• THE VILLAGE CALLERS

     

    THE VILLAGE CALLERS

    Le premier groupe Latin Rock, aux influences Latin Jazz et R&B "The Village Callers" à l'Est de Los Angeles, ont débutés sous le nom de Marcy & The Imperial dans le début des années 1960, avec comme leader le guitariste et chanteur Bluesy Marcy qui a poursuivit ses études pour obtenir un master , diplôme d'UCLA, mais est décédé en 1970. Le groupe connut de nombreux changement. Il est devenu très populaire à l'Est de Los Angeles, jouant dans tous les lieux principaux, comme le Big Union Hall, Roger Young Auditorium et la salle de bal de Montebello. Ils gagne la "Battle of the band" au collège de Los Angeles Est en 1966/67, et donnent également plusieurs concerts. Ils ont aussi apprécie jouer au "The Plush Bunny Nite Club" à Pico Rivera City, malgré le fait qu'ils soit mineurs. Le groupe était managé par Hector Rivera qui travaillait pour Rampart records le label de Eddie Davis. The Village Callers ont été parmi les meilleurs groupes à l'Est de Los Angeles à la fin des années 1960. Ils ont aussi été sans doute les premiers dont les membres avait tous les bases du son "Eastside" des sixties et à utiliser (dans le milieux des années 60) des percussions latine. Leur répertoire est un mélange de R&B, Latin et Latin Jazz. Ils enregistrent un album en 1968 intitulé "The Village Callers Live" sur Rampart records de Eddie Davis, l'album inclut un instrumental R&B avec une touche Latin Jazz intitulé "Hector" en références a leur manager Hector Rivera, qui au fil du temps est devenu l'un des classiques du Eastside Sound. Il a été réédité sur plusieurs compilations et samplé par beaucoup d'artistes Rap actuels comme Cypress Hill et The Bastie Boys. L'album "The Village Callers Live" a également été réédité sur le label Vampisoul records basé en Espagne et aussi distribué à l'étranger sur le label Japonais Barrio Gold. The Village Callers ont la particularité d'avoir enregistré une version Latin Rock de "Evil Ways" avant Santana. Les membres définitifs sont : Adolfo "Fuzzy" Martinez, Angela Bell, Charles Masten, Ernie Hernandez, Joe Espinosa, Johnny Gonzales et Manuel Fernandez. En plus de l'album Live Rampart 3304 de 1968, ils enregistres trois singles toujours pour Rampart records, que je présente ici : "Hector/I'm Leaving" Rampart 669 sorti en 1968 - "Hector, Part 2/Mississipi Delta" Rampart 660 sorti en 1968 et "Evil Ways/When You're Gone" Rampart 663 sorti en 1969. Superbes R&B Latino Jazz/Funk.

    THE VILLAGE CALLERS

    L'album "The Village Callers Live" Rampart 3304 de 1968

     

     

     

    THE VILLAGE CALLERS

     

     "Hector"

     

     "I'm Leaving"

     

     

     THE VILLAGE CALLERS

     

     "Hector, Part 2"

     

     "Mississippi Delta"

     

     

    THE VILLAGE CALLERS

     

     "Evil Ways"

     

     "When You're Gone"

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :