• BEN BRANCH & THE DOWNHOMERS

    Ben Branch (1924-1987) saxo ténor et chef d'orchestres de Memphis. Avec son frère Thomas à la trompette, Branch était un des membre de la section de cuivres sur les premiers enregistrement de B.B King pour Bullet records en 1949. Brench enregistre a nouveau avec B.B King à Memphis au début de 1952, avec l'orchestre de B.B King, et entre autres, Hank Crawford et Ike Turner. Durant une grande partie des années  1950, avec son groupe, Ben Branch & The Largos, il fut le groupe maison du Curry's Club (au nord de Memphis) avec occasionnellement le jeune Isaac Hayes pour ses premiers concerts professionnels. Il passe ensuite par The Mar-keys (Stax records) , il joue aussi avec The Memphis Horns. De Memphis, il ira ensuite à Chicago, engagé par Chess. Il joue entre autres derrière Brother Jack McDuff, Etta James, Little Milton et Phil Upchurch, sans doute aussi avec Pigmeat Markham et Andre Williams, aux cotés Cash McCall et de Gene Barge pour Chess/Checker/Cadet durant les années 1968/70. Il enregistre quelques singles sous le nom de Ben Branch & The Downhomers, et aussi un album sous le nom de Ben Branch & Operation Breadbasket. De retour à Memphis, début 1970, il est engagé par Hi records et Willie Mitchell, pour qui il enregistre avec d'autres, mais aussi en solo, dont le single "Soul In De Hole/How I Let Get Away" (1973). Il meurt à Memphis le 27 août 1987. Voici un de ses singles sorti en 1966 "Honey Man/Crowder Peas And Okra" Cadet records 5543, également sorti en édition promo, une face enregistré. Ben Branch reviendra avec d'autres titres. 

    BEN BRANCH & THE DOWNHOMERS

    Ben Branch & Operation Breadbasket

       

     édition promo une face enregistré.

    BEN BRANCH & THE DOWNHOMERS

    éditons régulière

    BEN BRANCH & THE DOWNHOMERS

     

    Honey Man

    Crowder Peas And Okra

     

               


    2 commentaires
  • Chapala Beach Boys, un groupe de sept musiciens, Mexicanos-Texans ? Pas d'infos sur les membres de ce groupe Chapala Beach Boys (The Unknowns) les bien nommés inconnus !! Ils ont pourtant enregistrés un album et quelques singles dont ce EP que je poste ici. Sorti sur le label Falcon records (Sud Texas) label fondé par Arnaldo Ramirez dédié a l'enregistrement en langue espagnole, pionnier de l'émergence du style "Tejano". Falcon comprenait une compagnie d'enregistrements, la fabrication des pochettes albums, ainsi qu'un show télévisé pour la promotion de leurs artistes, et aussi des articles de promotion offerts, tel que des cassettes vidéos de leurs shows télévisé. L'émission de télévision avait été créée comme moyen de promotion du label. Un titre du EP est singé Rogelia Ramirez, Albert Theis et Arnaldo Ramirez Jr. peut-être une partie des membres de ce groupe ? De la Chicano Soul Funk avec une bonne version de Twine Time. Chapala Beach Boys (The Unknowns) "Michelle/Twine Time/Crying Time/Intermission" Falcon records FEP 115 sorti en 196? probablement dans le milieu des années 1960. Chapala Beach Boys (The Unknowns) reviendront avec d'autres titres.

    CHAPALA BEACH BOYS (The Unknowns)

    CHAPALA BEACH BOYS (The Unknowns)

     

     

    Twine Time

       

      


    4 commentaires
  • Lynn Minor & His Band, groupe local de Youngstown, Ohio, ayant enregistré deux singles sur le petit label Tammy records de Youngstown (Ohio) qui a enregistré des groupes locaux Funk et Soul dans les années 1960 et 1970. Dirigé par Larry Green, propriétaire d'un magasin de disques, et qui était aussi l'un des chanteurs du groupe The Edsels, avec leur renommé "Rama Lama Ding Dong". Voici le premier single de Lynn Minor & His Band "Fat Back" composé par Lynn Minor, couplé a "For Once In My Life" (popularisé par Stevie Wonder) Tammy records 860 T 1033 sorti en 1969. Pas plus d'infos sur Lynn Minor & His Band !!

     

    LYNN MINOR & HIS BAND

     

    Fat Back

     

     

     


    1 commentaire
  • JR. DIBBS (MANU DIBANGO)

    Jr. Dibbs est le pseudonyme de Manu Dibango pour deux singles sorti en 1971 et 1972. Le premier "A Tribute To King Curtis" avec les titres "Power/I Remember"  (1971) et le second en 1972 "Hot Thing/Down & High" sortis sur Decca France (société Française du son) série Hit Parade. Emmanuel N'Djoké Dibango, dit Manu Dibango, est un saxophoniste et chanteur Camerounais de World Jazz, né le 12 décembre 1933 à Douala, de parents protestants, Michel Manfred N'Djoké, père fonctionnaire issue de l'ethnie Yabassi et d'une mère couturière, issue de l'ethnie Douala. C'est dans la chorale du temple, dont la mère est occasionnellement professeur, qu'il est initié au chant, tandis que le gramophone parental lui fait découvrir surtout la musique Française, Américaine et Cubaine, les marins de ces pays débarquant dans le port de Douala avec leurs disques. Manu se rend en France pour poursuivre ses études, il y découvre le Jazz et joue de la mandoline et du piano, c'est plus tard qu'il apprendra le saxophone en empruntant celui de son ami Moyébé Ndédi. Puis différents contrats le mènent à la fin de l'années 1956 en Belgique où il joue dans des orchestres , des clubs privés et des cabarets à Bruxelles. Il fait la connaissance d'une artiste peintre et mannequin - Marie-José - dite Coco, qu'il épouse en 1957. Il joue aussi à Anvers et Charleroi où son Jazz s'Africanise au contacte du milieu Congolais dans l'accession du Congo Belge à l'indépendance en 1960. Il est notamment chef d'orchestre dans la boite Bruxelloises Les Anges Noirs que les politiciens et intellectuels Zaïrois fréquentent. En 1967, Manu trône a la tête de son premier big band. Il crée et développe son style musical, novateur et urbain, et découvre le Rhythm and Blues. En France, il participe à une série d'émissions télévisée intitulé Pulsations dont le producteur est Gésip Legitimus. Il est alors mis en relation avec Dick Rivers et Nino Ferrer, vedettes de l'époque ayant aussi participés aux émissions de Legitimus. Il joue de l'orgue Hammond pour Dick Rivers pendent six mois, puis est engagé par Nino Ferrer, ce dernier le fait jouer de l'orgue et du saxophone avant de lui donner la direction de l'orchestre. En 1972, la face B d'un de ses 45T Soul Makossa fait la conquête des USA et lui vaut d'y faire une tournée. La carrière de Manu est très riche en créations et collaborations avec divers artistes, je ferais donc une biographie plus complète lors d'un prochain article, pour le moment revenons a ses deux 45T sortis sous le pseudo de Jr. Dibbs, quatre Soul Funk de haute tenue, le roi du Makossa dans ses œuvres Funky !!                        

     

    Jr. Dibbs - single A Tribute To King Curtis - Decca France  série Hit Parade 83.010 de 1971

    JR. DIBBS (MANU DIBANGO)

     

    JR. DIBBS (MANU DIBANGO)

     

     Power

    I Remember

                           

     

     Jr. Dibbs single Decca France 84.065 série Hit Parade de 1972

    JR. DIBBS (MANU DIBANGO)

     

    JR. DIBBS (MANU DIBANGO)

                    

     Hot Thing 

     

     

     Down & High

     

     

     

     


    2 commentaires
  • FREDDY & THE KINFOLK

    Freddy / Freddie & The Kinfolk est en fait Freddy Scott ayant enregistré avec The Four Steps / The Seven Steps sur le label Marlin records, voir mon article sur Freddy Scott. Ici avec The Kinfolk pour deux singles sorti sur Dade records (label de Henry Stone, aussi propriétaire de Marlin et Cat records). Deux singles produit par Bradley Shapiro, Steve Alaimo, Henry Stone / Marlin production. Le premier sorti en 1968 "The Goat/Blabbermouth" Dade 45-2016, et le deuxième sorti en 1969 avec une reprise du titre de James Brown "Mashed Potato, Pop Corn/Last Take" Dade 45-2024. Sur la photo, Freddy Scott se trouve en bas a gauche. Pour écouter Freddy Scott & The Seven / Four Steps voir mon article ICI Freddy & The Seven Steps 

    FREDDY & THE KINFOLK

     

     

    FREDDY & THE KINFOLK

    Blabbermouth

    The Goat

     

     

    FREDDY & THE KINFOLK

    Mashed Potato, Pop Corn

    Last Take

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique