• THE DAVE BARTHOLEMEW ORCHESTRA

    Dave Bartholomew, né le 24 decembre1920 à Edgard, Louisiane, est un trompettiste, chanteur, compositeur, producteur et arrangeur de Rhythm and Blues et de Rock and Roll. Auteur de plus de 4000 chansons, il a composé, arrangé et produit la plupart des standards de Fats Domino. Il fait ses débuts à la trompette dans des marching bands de la Nouvelle Orléans, puis dans un club flottant du Mississipi. Il crée ensuite son propre orchestre, l'un des plus populaires de Louisiane. De nombreuses maisons de disques font appel a ses talents. Nommé directeur artistique chez Imperial records en 1949, il repère Fats domino au club Hideaway. Il co-écrit son premier titre "The Fat Man" sur lequel il l'accompagne avec son orchestre. Ils écriront ensemble quantité de tubes, comme "Ain't That A Shame" (1955) , "Blues Monday" (1956) , "I'm Walkin'" (1957) , "My Girl Josephine" (1960) entre autres ! Il monte un excellent groupe d'accompagnement composé d'Allen Toussaint (Piano) , Frankie Field (basse) , Earl Palmer (batterie) , Lee Allen, Herb Hardesty et Alvin Tyler (saxophone). Ils jouent notamment sur "Tutti Frutti" de Little Richard, "Lawdy Miss Clawdy" et "Stagger Lee" de Lloyd Price, "I Hear You Knocking" de Smiley Lewis, etc. Il enregistre également quelques titres où il chante lui même, comme "Country Boy" (1949) ou "Good Jax Boogie" (1950), et également quelques instrumentaux. Son style a un fort impact sur l'ile toute proche de la Jamaïque où naissent le Shuffle et le Ska. En 1963, Liberty records rachète Imperial. Bartholomew refuse de quitter la Nouvelle Orléans pour Los Angeles et entre dès lors dans une semi-retraite. Il enregistre encore quelques disques de Jazz dixiland dans les années 1980. Il s'est produit plus récemment au New Orléans Jazz and Heritage Festival. Il est entré au Rock and Roll Hall Of Fame en 1991 et au Blues Hall Of Fame en 2007. Il apparait dans la saison une de "Treme" lors d'un concert avec Antoine Baptiste et Allen Toussaint, s'illustrant dans  un solo de trompette sur "Time Is On My Side". Voici un de ses singles édité en 1962/63 ? sur Trumpet records T 101, orthographié The Dave Bartholemew Orchestra "Wishbone/Wild As A Tiger". Deux titres de sa composition. Wishbone un favori de la scène Belgian Popcorn !!

    THE DAVE BARTHOLEMEW ORCHESTRA

     Wishbone

     Wild As a Tiger

     

     

      


    2 commentaires
  • Berna Dean, une chanteuse de la Nouvelle Orléans active de 1961 à 1964 (traces discographiques). Pas d'infos sur cette chanteuse dont les compositions sont souvent signées par une des légende de New Orleans : Dave Bartholomew, trompettiste, compositeur, arrangeur et producteur ayant travaillé pour Imperial records. Certaines composition sont également signés par une autre légende de New Orleans, le chanteur-guitariste Pearl King alias Earl King. Berna Dean a enregistré plusieurs singles sur différents label : Imperial - Post et GNP Crescendo records. Merci pour toutes infos complémentaires ! Voici quelques un de ses singles. Berna Dean reviendra avec d'autres chansons.

    Mise à jour / Update : Merci à Gérard Herzhaft pour l'information concernant le vrai nom de cette chanteuse qui est Bernadine Washington.

    BERNA DEAN

     

    One Gal In Town, Five Men Hanging Around

    He's Mine

     

     

    BERNA DEAN

     

    The World Keeps Changing

    Morning, Noon & Night

     

     

    BERNA DEAN

     

     The President Says "Walk"

    I Wonder

     

     

    BERNA DEAN

     

    I Don't Know

    Whisperning Wind

     

     

     

     


    3 commentaires
  • BILLY GRAHAM & THE ESCALATORS

    "Wild" Billy Graham & The Escalators sont un groupe de sept musiciens/chanteurs de Columbus, Ohio. Composé de "Wild" Bill Graham (batteur) et de son cousin Phil Graham (bassiste) , le reste du groupe m'est inconnu ! Ils ont joués ensemble pendant 23 ans. Ils se sont une première fois séparés, puis reformés dans le début des années 1970. Ils jouaient principalement du R&B mais très polyvalent, ont aussi jouer du Rock et aussi de la country. Toute information sur le reste du groupe est bienvenue !! Ils ont a ma connaissance enregistré qu'un seul single, une version du Hit de Jessie Hill "Oop-Poo-Pa-Doo" couplé a l'instrumental "East 24Th Ave." produit par Bill Moss, originelement édité sur le label Nassau records 100 en 1966, puis sous licence Atlantic records, toujours en 1966.

    BILLY GRAHAM & THE ESCALATORS

     

    Oop-Poo-Pa-Doo

    East 24Th Ave.

     

     

       


    votre commentaire
  • THE PEARLETTES

    The Pearlettes, girl groupe de Los Angeles, formé à la fin des années 1950, est composé des sœurs Lynda (lead vocal) et Sheila Galloway, Mary Meade et Priscilla Kennedy. Les quatre jeunes filles chantaient dans la chorale de l'église. Elles commence a chanté ensemble au Records Hops And Benefits. Découvertes en 1961 par Vee-Jay records et produites par Sonny Bono. Elles enregistrent un premier single en 1961 sur Craig records 502 "He's Gone/Just In Case" aussi édité sur Segway records 1003. Leur deuxième single - toujours en 1961 - sort sur le label de Sonny Bono Go records "Can I Get Him/Never Be Another Boy Like You" qui sort ensuite sur Vee-Jay pour une distribution nationale, Sonny Bono ayant signé un contrat liant Go records et Vee-Jay records. En 1962, Sonny Bono produit leur troisième single sur Vault records - un label pour lequel Sonny Bono travaillait a cette période - Vault 100 "Can This Be Love/Cheated". Le groupe sort un deuxième single sur Vee-Jay records, une réponse au Hit de Gene Chandler "Duke Of Earl" intitulé "Duchess Of Earl" avec lequel elles tentent de surfer sur le succès de Chandler, mais leur version se classe a peine au n° 96 du Top 100 du Billboard en 1962, la face B "Everyday" est composée par Sonny Bono. Ce sera leurs dernier single, Sheila Galloway quitte le groupe peu de temps après. Priscilla Kennedy se joint au groupe The Watesians avec Brenda et Patrice Holloway et Pat Hunt pour le single "I'll Find Myself A Guy/ I Told You Baby" sur Donna records 1371 de 1962, puis avec The Four J's (Brenda et Patrice Holloway & Pat Hunt) pour le single "Will You Be My Love/Nursery" 4J records 506 de 1963. Pas d'autres traces discographiques de ces Pearlettes de Los Angeles, protégées de Sonny Bono. Malheureusement il me manque le single Vault records 100. Merci a ceux qui le possèdent de me contacter !

    Single Craig records 502 - 1961

    THE PEARLETTES

     

     Just In Case

    He's Gone

     

    Single Go records 712 puis Vee-Jay records 422 - 1961  

    THE PEARLETTES

    Can I Get Him 

    Never Be Another Boy Like You

     

    Single Vault records 100 - 1962

    THE PEARLETTES

    Malheureusement je n'ai pas ce single, Merci a ceux qui le possèdent de me contacter !

     

    Single Vee-Jay records 435 - 1962 

    THE PEARLETTES

     

    Duchess Of Earl

    Everyday

     

     

     


    2 commentaires
  • BOBBY JOHNSON & THE ATOMS

    Bobby Johnson - d'origine Jamaïcaine - émigre à Londres au début des année 1960 ou il forme un groupe "Bobby Johnson & The Atoms" avec des musiciens des Iles Barbades, Trinidad, Grenade et Jamaïque. Ils décrochent un premier contrat au Q Club, puis jouent régulièrement dans les clubs de renom, le Flamingo et le Whisky A Go Go, célèbre dans le centre de Londres, et aussi dans une partie du Nord de l'Angleterre. Ils ont eut l'occasion de se produire en concerts avec des artistes internationaux tel que : Eric Burdon & The Animals, Georgie Fame & The Blues Flames, Geno Washington & The Ram Jam, The Rolling Stones et Ike & Tina Turner (entre autres). Ils enregistrent deux singles pour Ember records, dont un Hit avec une reprise de "Tramp" de Lowell Fulsom et une composition originale "Do It Again A Little Bit Slower" qui fut un succès en Angleterre et sur les autres marchés Européens. Le groupe part en Italie dans le milieu des années 1970, période pendant laquelle ils ont visités toutes les grandes villes, et ont joués en vedettes sur plusieurs concerts en plein air avec des artistes tel que : Al Bano, Gianni Morandi, Massimo Raineri, Pepino Di Capri, I Pooh et Loredana Berti et Rocky Roberts. Bobby est également apparu sur plusieurs programmes de télévision et de radio au cours de son séjour en Italie. Il vit et travail en Suisse depuis 1973. Il joue avec un groupe local dans des clubs et se produit dans plusieurs émissions de télévision et de radio. Au cours des dernières années il a joué dans plusieurs festivals prestigieux en Europe, tel que : Montreux Jazz Festival (Suisse) - Blue Balls Festival (Suisse) - Umbria Jazz Festival (Italie) - Porretta Soul & Narni Black Festival (Italie) - Nice Jazz festival (France) et Casablanca Jazz Festival (Maroc). Voici son EP Français avec le fameux "Tramp" de Lowell Fulsom , sorti en 1967 sur Fontana records.

    BOBBY JOHNSON & THE ATOMS

    BOBBY JOHNSON & THE ATOMS

     

    Tramp

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique