• JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Johnnie Harrison Taylor (né le 5 Mai 1934 à Crawfordsville, Arkansas - décédé le 31 Mai 2000 à Dallas, Taxas) était un chanteur Américain possédant une grande étendue de styles musicaux : Gospel, Blues, Soul, Doo Wop, Disco et Funk. Jeune, il participe au groupe de Gospel, The Highway QC's. Sa voix étant si proche de celle de Sam Cooke, qu’il remplace ce dernier dans le groupe The Soul Stirrers, en 1957, démarrant ainsi sa carrière. Dans le début des années 1960, Taylor entame une carrière solo d'abord pour SAR et Derby Records, labels de Sam Cooke, et plus tard chez Stax Records pour lequel il a une série de hits. Sa chanson la plus connue de cette période est probablement "Who's Making Love" (1968). Après la faillite de Stax en 1976 il a signé chez Columbia où il enregistre son plus grand hit "Disco Lady" (1976), le premier single à être récompensé avec un disque de platine aux États-Unis (pour la vente de 2 millions d’exemplaires). Après une brève période chez Beverly Glen Music, au début des années 1980, il signe chez MalaCo Records en 1984 où il enregistra jusqu'à sa mort. Taylor décède d'une crise cardiaque à l'hôpital de Charlton, Dallas au Texas le 31 Mai 2000, à l'âge de 66 ans. Tout comme Issac Hayes et The Staple Singers, il fut l'un des artistes vedettes de Stax records. Père de quatre enfants, il fut surnommé le "Philosophe de la Soul". En 1999, il reçut un Pioneer Award de la fondation Rhythm and Blues. Je propose aujourd’hui ses premiers enregistrements solos (six singles) pour Sar et Derby Records, deux labels de Sam Cooke. A noter que le single Sar 156 sort d’abord avec en face A une erreur d’étiquette "Keep On Lovin’ You" au lieu de "Oh How I Love You" remplacé ensuite par la bonne étiquette, mais sur les deux éditions la face A est la même chanson à savoir "Oh How I Love You ".

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Why, Why, Why

     A Whole Lotta Woman

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Rome (Wasn't Built In A Day)

    Never, Never

     

     

     

    SAR 156 - deux éditions, même chansons sur chaque faces.

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Oh How I Love You / Keep On Lovin'You

    Run But You Can't Hide

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Dance What You Wanna

    Shine, Shine, Shine

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Baby, We've Got Love

    In Love With You

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Getting Married Soon

    I Need Lots Of Love

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  • JOHNNIE TAYLOR - BLUES IN THE NIGHT

     Superbe single Français  édité en 1969 sur Atlantic 650 147 (série Formidable R&B vol 7) distribué par disques Barclay, avec pochette photo de Johnnie Taylor et sa version de "Watermelon Man" (de Herbie Hancock) couplé en face B à l'excellent R&B  "Blues In The Night" avec ses riffs "serrés" de guitare. Johnnie Taylor, né Johnnie Harrison Taylor le 5 mai 1934 à Crawfordsville,   Arkansas - décédé le 31 mai 2000 à Dallas, Texas. Pour sa biographie, voir mon article sur son single Stax  I'm Trying . Blues In The Night sort également en France sur un superbe EP Stax 269 006 en 1967.

     

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR - BLUES IN THE NIGHT

    JOHNNIE TAYLOR - BLUES IN THE NIGHT

      

    1 - Watermelon Man

     2 - Blues In The Night

     

     

     

     


    votre commentaire
  • JOHNNIE TAYLOR  " I'm Trying "

    Johnnie Harrison Taylor (né le 5 Mai 1934 à  Crawfordsville, Arkansas - décédé le 31 Mai  2000 à Dallas, Taxas) était un chanteur  Américain possédant une grande étendue de  styles musicaux : Gospel, Blues, Soul, Doo  Wop, Disco et Funk. Jeune, il participe au  groupe de Gospel, The Highway QC's. Sa voix  étant si proche de celle de Sam Cooke, qu’il remplace ce dernier dans le groupe The Soul  Stirrers, en 1957, démarrant ainsi sa  carrière.  Dans le début des années 1960,  Taylor  entame une carrière solo d'abord  pour SAR et  Derby Records, labels de Sam Cooke, et plus tard chez Stax Records pour lequel il a une série de hits. Sa chanson la plus connue de cette période est probablement "Who's Making Love" (1968). Après la faillite de Stax en 1976 il a signé chez Columbia où il enregistre son plus grand hit "Disco Lady" (1976), le premier single à être récompensé avec un disque de platine aux États-Unis (pour la vente de 2 millions d’exemplaires). Après une brève période chez Beverly Glen Music, au début des années 1980, il signe chez MalaCo Records en 1984 où il enregistra jusqu'à sa mort. Taylor décède d'une crise cardiaque à l'hôpital de Charlton, Dallas au Texas le 31 Mai 2000, à l'âge de 66 ans. Tout comme Issac Hayes et The Staple Singers, il fut l'un des artistes vedettes de Stax records. Père de quatre enfants, il fut surnommé le "Philosophe de la Soul". En 1999, il reçut un Pioneer Award de la fondation Rhythm and Blues. Je propose aujourd’hui ses premiers enregistrements solos pour Sar et Derby Records, deux labels de Sam Cooke.  Je poste aujourd’hui de ses singles sur Stax records STA 0009 "I'm Trying" couplé à "Who's Making Love" sorti en 1968. 

     

    JOHNNIE TAYLOR

     "I'm Trying"

     

     

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique