• WILLIE G. AKA LITTLE WILLIE G.

    WILLIE G. AKA LITTLE WILLIE G.

    Willie G. aussi connu comme Little Willie G. - de son vrai nom Willie Garcia - légendaire chanteur Chicano, dont l'odyssée musicale fantastique a commencé au début des années 60. Il a été une des plus brillantes étoiles des chanteurs de l'âge d'or du Rock and Roll de la cote Est de Los Angeles des années 1960. Faisant parti du groupe Thee Midniters, dont il est le lead vocal, jouant du Rock Garage et R&B. Ils sont toujours en tête d'affiche partout où ils se produisent. Les autres membres de Thee Midniters sont : Danny Lamont - George Domingez - James J. Espinoza - Larry Rendon et Roy Marquez. Leur version de "Land Of A Thousant Dances" atteint le n° 67 dans le chart national. Ils obtiennent également plusieurs autre Hits local et national. Willie a commencé à chanter à l'age de huit ans, encouragé par son frère aîné Guero, qui lui joue de la guitare. A l'âge de neuf ans, Willie gagne a un concours dans un spectacle de groupe vocal. Le premier groupe de Willie s'appelait The Gentiles, dont le nom est donner par rapport au père d'un membre Juif, qui n'était pas heureux que son fils joue de la musique. The Gentiles jouent autour de Los Angeles. Puis il rejoint le groupe Thee Midniters. Ils s'exerçaient avec des enregistrements d'artistes R&B tel que Jackie Wilson, Jesse Belvin, James Brown et Hank Ballard, mais aussi d'artistes Latin tell que Pedro Vargas et Juan Mendoza. Lorsque Thee Midniters se séparent en 1969, Willie traîne souvent sur Sunset Strip (Boulevard) à Hollywood où il voit se produire The Doors, The Byrds, et Buffalo Springfield. Il commence en solo en concert à l'Ash Grove. Le chanteur Brenton Wood dira de lui qu'il est le chanteur le plus "Soulful" Latin qu'il ait jamais entendu. Dans les années 1970, Willie travail avec Little Ray Jiménez, et forme un groupe appelé "God's Children". A cette époque, il enregistre un single pour le producteur Eddie Davis (le Berry Gordy de la cote Est de Los Angeles) sur un de ses labels, Gordo records. Willie s'installe ensuite à San Francisco où il chante sur l'album "Asencion" du groupe Malo. Il part en tournée avec Malo durant un an, partageant la scène avec The James Gang, Rare Heart, Dr. John, The Temptations, Tower Of Power et Harry Chapin. Willie quitte Malo en raison de trop de tournées, et d’abus de cocaïne dans le groupe. Lorsqu'il revient à Los Angeles, il rejoint Thee Midniters, mais reprend son addiction a la drogue. Durant quatre ans, il consomme drogues et alcool, une période ou il est au plus bas. Ce qui l'a sauvé c'est un concert à TNB (télévision chrétienne) dans le comté d'Orange, qui l'a amener a divers services et témoignages aux addictions. Willie devient croyant après une expérience religieuse profonde, et est définitivement délivré de toute addictions depuis 1980. Depuis, il se produit régulièrement en concerts et aussi dans des émissions de radio et de télévisions. Son œuvre est également édité en cd. 

    WILLIE G. AKA LITTLE WILLIE G.

    En 2004, Willie chante sur "Is This All There Is" une chanson de l'album "The Ride" de Los Lobos. Il chante également sur plusieurs titres du cd "Chavez Ravine" de Ry Cooder, sorti en 2005, ainsi qu'avec des artistes Chicano. Fin 2006, Willie est invité dans l'émission "Chicano Music Chronicle" sur la web radio de Mark Guerrero, pour parler de sa carrière et de ses enregistrements. En 2012, Il est invité par Louis Perez - du groupe Los Lobos - pour chanter dans un spectacle que Perez a co-écrit, appelé "Evengeline - The Queen Of Make Believe". Willie G. est ici présent avec son single édité sur Gordo records [702] en 1970 "Brown Baby" pour lequel il est accompagné par Six Pak (un groupe ayant aussi enregistré sur Gordo) couplé à "Lonely Lullaby". La chanson "Brown Baby" sera également chantée par Two Tons Of Love (dos chicanos mas) un duo formé de Bobby Reyes et Lydia Lopez, sous le titre "Brown and Beautiful", également édité sur Gordo records.

    WILLIE G. AKA LITTLE WILLIE G.

     

     

    WILLIE G. AKA LITTLE WILLIE G.

     Brown Baby

     Lonely Lullaby

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :