• THE APOSTLES - SAINT LOUIS BAND

    Au tout début, Bob Rogger - alias Bob "Regan" Rogger - forme un petit groupe nommé Bob Regan & The Renegades en 1964, c’était un groupe très populaire avec un section de cuivres. Ils ont travaillé avec Buster Jones de KATZ radio, pour des enregistrements de chanteurs et artistes. Après le départ de Buster Jones de Saint-Louis, ils continuent de travailler pour KATZ radio avec Chuck Cunningham qui leurs obtient un spectacle soutenant The Esquires sur leurs chanson Get On Up. THE APOSTLES - SAINT LOUIS BAND  En 1967, Bob Rogger fusionne les Renegades avec le petit groupe alors connu sous le nom de The Apostles. Bill "Bunky" Sheppard promoteur et manager de The Esquires, Gene Chandler, Tyrone Davis et bien d’autres, enregistre leur premier single "Soulful" au studio de Oliver Sain à Saint-Louis. Lorsque Chuck Cunnigham quitte Saint-Louis pour un autre marché radiophonique, Bob Rogger demande à Donnie "Soul Finger" Brooks devenu le nouveau dj de KATZ, d’être leur nouveau promoteur, ce qu’il a fait, en leur faisant enregistrer Six Pack. Donnie Brooks possédait une boîte de nuit appelée The Twenty Grand à Gaslight Square où ils ont soutenu des artistes tels que Gene Chandler, Tyrone Davis, Rufus Thomas, Eddie Floyd, Barbara Mason et The Delfonics pour n’en nommer que quelques-uns. The Apostles était un groupe entièrement blanc : Bob Rogger (Regan) batteur, ex Renegades, Chuck Klein, bassiste et leader de The Apostles, Mike Menke, guitariste qui a rejoint The Apostles une semaine avant Bob, Gary Scott, orgue et cuivres, ex Renegades, Mark Trentmann, Sax ténor, ex Renegades, Bob Hoffarth, Trombone, ex Renegade et Jim Kalbfeld, trompette, ex Renegades, c’est avec cette nouvelle formation qu’ils ont enregistré leurs deux singles.

    THE APOSTLES - SAINT LOUIS BAND

    Mais, au sommet de leur succès, Bob Rogger et Mike Menke ont été enrôlés dans l’armé durant la guerre du Vietnam. The Apostles - alors en tournée - que Bob Rogger avait négocié par l’intermédiaire de Bob Youri de Columbia Records, se sont donc produits sans Bob ni Mike. Bob a tout d’abord été remplacé par Jerry Zehnle comme batteur, qui fut ensuite remplacé par Joe Pipitone, continuant de se produire jusqu’à leur dissolution en 1970. D’après Joe Pipitone lui-même, le guitariste sur "Six Pack" était Rich Rudolph, Bob Rogger et Mike Menke ayant quittés le groupe. Voici leurs deux singles : "Soulful/Pick It Up" BBS 0577 (label de Bill Sheppard, filiale de Bunky) édité en 1968 et "Six Pack/Soul Fiesta" édité en 1969 sur Kapp Records. Quatre excellents instrumentaux Funky/R&B !  Note : Ne pas confondre avec le groupe Nigérian du même nom. 

     

    THE APOSTLES - SAINT LOUIS BAND

    Soulful

    Pick It Up

     

     

     

    THE APOSTLES - SAINT LOUIS BAND

    Six Pack

    Soul Fiesta

     

     

     

     


    votre commentaire
  • CAROL VEGA

    Carol Vega a rencontré Paul Cotton quand elle chantait lors d’une danse de l’école secondaire vers 1963. Avec Cotton,  elle fait d’abord partie du groupe The Starfires dont les autres membres sont : Gerald "Jerry" Urban, sax ; Walter "Buddy" Riley, guitare ; Johnny Moore, bass et Johnny Jordan drums. Puis à la dissolution du groupe, elle forme avec Paul Cotton, Johnny Moore et Johnny Jordan The Carol Vega Trio. Leur premier concert a été au (local) 21 Club, où Bobby Vinton se produisait souvent. Vers 1964, Johnny Moyer remplace occasionnellement Johnny Jordan au sein du trio. Le trio remporte le premier prix d’un concours de 'Battle group' organisé par Constellation Records, et sont bientôt demandés pour jouer dans des 'Party' et les boites de nuit partout dans Chicago.

    CAROL VEGA

    Carol Vega  & Trio enregistrent en tout 3 (?) singles, le premier en 1964 "Sugar Over You/I Need You Around" pour la société indépendante basé à Chicago de William "Billy The Kid" Emerson (où la chanteuse Denise Craig (Ora Denise Allen) travaillait également), est édité sur Constellation Records, suivi - en 1965 - de "One Little Thing/A Little White Lie" édité sur Argo (filiale de Chess). Un an plus tard, Emerson utilise la même piste d’accompagnement Argo du dernier titre "One Little Thing" et réenregistre la chanson avec Denise Craig, renommée Denise LaSalle, qu’il publie (en face B) sur son premier single "A Love réputation", sur son label Tarpon, Ms. Craig a eu beaucoup de succès sous le nom de Denise LaSalle, tandis que pour Carol Vega, malheureusement le succès ne suit pas et donc plus d'enregistrements. Fin 1964/début 1965, Paul Cotton quitte le groupe. Il se peut que Paul joue la guitare sur les deux premiers singles de Carol & Trio. Ronnie Laas (musicien jouant dans les groupes de Chicago, et qui a plusieurs reprise a suivi Paul dans le groupe The Mus-Twangs) joue la guitare dans le dernier enregistrement de Carol Vega & Trio "Shimmy Pt. 1&2", single dont - personnellement - je ne trouve la trace ! Merci pour toutes infos a ce sujet !!  

    CAROL VEGA

    Carol Vega, chante par la suite dans les clubs Jazz et Rock de Chicago, notamment au Playboy Club, Figaroes Lounge et le célèbre Back Room. Elle fait également quelques publicités et avait un contrat avec la chaine de restaurant "Pepes" durant plusieurs années, et fait partie du staff de WBCP radio, où elle fait des chroniques de Jazz. Elle travaille avec des personnalités de radio bien connues comme Bill Sheppard, Kevin Silk ainsi que Lynn Randell. Carol a rencontré et épousé le batteur de jazz Jerry Jay. Jerry était le percussionniste prestigieux du Music Incorporated de la chaîne hôtelière ‘Drake’. Ils vivent actuellement à Chicago, où ils continuent de se produire, et occasionnellement de jouer ensemble. Voici donc les deux premiers singles de Carol Vega, quatre compositions de "Billy The Kid" Emerson !

     

     

     

    CAROL VEGA

    Sugar Over You

     I Need You Around

     

     

     

    CAROL VEGA

    One Little Thing

     A Little White Lie

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Participation du chanteur Paul Sindab pour ce single extrait du Broadway Show "Blues For Mister Charlie" en deux parties. Composé par Bobby Sharp, la face A (Pt.1) est interprétée par lui-même, tandis que la face B - composée par Wrena Ford et Bobby Sharp - est interprétée par ; Lou (Louis) Gossett, acteur, producteur et réalisateur de cinéma et de théâtre (il prête également sa voix pour des jeux vidéo et des personnages de série télé) ; le chanteur Paul Sindab (dont j’ai fait un article dernièrement sur ses singles) ; le chanteur de Jazz Joe Lee Wilson et Little Butter. Bobby Sharp, de son vrai nom Robert Sharp Jr. a - entre autres - composé le hit "Unchain My Heart" sous le pseudonyme de Agnes Jones, pour Ray Charles. Voici ce single édité en 1964 sur Powertree Records [45-P 149] "Blues For Mister Charlie Pt.1&2".

     

    Bobby Sharp - Blues For Mister Charlie

    Bobby Sharp

    Blues For Mister Charlie # 1

    Lou Gossett, Paul Sindab, Joe Lee Wilson, Little Butter

    Blues For Mister Charlie # 2

     

     

     

     


    votre commentaire
  • NOOKIE BOY - SINGLE AFO 306 - 1961

    Nookie Boy est le pseudonyme d’Oliver Morgan (6 mai 1933 - 31 juillet 2007) chanteur-compositeur de R&B basé à New Orleans. Morgan est né et a grandi dans le quartier Lower Ninth Ward de la Nouvelle-Orléans, aux côtés de Fats Domino, Jessie Hill et Smiley Lewis. En 1961, il sort son premier single sur AFO Records (label du compositeur, arrangeur, musicien, chanteur et producteur Harold Battiste) sous le pseudonyme de "Nookie Boy", deux excellents titres de sa composition. C’est en 1964 qu’il sort son seul hit national "Who Shot The la La" une chanson sur le mystère entourant la mort du chanteur Lawrence "Prince La La" Nelson en 1963. La session d’enregistrement a eu lieu au studio de Cosimo Matassa à la Nouvelle Orléans avec Eddie Bo au piano. Suite au succès de la chanson, il part en tournée à l’échelle nationale, mais finit par s’installer localement, apparaissant dans des festivals et des clubs du coin. Il avait aussi - parallèlement - un autre travail comme gardien à la mairie et également gardien du Pharmacy Museum de New Orleans, sur Chartres Street. En 1998, il sort son premier et unique album "I’m Home" produit par Allen Toussaint sur son label Nyno, lui fournissant le soutien de certains grands musiciens de la Nouvelle Orleans, Toussaint y compris, capturant son esprit 'Fun'. La maison de Lower Ninth Ward de Morgan a été détruit à la suite de l’ouragan Katrina, il a été évacué à Atlanta (Géorgie) avec sa femme, où leurs enfants vivaient. Morgan est décédé d’une crise cardiaque à Atlanta le 31 juillet 2007. Il ne s’était pas produit depuis qu’il avait quitté la Nouvelle-Orléans. Voici donc son premier single sous le pseudo de Nookie Boy avec deux excellents titres, et surtout le superbe "I've Got A Feeling For You Baby".

     

    NOOKIE BOY - SINGLE AFO 306 - 1961

    I'll Make A Bet

     I've Got A Feeling For You Baby

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • LITTLE STEVIE WONDER - 4eme EP FRANCAIS

    Le quatrième EP Français de Little Stevie Wonder est édité en 1964 mais cette fois ci sur Riviera, un autre label Barclay, quatre excellets titres extrait de l'album de 1964 "Stevie At The Beach", "Hey Harmonica Man/Beachstomp/The Party At The Beach House", Riviera 231014. Stevie reviendra ultérieurement avec d'autres chansons !

     

     

     

     

    LITTLE STEVIE WONDER - 4eme EP FRANCAIS

    LITTLE STEVIE WONDER - 4eme EP FRANCAIS

    Hey Harmonica Man

    Beachstomp

    The Party At The Beach House

    Happy Street

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires