• T-V SLIM - OSCAR WILLS

    T-V SLIM - OSCAR WILLS

    Oscar Wills, né le 10 février 1916, Houston (Texas) et décédé le 21 octobre 1969 à Kingman, Arizona, est  un musicien de la fin des années 1930. Oscar Wills résidait en Louisiane dans les années 1950. Chanteur et guitariste de Blues (il joue également de l'harmonica, mais jamais sur disques). Ces principales influences ont été DeFord Bailey et Sonny Boy Williamson II pour l'harmonica, et Guitar Slim et Elmore James dans le domaine de la guitare. Wills se produisait sans enregistrer de disques jusqu'à ce qu'il crée son propre label Speed records dans le milieu des années 1950. A cette époque, il avait aussi son propre groupe The "Heartbreakers" , consistant en Mighty Joe Young à la guitare, Eddie Williams au piano et Jimmy White à la batterie. Leurs premier enregistrement et "The Fight" Speed records 6863 (1955). Wills n'a jamais été un musicien à plein temps, il était principalement réparateur de télévision dans un magasin. Cela lui a valu le surnom de T-V Slim qui est crédité sur l'ensemble de ses enregistrements Speed records. Il a été pendant en bref moment sous les feux de la rampe, en 1957. Il a écrit une chanson entrainante appelée "Flat Foot Sam" , Mira Smith de Shreveport (Louisiane) le propriétaire de Ram records, avait juste mis en place un nouveau label, Clif records, en partenariat avec Cliff Hagen. "Flat Foot Sam" a été enregistré pour Clif records 103 crédité à T-V Slim & The Heartbreakers. La chanson a eue peu d'échos dans la région de l'Arkansas, Louisiane et Texas, principalement a cause du spectacle de R&B parrainé par Stan Lewis sur KWKH à Shreveport, mais Stan Lewis se rattrape grâce a ses relations avec Leonard Chess, Stan Lewis réussi à obtenir un enregistrement chez Chess records pour une distribution nationale. Cela donne lieu a la réédition du single sur une de ses étiquettes (Chess - Checker - Argo) , Leonard Chess demande à Wills d'aller à la Nouvelle-Orléans pour réenregistré "Flat Foot Sam" avec le groupe de Cosimo Matassa. Cette deuxième version nettement améliorée a été enregistrée en juin 1957, avec un rôle majeur pour Robert Parker au saxophone ténor et Charles "Hungry" Williams à la batterie. Le single sort en aout sur Argo records 5277, sous son propre nom : Oscar Wills. Sur le single Clif records, le crédit de la chanson et Clara Wills (probablement l'épouse de Wills) alors que sur le single Argo records, les crédits sont à O. Wills et S. Lewis. C'était une pratique courante chez Chess - Checker et Argo, l'artiste/compositeur doit partager la publication avec la personne qui est a l'origine du contrat, en l'occurrence Stan Lewis. Leonard Chess décide de réédité la version Clif records sur Checker 870 dans le même mois que la version Argo. Ironie du sort, c'est la version original (Clif records) qui obtient un meilleur classement au Billeboard (77) que le single Argo (75). Wills continu d'enregistré quelques singles pour Leonard Chess pendant quelques temps, puis par la suite, sur différant labels dont Ideel records "I'm a Real Man/You Won't Treat Me Right" (1966), et pour Pzazz records 005 "Don't Knovk The Blues/My Heart's Full Of Pain" en 1968. Son single Speed S 116 "Love Bounce/You Can Buy Love" est alors réédité sur Pzazz 030 en 1969. Voici le single Speed S 116 de 1959 avec l'instrumental "Love Bounce" T-V Slim & His Bluesmen. 

     

    T-V SLIM - OSCAR WILLS

     

     

    "Love Bounce"

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :