• THE PYRAMIDS

    THE PYRAMIDS

    Eddie Grant (Edmond Montague Grant) est né à Plaisance en Guyana, anciennement Guyane Britannique. Le jeune Eddie Grant et ses parents s’installèrent à Londres, Angleterre, plus précisément dans le quartier de Kentish Town. Auteur, compositeur et guitariste du groupe The Equals, fondé en 1965 et en contrat chez President Records, Eddy Grant connaît son premier succès avec le titre "Baby Come Back". Cette chanson resta longtemps en tête des ventes de singles en Angleterre. À la suite d'un problème pulmonaire et une infection cardiaque, Eddy Grant quitte l'Angleterre pour le Guyana afin de se reposer. Se séparant du groupe The Equals en 1971, il se concentre sur sa carrière solo. The Equals eux continuent jusqu’en 1979. En homme d'affaires avisé, Eddy Grant possède son propre studio d'enregistrement et un label de disque "Ice Records". Ce qui lui permet d'être l'un des rares artistes à détenir les droits de ses propres chansons. À la suite du succès de "Living on the Frontline" en 1979, il a réussi à racheter l'ensemble de ses enregistrements avec le groupe The Equals. A la demande du label (President) Eddie Grant compose pour le groupe qui accompagnait Prince Buster lors de ses tournées en Angleterre en 1967, et renommé pour l’occasion The Pyramids. Le groupe, formé dans le milieu des années ’60 par sept musiciens : Michael Thomas, Monty Neysmith, Roy Elis, Frank Pitter, Josh Roberts, Johney Johnson et Roy Bug Knight, se sont tout d’abord appelés The Bees, puis Symarip et enfin The Pyramids. De la fin des années ’60 et début des années ’70, le septuor travail sous plusieurs pseudonymes dont : Symarip et Seven Letters. Ils migrent en Allemagne en 1971 et jouent du Reggae et de l’Afro Rock sous le nom de Zubada. Sept singles seront enregistrés sur President Records, de 1967 à 1969, composés et produits pour la plupart par Eddie Grant. Un album est également édité sur President en 1968. Ils enregistrent quantité d’autres singles sur différents labels, et se retrouvent également sur des albums compilations. Je post aujourd’hui leur premiers 45, le superbe "Train Tour To Rainbow City" très inspiré du "Train To Girls Town" de Prince Buster, couplé au curieux mais tout aussi bon "John Chewey". ‘Train Tour To Rainbow City’…All Aboard ! vous emmènera à la rencontre des figures du Ska, Rocksteady et Reggae, tout au long du trajet, vers Rainbow City, là où parait-il se trouve beaucoup de femmes noires de ‘petites vertus’. Au travers des fenêtres, vous apercevrez les maisons : du producteur John Dread (Phylip Richards) ; d’Emmanuel Zachariah dit ‘Zaccepon’ le ‘populaire’ Badman qui était le chef d’un des pires gangs du quartier de Tivoli Gardens. Puis vient la zone des ‘Rude Boys’, un peu plus loin se trouve la maison du célèbre Prince Buster, chanteur-compositeur et producteur de Ska/Rocksteady (malheureusement décédé récemment - 08/09/2016 - R.I.P), à 1 mile de Skaville et à 2 miles de Phoenix City et Roland Alphonso, autre figure légendaire du Ska, et un des membres fondateurs des Skatalites. Le voyage se poursuit au travers de Skaville, vers Rainbow City, let we go, Hep Hep, Hep… ! revoici de nouveau les ‘Rude Boy’….Nice !  Take a look to the right, take a look to the left…jetez un coup d’œil, vous traversez Skaville vers Rainbow City où se trouvent les fameuses femmes noires ! You like it….you like it ! Yes man !!  The Pyramids reviendront avec d’autres chansons !

     

    THE PYRAMIDS

    Train Tour To Rainbow city

     John Chewey

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :