• SONNY THOMPSON

    Sonny Thompson - né le 22 aout 1916 ou 1923 ? décédé le 11 aout 1989 - était un chef d'orchestre et pianiste de R&B populaire dans les années 1940 et 1950. Né Alfonso Thompson à Centreville, dans le Mississippi. Sonny commence ses études musicales au conservatoire de Chicago, avec un intérêt particulier pour les techniques des pianistes de Jazz Earl Hines et Art Tatum. Il commence a enregistré en 1946 pour Sultan records, puis pour Miracle records (de Lee L. Egalnick) et en 1948, place deux n° 1 dans les charts Hits R&B pour le label Miracle "Long Gone Part 1&2" et "Late Freight" , les deux mettant en vedette le saxophoniste Eddie Chamblee. Les suivants "Blues Dreams" et "Still Gone" connaissent un succès moindre. En 1952, il signe chez King records, et entre encore dans les charts au Top 10 R&B avec la chanteuse Lula Reed et leur plus grand succès  "I'll Drown In My Tears". Thompson épouse Lula Reed quelques temps plus tard, dans les années 1950. Il continua à travailler comme musicien de sessions et à se produire avec Reed dans les années 1960. Il a également eu du succès comme auteur compositeur, et a souvent co-écrit avec le guitariste de Blues Freddie King. Thompson meurt le 11 aout 1989 à Chicago. Voici un de ses single sorti en 1962 sur Bethlehem records (devenu filial de King début 1960) "Loco Limbo/Just A Little Bit Of S-O-U-L" deux  compositions de Sonny Thompson.

    SONNY THOMPSON

    Loco Limbo    

     Just A Little Beat Of Soul

     

     

     


    4 commentaires
  • Fondé par Steve Rance, le lin-up de The Ad Libs est toujours resté constant, les membres était : Steve Rance bass - Dave Harvey drums - John Page orgue - Mike Ward vocal, guitare - Tony ?.. congas, drums et Babby Willins sax ténor. Steve Rance ce souvient ; un manager - qui voulait rester anonyme - qui nous a vu jouer dans le Club  de Zanbesi à Earl Court à plusieurs reprises durant 1963/64 nous a proposer d'être le groupe "résident" du Ad Lib Club , juste a coté de Leicester Square. C'était à l'époque le Top des Clubs les plus en vues dans le West End, avec une clientèle comme les Beatles, les Rolling Stones etc. et de nombreuse stars du cinéma et acteurs. Rance ce souvient que c'était très cher, le whisky coca (la boisson 'In' de l'époque) était à dix shillings ! Nous avons changer notre nom en The Adlibs (pour ne pas été confondu avec le groupe Americain de Doo Wop/R&B The Ad-Libs). On jouait deux fois par nuit, six fois par semaines au club durant un an, ou plus, avec une pause de quelques semaines pendent l'installation supplémentaire de l'insonorisation. Le dj du club, qui était assis derrière un piano à queue dans lesquel ses platines étaient installée, était un Black ultra branché qui avait accès a toutes les dernières importations Soul américaines. A cette époque, les maisons de disques américaines étaient très en demande pour signé des groupes Britanniques, et on nous a offert un contrat avec Mercury. Le dj du club nous a prêter quelques albums parmi lequel ce trouvait les titres "Neighbor Neighbor" et Lovely Ladies". Nous les avons enregistré, et lorsque le single est sorti en Angleterre sur Fontana records, il a été joué à la radio plusieurs fois, et nous l'avons jouer en directe dans l'émission "Club Edition" de "Ready Steady Go" sur ITV. Le single a obtenu quelques bonnes critiques, mais les royalties sont toutes parties dans une banque de dépôt lorsque notre directeur a disparu avec les bénéfices de ITV , environ £240. peu de temps après, le club a fermé définitivement en raison de problèmes de bruit et de trop de bandes de jeunes. Mike Ward a rejoint Julian Covey & The Machines pendent un certain temps, et Dave Harvey a jouer avec eux. Steve Rance n'a pas vu ou entendu les autres membres depuis 1965, mais lui joue régulièrement sur l'ile de Wight. Leur unique single est sorti en Angleterre sur Fontana/Ember TF584 , et aux USA sur Interphon records IN-7717 en 1965. Interphon records est une filiale de Vee-Jay pour distribuer des enregistrements Européen aux USA, actif de 1964 à 1965. Voici ce single ! deux versions R&B/Garage.

    THE ADLIBS

     

    Neighbor Neighbor

    Lovely Ladies

     

     

                                 


    6 commentaires
  • ALBERT KING

    Albert King, de son vrai nom Albert Nelson, guitariste, compositeur et chanteur de Blues est né le 25 avril 1923 dans un famille modeste à Indianola dans le Mississippi, près d'une plantation de coton où il travail pendent sa jeunesse. Ses premières influences musicale lui viennent de son père Will Nelson qui joue de la guitare. Pendent son enfance, il chante également à l'église dans un groupe de Gospel. Albert King est un guitariste gaucher qui jouait sur une guitare de droitier, les guitares pour gaucher n'existaient pas à l'époque, il est connu pour avoir utilisé des accords peu communs lui permettant de réalisé de plus grands bends. Adepte de la guitare électrique, sa guitare la plus célèbre est une Gibson Flying V - avec une forme triangulaire très caractéristique - qu'il avait appelée Lucy, ne pas confondre avec la guitare Lucille de B.B. King. Il commence sa carrière professionnel avec un groupe appelé "In The Groove Boys" à Osceola dans l'Arkansas. Son premier succès est la chanson "I'm A Lonely Man" sortie en 1959. Il doit attendre cependant 1961 et la sortie de "Don't Throw Your Love On Me So Strong" pour devenir célèbre et atteindre la quatorzième place des classements de R&B. En 1966, il signe avec le label Stax pour lequel il sort en 1967 son album "Born Under A Bad Sign". La chanson titre de cet album - écrtite par Booker T. Jones et William Bell - devient le morceau le plus connu d'Albert King, il sera reprit par de nombreus artistes entre autre par le groupe Cream. Le 1er février 1968, Albert King est embauché par Bill Graham pour ouvrir le spectacle au Fillmore West devant John Mayall et Jimi Hendrix. Albert King est le premier musicien de Blues à avoir jouer au Fillmore West, il y rejouera plusieurs fois au cours de sa carrière. Même s'il représente le Chicago Blues, il enregistra ses meilleurs album durant les années 1970 sur le label de Memphis Stax records, au service de la Soul et du R&B. Stax était alors le principal concurrent de la Motown de Detroit au style si diffèrent. King métissa son Blues du meilleur R&B de l'époque, en s'inspirant du Rock et du Funk naissant (James Brown - Curtis Mayfield - The Meters et The Mar-Keys). Son influence sur le Blues, le Rock, la Soul et le Funk contemporain est déterminante et de plus en plus reconnue après vingt ans d'oubli de la part du grand public. Rythmes Funky, suramplification, voix lente, posée, son style si particulier est copié par de nombreux jeunes Bluesman et Rockers, d'hier et d'aujourd'hui. En France, il a influencé des musiciens comme Paul Personne, Jean-Jacques Milteau et Bill Deraime. Ici avec un de ses singles sur King records [45-5751] sorti en 1963, deux titres Soul / R&B.

    ALBERT KING

     

    ALBERT KING

    ALBERT KING

     

    Had You Told It Like it Was

    (It Wouldn't Be Like It Is)

     

     This Funny Feeling

     

     

     


    7 commentaires
  • George Davis - saxophoniste/arrangeur/producteur - co-fondateur de Parlo records avec son ami d'école, le chef d'orchestre/compositeur Lee Diamond (Louisiane, Nouvelle Orléans) et Alvin "Red Tyler - saxophoniste et arrangeur, né a la nouvelle Orléans - réunis pour ce single Parlo records, deux titres composé par Davis, Tyler et Parker (probablement Warren T. Parker, president de Par-lo entreprise) "Hold On, Help Is On The Way" et "Bet You're Surprised", le groupe est constitué de : George Davis sax baryton - Alvin "Red" Tyler sax tenor - Emory Thomas trompette - Deacon John guitare - Willie Tee piano et June Gardner drums. Parlo 102 Sorti en 1966. ces deux titres sont également sortis en 1966 sur l'album de Aaron Neville "Tell It Like It Is" sur Parlo records (voir mon article sur mon blog album).

    GEORGE DAVIS & ALVIN "RED" TYLER

     

     Hold On, Help Is On The Way

    Bet you're Surprised  

     

     

     


    5 commentaires
  • Red West Combo, dont les membres semblent être ceux crédités sur le titre "Bossa Nova Momza" : Red West, guitare - Tommy Cogbill - Bobby Emmons et Sid Manker (de Bill Justis Combo) pour ce single couplé a une reprise du titre de Willie Dixon "My Babe" joué a la Booker T. & The MG'S genre "Green Onions" sorti sur Santo records, un label local de Memphis appartenant au chanteur Wayne McGinnis, ayant enregistré sur Meteor records. McGinnis a repris également en 1968 le label Fernwood, une autre étiquette local de Memphis. Red West a également enregistré sous son nom "Red West" trois autres singles : un sur Jaro records en 1960, un autre sur Sonet records (distribué par Burdette rec.) en 1960 puis sur Dot records en 1961. Voici le single Red West Combo "My Babe/Bossa Nova Momza" Santo records 9006 sorti le 9 février 1963.

    RED WEST COMBO

        

     My Babe

    Bossa Nova Momza

     

        


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique