• JAMO

    Edité en 1983 sur Emerald International Records [EIR-7-1005] sous le nom de Jamo - en réalité Jamo Thomas - "(My Jive) Backstabbing Friend" en deux parties, a (je trouve) des airs de "Stop The Baby" (Conlo Records), composé, arrangé et produit pas Jamo Thomas (Jatho Music) sort en Maxi LP (12) ainsi qu'en single (version plus courte) que je post ici. J'ajoute en bonus une version alternative de "Must I Holler".  

     

     

     

     

     

    JAMO

    (My Jive) Backstabbing Friend Pt.1

    (My Jive) Backstabbing Friend Pr.2

     

     

    ** BONUS **

    Must I Holler Alt. version - Jamo Thomas

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Jamo Thomas participe en tant que percussionniste dans The Bobby Peterson Quintet, basé en Pennsylvanie vers la fin des années 50' composé de : Bobby Peterson : Piano/Chant, Joe Pyatt : Sax, David Butler : Drum, Chico Green : Bass et Jamo Thomas Congas & Bongo. Ils ont enregistrés 6 remarquable single de 1959 à 1961 pour V-Tone records, label de Buddy Caldwell basé a Philadelphie. Le quintet a commencé par joué un mélange de R&B des hits du moment ainsi que les titres favoris de Ray Charles et quelques originaux, quand Lauwrance Kerrin, un talentueux promoteur local les entend a l'auberge de Skyway dans le sud ouest de Philadelphie. Kerrin et Joe Pyatt composent le 1er single du Bobby Peterson Quintet, un instrumental sax piano intitulé "The Hunch" , Kerrin présente le Quintet à Buddy Caldwell qui venait de crée son label V-Tone a l'arriere de son magasin de tapisserie d'amemblement sur Ridge Avenue. Le single sort en 1959 "The Hnch" avec en face B le vocal "Love you Pretty Baby's" et arrive # 71 au Billboard National Pop chart, quand dans le même temps, une version par Paul Gayten sur le petit label Anna records ( d'une des soeurs de Berry Gordy)  se classe # 68 en Novembre 59'. Après 6 singles (instrumental et vocal) ils se sépare en 1962.

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Jamo Thomas passe alors son temps des Bahamas (ou il est né ?) à Chicago et enregistre chez Conlo (label produit par Jerry Butler avec qui il fait quelques tournées), Thomas, Chess, Decca, Sound Stage Seven, Nassau, Revu et Emerald records des années 60 jusqu'au milieu des années 70'. Voici donc la poignée d'enregistrement d'un chanteur et joueur de congas de Soul/Funk qui mériterait plus d'attention. Il enregistre a Chicago son 1er disque " Stop The Baby/ "Let's Party" pour Conlo records : 881, un label produit par Jerry Butler (figure de la soul de Chicago) en 1965, puis pour Thomas records (un petit label appartenant à Eddie Thomas, distribué par St. Lawrence) une version de "I Spy (for the F.B.I) en 66', le titre était écrit par Herman Wesley Kelley et Richard popcorn Willie pour Luther Ingram qui l'à enregistré quelque mois avant Jamo Thomas, il est couplé a "Shake Hip Mama" (produit par Monk Higgins et Burgess Gardner) Thomas 303, il se classe 98 au Billboard Hot 100. toujours la même année, le 2eme single pour Thomas records 304 "Arrest Me/Jamo's Soul". Après un passage chez Chess records pour 2 excellents titres "Must I Holler/I'll Be Your Fool" chess 1971, il signe chez Sound Stage Seven et sort en 1965 2 singles : SSS 2584 "Nassau Daddy/Jive Mother In Low" et SSS 2596 "Bahama Mama Pt.1&2". Puis en contrat chez Decca en 68' il enregistre "Education Is Where It's At Pt.1&2", Decca qui en profite pour Réedité "Bahama Mama part 1&2". Il produit également 2 singles du groupe qui l'accompagne: The Party Brothers sur Canusa et Revue Records. Arrive les années 70', et Thomas se déplace a Philadelphie ou il enregistre 2 singles pour SSS intrenational sous le nom de Mr jamo : Sound Stage Seven intrenational 798 "Shake What You Brought Pt.1&2" et SSS Int 808 "You Just Ain't Ready Pt.1&2. Il enregistre également pour Preception records, dans le cadre d'une compagne promotionnel pour Stax records. Ses enregistrement prennent fin dans le milieu des années 70'. Il enregistre tout de même en 1983 un single sur Emerald Records, qui sort aussi en Maxi format LP (12) avec des versions plus longues. Bien que quelques temps après, il est crédité en tant qu'arrangeur pour un album Gospel d'Elle Washington. Son hurlement est entendu a l'intro du titre "Sceam" pour Graham Central Station's sur l'album "Star Walk" Warner Bros en 1979. Grahm Central Station's  et un groupe de Funk de Larry Graham qui a ensuite formé Sly & The familly Stone. Il enregistre tout de même en 1983 un single sur Emerald Records - sous le nom de Jamo - qui sort aussi en Maxi format LP (12) avec des versions plus longues. L'heritage de Jamo Thomas ce résume a la production d'une poignée d'enregistrement d'une Soul Funk créative et d'une classe exceptionnel !....Historique des Party Brother : Originaire de Greensboro N.C, Georges Bishop (lead guitar bass) alors qu'il était étudient a l'université A&T de Caroline du nord, et invité a participé aux talents de 1er année, pour cette occasion, il forme un groupe de 8 musiciens qu'il nomme The Majors (qui deviendront plus tard The Mighty Majors) et c'est tout naturellement qu'ils composent et enregistre le titre (instru) A&T's Party avec en face B "Let's Me Be The one" une ballade de qualité avec une émouvante harmonie vocal. Le single et produit par jamo Thomas qui a probablement donner le nom de Party Brother au groupe. Le single est enregistré sur Canusa records ( petit label distribué par le groupe Ami-Mala-Bell). The Majors ont joué leurs musique sur le campus de l'Université d'etat A&T ainsi que sur d'autres campus et boites de nuit dans l'ensemble de la Caroline du nord, du sud et de la Georgie. Bien que les membres du groupe joue pour le plaisir, leurs prestations  est également une source de revenus pour financer leurs études. Formés au printemps 67', les membres ce composent de : Timothy O. Hiks (lead & rhythm guitar) Norman Lavelle Johnson (trumpet)  George Bishop (first bass player) Worthington Brown (second bass player) Giles Rozie (bariton sax) Earnes Sylvester (speedy) Jones (drum) et jamo Thomas (Congas). Jamo Thomas enregistre également un single avec le groupe The Banditos "Jamo's Banditos - Foot Print In The Sand/Caribbean Lady édité sur Nassau Records.

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Stop The Baby

    Let's Party 

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    I  Spy

    Snake Hip Mama   

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Arrest Me 

    Jamo's Soul 

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Must I Holler 

    I'll Be Your Fool 

       

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Jive Mother-In-Law

    Nassau Daddy

     

     

     

     

     Sound Stage 7 - édition USA

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

     

    Rare single Français - Monument / Barclay S-S 45 - 2596

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Bahama Mama Pt. 1

    Bahama Mama Pt. 2

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Let Me Be The One * The Party Brothers

    A & T's Party * The Party Brothers

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Nassau Daddy * The Party Brothers

    Do The Ground Hog * The Party Brothers

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Education Is Where It's At Pt. 1

    Education Is Where It's At Pt. 2 

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    Shake What You Brought With You Pt.1 * Mr. Jamo

     Shake What You Brought With You Pt.2 * Mr. Jamo

     

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

    You Just Ain't Ready Pt.1 * Mr. Jamo

     You Just Ain't Ready Pt.2 * Mr. Jamo

     

     

     

    JAMO THOMAS & The Party Brothers

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique