• MAJOR HANDY

    Major Handy est un musicien très apprécie dans le monde du Zydeco. Un article de 2010 dans Living Blues magazine met en lumière ce natif de Lafayette / St. Martinville, Louisiane, et ses nombreuses contributions apportées à la musique au cours de ses 40 ans de carrière, détaillant le temps ou Otis Redding avait demandé à Major, alors âge de 15 ans de jouer dans son groupe, et les 12 années qu'il passa avec Rockin' Dopsie (accordéoniste et chanteur de Zydeco). Parallèlement a son dévouement pour la musique, le multi-instrumentiste (guitare et accordéon) a travaillé dans son propre atelier de carrosserie auto, et aussi comme shérif adjoint. Il passe également quelque temps dans le Nord canadien comme chef d'orchestre et animateur d'émissions culinaire. Dans l'article, Major donne un compte rendu complet de son enfance, et la voie qui l'a amené a devenir musicien, comme la fois ou il a acheté sa première guitare pour 25 $ à un gars dans la rue, après quoi il n'a jamais cessé de jouer, les gens ont commencé a parlé de lui. Son cousin avait une vielle guitare et un autre gars avait un saxophone, et tout les trois avaient l'habitude de se retrouvé pour jouer et chanter ensemble. Ils avaient l'habitude de jouer pour des "Little House Party", tout le monde était tellement étonné. Après une tournée outre-mère durant la guerre du Vietnam, Handy, une fois rentré, monte son propre groupe avec des gars du coin. Son père avait une petite boutique à l’arrière de sa maison, ou ils s’installèrent avec leurs instruments, et où ils répètent pendant 12 mois. Une année entière sans se produire. Lors qu'ils jugèrent de leurs bon résultats, ils commencent à jouer dans des concerts un peu partout. Ils étaient alors appelés Major Handy And The Liquide Fire.

    MAJOR HANDY

    Ils jouaient du "The Stylistics" et des trucs dans le genre comme The Chi-Lites, un peu toutes les harmonies du moment, et même du Chaka Khan. Par la suite, alors qu'ils n'avaient pas d'autres choses a faire, Rockin' Dopsie vient lui demandé de joué de la guitare dans son groupe. La femme de Major et celle de Rockin' Dopsie étaient cousine, Major a été heureux d'aller jouer avec lui, c'était vers 1975. Sa femme, France, joue du "Rubboard" et accompagne Major a chaque fois que cela est possible. Il est clair que les deux se sont amusés a se produire ensemble. Major Handy est toujours actif de nos jours. Il a enregistré quelques singles a ses débuts pour des labels locaux comme Caillier Records ou encore Maison De Soul, il enregistre par la suite quelques albums. Ses premiers singles, notamment sur Caillier Records sont difficile a trouvés de nos jours. Malheureusement il m'en manque quelques uns, dont le superbe "I Won't Be Home For Christmas" édité en 1981, que vous pouvez écouté sur l’excellente chaine You Tube de Gerard Herzhaft...ICI . Pour ma part, je poste ici les deux singles que je possède "St. James Infirmary / Come On Home" sur Caillier Records 45-112 édité en 1982 et ""Te Ni Nee Ni Nu" version du titre de Slim Harpo, couplé a l'excellent Funky Zydeco "Keep On Walkin'" édité sur Maison de Soul 45-1053 en 1988. En 2009 est édité l'excellent CD de Major Handy "Zydeco Feeling" avec entre autre une étonnante version de "(Papa Chew) Do The Boogaloo" de Jerry-o titré "Zydeco Boogaloo". 

     

    MAJOR HANDY

    St. James Infirmary

    Come On Home

     

     

    MAJOR HANDY

    Te Ni Nee Ni Nu

    Keep On Walkin'

     

     

     

                                


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique