou Maurice Thomas ou Jean Baissat - Trompettes ; Christian. Guizien ou Raymond Katarzynsky - Trombones ; Jacques Nourredine ou Pierre Gossez ou Robert Garcia ou G. Grenn - Saxophones. Francis Miannay - ingénieur du son.

     

    IVAN "BIG" JULLIEN

    IVAN "BIG" JULLIEN

    Remember Otis

    One Oscar For Eddy

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique