• JOE S. MAXEY

     

    Édité sur Lu Pine Records, le single "Right On! (The Cream)/May The Best Man Win" est crédité a un mystérieux Joe S. Maxey Little 14 Year Old and His 15 Piece Orquestra the City Flames, enfin peut-être pas si mystérieux que ça. Les deux faces du single sont les mêmes que le single des Packers, a savoir "Hole In The Wall" pour "Right On! (The Cream)" et "Go 'Head On" pour "May The Best Man Win", a la seule petite différence pour "Hole In The Wall" des Packers, le morceau fini avant les "clappings" finals (fade out) par rapport à "Right On! (The Cream)" de Joe S. Maxey, et "Go 'Head On" des Packers est un plus court que "May The Best Man Win" par Joe S. Maxey. Probablement une prise différante OU la même mais complète. En fait très probablement que Robert West, propriétaire de Lu-Pine Records basé initialement à Detroit, puis relocalisé à Las Vegas a racheté les masters du single des Packers et a réédité les 2 face sous le Pseudo de Joe S. Maxey Little 14 Year Old and His 15 Piece Orquestra the City Flames, avec un mystérieux Cholly Williams aux crédits d’écritures pour les 2 faces. Il est très probable qu’il s’agisse des mêmes sessions des Packers et donc les mêmes musiciens. Joe S. Maxey est crédité sur un autre single (que malheureusement je n’ai pas) édité sur P S Records PS-1006 "Check You Concience/Bent Back", pas trouvé de date d’édition. ROBERT L.WEST était un auteur-compositeur et propriétaire de label américain de Rhythm & Blues et de Soul basé à Détroit, Michigan. Né le 1er mars 1912 à Montgomery, Alabama. West déménage à Detroit, Michigan en 1935. Il fonde les labels (R&B et Soul) Silhouette, Contour, A Kudo Recording, Flick Recording, Bumble Bee et Lu Pine Productions en plus des maisons d'édition Flick Publ. Co et Lupine Music (Lupine). Plus tard relocalisé à Las Vegas, Nevada, ou il décède le 8 janvier 1983. Je présente donc ce single édité sur Lu Pine LP-005 (Las Vegas) "Right On! (The Cream)/May The Best Man Win". Pas de date précise, mais sans doute vers fin 1960. Ce même single est également édité en Angleterre sur Action Records ACT 4607 en 1972, "Right On! (The Cream)" étant renommé pour l’occasion "Sign of the Crab".

     

    LU PINE LP-005 - 196?

    JOE S. MAXEY

    Right On! (The Cream)

     May The Best Man Win

     

     

     ACTION ACT 4607 - 1972

    JOE S. MAXEY

    Sign Of The Crab

    May The Best Man Win

     

     

     

    PS Records PS-1006 - Year ? 

    JOE S. MAXEY

    A/ Check You Concience

     B/ Bent Back

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • HAROLD BURRAGE

    Harold Edwin Burrage, chanteur de blues et soul américain, pianiste et producteur de disques. Né à Chicago, Illinois le 30 Mars 1931, Burrage travail comme musicien de session en tant que pianiste dans les années 1950 et 1960. Il enregistre également sous son propre nom plusieurs singles sur Decca, Aladdin, States et Cobra dans les années 1950, et pour Paso, Vee-Jay et M-Pac dans les années 1960. Les groupes de soutien de Burrage comprenaient Otis Rush, Willie Dixon, Wayne Bennett et Jody Williams. Parallèlement, Burrage soutenait Magic Sam, Charles Clark et d'autres en tant que pianiste. Son premier enregistrement fut "Hi-Yo Silver", écrit par Burrage et Claude Trenier, pour Decca Records en 1950, soutenu par le groupe d'Horace Henderson. Le seul succès national qu’a eu Burrage en tant que chanteur fut la chanson soul de Chicago de 1965 "Got to Find a Way", qui a atteint la 31e place dans les charts Billboard R&B. L'année suivante (le 26 Novembre 1966) Burrage décède à Chicago, à l'âge de 35 ans, d'une insuffisance cardiaque au domicile de Tyrone Davis, un musicien influencé par Burrage. Je propose aujourd'hui son single "Please Love Me/Pretty Little Liddy" édité en 1960 sur Paso Records 101.

     

    HAROLD BURRAGE

    Please Love Me

     Pretty Little Liddy

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • RICHARD BERRY & THE SOUL SEARCHERS

    Richard Berry est un compositeur et chanteur de rhythm and blues américain, né le 11 avril 1935 à Extension, une communauté non constituée en société dans la paroisse de Franklin, en Louisiane, et décédé le 23 janvier 1997 à Los Angeles. Il est surtout connu pour avoir composé l'un des plus grands classiques du rock, "Louie Louie". D'abord chanteur au sein du groupe de doo-wop The Flairs en 1953, aux côtés de Young Jessie, il participe l'année suivante à l'enregistrement de "Riot in Cell Block Number 9" des Robins, puis à celui de "Roll with Me Henry" d'Etta James. Assistant pour les disques Modern, il compose pour elle ou pour les Coasters, et enregistre sous nom, accompagné des Crowns ou des Cadets. Il dirige aussi le groupe féminin The Dreamers. En 1956, il quitte Modern pour sa filiale RPM, puis Flip, chez qui il enregistre en 1957 avec le groupe The Pharaohs le titre Louie Louie, qu'il a composé. Une chanson de rhythm and blues (devenue un classique) qui figure sur une simple face B. Ce morceau sera pourtant repris et popularisé par de nombreux groupes dans les années 1960, dont les Kingsmen, et deviendra un classique pour tous les guitaristes et un des titres les plus repris de l'histoire du rock. Richard Berry en avait cédé les droits pour 200 dollars. Il ne récupérera son argent qu'en 1985 après une action en justice. Il compose également "Have Love Will Travel" en 1959, repris par The Sonics puis par The Black Keys. Richard Berry a cessé d'enregistrer vers la fin des années 1960. Il est décédé à 61 ans, quelques jours seulement avant le concert qui devait célébrer les 40 ans de "Louie Louie". De 1963 a 1967/68 ? Richard Berry enregistre un album et quelques singles avec The Soul Searchers dont les membres sont : Billy Collins et Carlson Oliver sax - Willie Briggs bass et Gary Hensen drums. Je propose aujourd'hui un de ses singles avec The Soul Searchers : "Soulin' In C - Minor Pt. 1&2" édité en 1967 sur ARC Records [7463].

     

    RICHARD BERRY & THE SOUL SEARCHERS

    Soulin' In C - Minor Pt.1

    Soulin' In C - Minor Pt.2

     

     

     

    * BONUS Remix intro by Mightygroove *

    Soulin' In C - Minor - Remix intro 

     

     

     

     

      

     


    votre commentaire
  • JASPER WOODS

    Richard Berry est un compositeur et chanteur de rhythm and blues américain, né le 11 avril 1935 à Extension, une communauté non constituée en société dans la paroisse de Franklin, en Louisiane, et décédé le 23 janvier 1997 à Los Angeles. Il est surtout connu pour avoir composé l'un des plus grands classiques du rock, "Louie Louie". D'abord chanteur au sein du groupe de doo-wop The Flairs en 1953, aux côtés de Young Jessie, il participe l'année suivante à l'enregistrement de "Riot in Cell Block Number 9" des Robins, puis à celui de "Roll with Me Henry" d'Etta James. Assistant pour les disques Modern, il compose pour elle ou pour les Coasters, et enregistre sous nom, accompagné des Crowns ou des Cadets. Il dirige aussi le groupe féminin The Dreamers. En 1956, il quitte Modern pour sa filiale RPM, puis Flip, chez qui il enregistre en 1957 avec le groupe The Pharaohs la chanson "Louie Louie" qu'il a composé. Une chanson de rhythm and blues (devenue un classique) qui figure sur une simple face B. Ce morceau sera pourtant repris et popularisé par de nombreux groupes dans les années 1960, dont les Kingsmen, et deviendra un classique pour tous les guitaristes et un des titres les plus repris de l'histoire du rock. Richard Berry en avait cédé les droits pour 200 dollars. Il ne récupérera son argent qu'en 1985 après une action en justice. Il compose également "Have Love Will Travel" en 1959, repris par The Sonics puis par The Black Keys. Richard Berry a cessé d'enregistrer dans les années 1960. Il est décédé à 61 ans, quelques jours seulement avant le concert qui devait célébrer les 40 ans de "Louie Louie". En 1961, Richard Berry enregistre sous le pseudonyme de Jasper Woods un single "Hully Gully Papa / I’m Coming Home" soutenu par le groupe The Viscaynes dirigé par Sylvester Stewart (Sly Stone), édité sur le petit label Californien VPM [1009] fondé par George Motola. Single que je présente ici. 

     

    JASPER WOODS

    Hully Gully Papa

     I'm Coming Home

     

     

     * BONUS*

    Hully Gully Papa *vitesse Popcorn

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •                                                                                                                                     

    JAMES BROWN CHRISTMAS   JOYEUX NOEL A TOUS    JAMES BROWN CHRISTMAS

     

     

     

     Twine Time Christmas

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires