• THE INVINCIBLES

    The Invincibles, Trio vocal Soul / R&B de Los Angeles estcomposé de Clifton Knight, Dave Richardson et Lester Johnson, ce dernier a également fait partie des groupes "Ebony Rhythm Band" et "Ebony Rhythm Funk Compaign". Le Trio enregistre de décembre 1964 à 1970 sur différents labels dont : Warner Bros ; Loma (filiale de Warner Bros) - Ciray - Double Shot - Rampart et Stardom Records. Ils enregistrent également un 45T sous le nom de Soul Gents sur Fros Ray Records. De l’excellente Sweet et Northern Soul avec notamment "My Heart Cries" ; "This My Story" ; "I Got Soul" ; "Can’t Win" et "So Much love" apprécié des Popcorn lover’s ! Je propose aujourd’hui leurs quatre premiers singles (ceux que je possède) de décembre 1964 à mars 1966.

     

     

    THE INVINCIBLES

    Heart Full Of Love

    I'll Come Crawlin' To You

     

     

     

     

    THE INVINCIBLES

    It's That Love Of Mine

    My Heart Cries

     

     

     

     

    THE INVINCIBLES

    This Is My Story

    I Got Soul

     

     

     

     

    THE INVINCIBLES

    Can't Win

    So Much Love

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Singing Sam (& His Sparks) est présenté par certaines sources discographiques comme Sam Chatmon, Soul singer basé probablement à Chicago - du moins à cette période - puisqu’il a enregistré une petite poignée de singles sur des labels de Chicago. Son premier 45 édité en 1963, et crédité a Sam Chatmon & His Sparks est édité sur Boss Records, sous label de Dee Dee Records (Chicago) deux faces chantées par Gwinny Witherspoon avec le très Popcorn "Nobody But Me" composé par Sam Chatmon couplé à "I Don’t Care" composé par Ric Williams (Ricardo Williams, compositeur-producteur et propriétaire des labels Aquarius - Zodiac et Boo Records). Son deuxième single est édité en 1963 (?) sous le nom de Singing Sam (& His Sparks) sur un petit label de Chicago Lucky Records (responsable du superbe "Gotta Right To Cry" par Otis Leavill), deux faces instrumentales pour ce second 45 "Messin/Box Lunch" réédité ensuite sur Dee Dee Records avec toujours en face A "Messin" couplé a "House Of Lords" mais qui est en fait "Box Lunch" sous un autre nom ! Puis, fin 1960/début 1970 ? un dernier single sur le label Honey. Il s'agit en fait de Sam Chatmon Jr. fils du bluesman Sam Chatmon Sr. chanteur/guitariste de Delta Blues membre de The Mississippi Sheik, né en 1897, décédé en 1983. Sam Chatmon Jr. qui a eu une carrière de chanteur/musicien officiant à Chicago mais plutôt dans un registre R&B. Merci a MarcD pour les infos apportées à propos de Singing Sam / Sam Chaton Jr. Je propose aujourd’hui son deuxième single (crédité a Singing Sam) édité sur Lucky Records [1005] "Messin/Box Lunch", deux titres de sa composition (Sam Chatmon). 

     

    SINGING SAM & HIS SPARKS

    Messin

     Box Lunch

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes

    Premier single de l’obscure label Californien (Hollywood) Cornuto Hi-Fi Records and Tapes. En face A l’instrumental (Rockabilly) "Goatsville" par Jay Hodge Ork Featuring Lloyd Rowe on guitar composé par Lloyd Rowe, la face B met en vedette la chanteuse Mecie Jenkins avec "Come Back Pretty Baby" (superbe Soul/Blues) soutenue par Jay Hodge Ork et composé par Jay Hodge. Des artistes tout aussi obscures que le label ! Apparemment qu’un seul single pour Hodge et Mecie sur le label Cornuto qui a produit une petite poignée de 45’s de 1961 à 1964 (?). Je propose donc aujourd’hui ce premier single Cornuto Hi-Fi Records and Tapes JH-1000-R édité en 1961 (Red vinyl) réédité en 2013 vinyle noir. Merci pour toute info à propos de Jay Hodge et Mecie Jenkins ainsi que sur le label !

     

     

    Cornuto JH- 1000-R - 1961 -

    Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes

      

    Cornuto JH- 1000 - Bootleg / repro - 2013 -

    Jay Hodge & Mecie Jenkins - Cornuto Hi-Fi and Tapes  

    Jay Hodge Ork * Goatsville

    Mecie Jenkins * Come Back Pretty Baby

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • JOE TEX - MICHELLE RECORDS MX-934 - 1964

    Joe Tex - né Joseph Arrington Jr. le 8 aout 1935 à Rogers, Texas, décédé le 13 aout 1982 à Navasota, Texas - chanteur, auteur-compositeur de musique Soul, surnommé The Preacher, à été élevé dans la ville de Baytown. Sa carrière de chanteur professionnel commence sur scène à New York, à l'Apollo Theater. En 1954, il remporte la première place d'un concours de talents et obtient un contrat de disque. Ses premières séances pour King, Ace et Anna Records ne rencontrent pas un grand succès et se vendent mal. Parallèlement, Tex perfectionne ses talents de compositeur. Sa reprise de James Brown de Baby You'Re Right (1962) devient un hit, ce qui lui vaut de signer chez Dial Records. Pour une biographie plus détaillé, voir mon précèdent article ici -> JOE TEX Je post aujourd’hui son single enregistré en 1964 sur Michelle Records, label de Sam Montel - de son vrai nom Sam Montalbano, d’origine Italienne basé en Louisiane, fondateur de Michelle et Montel Records - "I’ve Got A Song/The Next Time She’s Mine", deux superbes Northern Soul de sa composition ! Joe Tex reviendra avec d’autres chansons !

     

    JOE TEX - MICHELLE RECORDS MX-934 - 1964

    I've Got A Song

     The Next Time She's Mine

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • THE TAMS SINGLES PART 1

    Le groupe vocal R&B The Tams, est co-fondé en 1952 par Charles Pope et son frère Joseph (Joe) Pope avec Robert Lee Smith, Horace Key, Joseph Jones Jr. (aka Little Joe), et plus tard Floyd Alshton, tous originaires d’Atlanta, en Géorgie. Ils se produisent par la suite avec deux line-up différant, un mené par Robert Lee Smith sous le nom de R. L. Smith & The Original Tams, le deuxième, mené par le co-fondateur Charles Pope, sous le nom de The Tams où Joe Pop & The Tams. Les membres des deux line-up sont : Robert Lee Smith - Charles Pope, Joseph Lee Pope - Horace "Sonny" Key - Floyd "Little Floyd" Ashton et Albert "Little Red" Cottle, (du nom de sa mère), fils de Charles Pope, sur scène avec le groupe dès l’âge de 6 ans. Ils se produisent dans les clubs autour d’Atlanta sous le nom de Four Dots, et plus tard dans la décennie - après avoir été rejoint par Floys Ashton - sous le nom de The Tams, du nom du chapeau qu’ils portaient sur scène : le Tam o ' Shanter. Ils finissent par attirer l’attention du producteur d’Atlanta, Bill Lowery, qui accepte de produire une seule démo du groupe.

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Lowery associé au compositeur Joe South produisent la session dans les Studios Fame à Muscle Shoals, Alabama, donnant au groupe leur le premier hit "Untie Me". Le label Arlen  Records basé à Philadelphie récupère la démo et édite le single en 1962, qui devient un hit au Top vingt R&B dans le Billboard magazine charts. Ce succès permet à Lowery de leurs obtenir un accord avec ABC-Paramount en 1963. Leur premier single pour leur nouveau label, "What Kind of Fool (Do You Think I Am)" écrit par un autre protégé de Lowery, Ray Whitley, fait irruption dans le top Ten. Peu après, Ashton quitte le groupe et fut remplacé par Albert Cottle. Pendant le reste de la décennie, The Tams ont continués d’enregistrer des chansons écrites principalement par Ray Whitley et Joe South, dans les Studios Fame, puis plus tard à Master Sound Studio de Bill Lowery à Atlanta. Le groupe sort quantité de singles et plusieurs albums sur le label ABC-Paramount, dont (leur premier) "Presenting The Tams" en 1964. The Tams quittent ABC-Paramount et signe avec 1-2-3 Records, label de Bill Lowery, filiale de Capitol Records. Ne renouant pas avec leur succès antérieur, le groupe réenregistre plusieurs de leurs "classiques" succès. Ils se produisent en tournées, appréciant leur popularité, en devenant un pilier de la Beach Music scène avec d’autres groupes, tels que The Drifters. The Tams ont été intronisés au Georgia Music Hall of Fame en 1992 et ont reçu de nombreux autres prix. Joe Pope est mort en 1996, mais le groupe a continué à se produire avec deux line-up différant, le premier mettant en vedette Charles Pope et Albert "Little Red" Cottle (fils de Charles Pope) ainsi que Robert Arnold, Elton Richardson, Greg Gallashaw et Reginald Preston. Le deuxième line-up met en vedette Robert Lee Smith et The Original Tams. Ils se produisent régulièrement jusque dans les années ’90, parfois également sous le nom de The Mighty, Mighty Tams. Je post aujourd'hui une première partie de leurs singles, ils reviendrons prochainement avec le reste de leur discographie singles !

     

    Arlen 7-11 - 1962

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Untie Me

     Disillusioned

     

     

     

    Aerlen 717 - 1962

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Deep Inside Me

     If You're So Smart

     

     

     

     Arlen 720 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    You'll Never Know

    Blue Shadows

     

     

     

     Arlen 729 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Find Another Love

    Don't Ever Go

     

     

     

     ABC-Paramount 45-10502 - 1963

    THE TAMS SINGLES PART 1

    What Kind Of Fool (Do You Think I Am)

    Laugh It Off

     

     

     

     ABC-Paramount 10533 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

    You Lied To Your Daddy

    It's All Right (You're Just In Love)

     

     

     ABC-Paramount 45-10573 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

     Edition Belge Stateside 4C 006 - 1971

    THE TAMS SINGLES PART 1

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Hey Girl Don't Bother Me

    Take Away

     

     

     ABC-Paramount 45-10601 - 1964

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Silly Little Girl

    Weep Little Girl

     

     

     ABC-Paramount 45-10614 - 1965

    THE TAMS SINGLES PART 1

    The Truth Hurts

    Why Did Little Girl Cry

     

     

     

     ABC-Paramount 45-10635 - 1965

    THE TAMS SINGLES PART 1

    Unlove You

    What Do You Do

     

     

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires