• THE SOUL AGENTS

    Le groupe The Soul Agents, qui deviendra par la suite Black Mer-da (comprenez Black Murder, variante argot phonétique) également connu sous le nom de "The First Black Rock Band", est un groupe de Rock Américain, actif du milieu des années 1960 jusqu'au début des années 1970, puis reformé en 2005. Les membres de base du groupe sont: le guitariste/chanteur Anthony Hawkins, le bassiste/guitariste/chanteur VC L. Victor (alias Veesee L. Veasey, The Mighty V!) et le batteur/chanteur Tyron Hite, et plus tard le guitariste/chanteur Charles Hawkins, frère d'Anthony. Hite était originaire de Detroit, les frères Hawkins, ainsi que Victor sont tous nés dans le Mississippi et sont arrivés à Detroit encore adolescents. Anthony Hawkins et VC Lamont Veasey se sont rencontrés a l'école primaire. Hawkins et Tyron Hite se sont rencontrés au lycée à Detroit, dans les années 1960, et ont tous travaillés comme musiciens de session sur la scène de Detroit dans les années suivantes. Hawkins et Victor ont travaillés fréquemment comme musiciens de studio pour des labels comme Fortune records, Golden World Studios et le producteur Don Davis, tandis que Hite a, initialement travaillé en séances en tant que chanteur, avant de prendre la batterie. Anthony Hawkins, Victor et Hite ont initialement jouer ensemble sous le nom de The Impacts, puis sous le nom de The Soul Agents, le baking band d'édwin Starr, Gene Chandler, Wilson Pickett, The Spinners, The Artistiques, Billy Butler, The Chi-Lites, Joe Tex, Jackie Wilson, The Temptations et d'autres artistes Soul/R&B affiliés avec Motown et Brunswick records. 

    SOUL AGENTS

    The Impacts ont été embauchés comme groupe de soutient pour le single de 1965 "Agent Double-O-Soul" d'Edwin Starr. Starr emmena son groupe de soutient permanent surnommé The Soul Agents par eux même. Une section de cuivres composé par Victor Stubblefield et Gus Hawkins a travaillé avec le groupe périodiquement au cours de cette période. En 1967, The Soul Agents sont apparu sur les singles suivant de Edwin Starr "Twenty Five Miles" et le classique "War". Hawkins et Victor (qui avaient écrit des chansons ensemble, alors âges de 14 ans) ont également composés en 1967 "I Will Fear No Evil" pour Robert Ward (produit par Don Davis). Hawkins, Victor et Hite (alors qu'ils travaillaient pour Edwin Starr) ont commencés à s'éloigner des normes des sons R&B, et entrent dans une période fortement influencé par les sonorités Hard Rock des groupes Cream, The Who et en particulier de Jimi Hendrix. Victor avait apprit d'un article de journal de Seattle en 1966, que Hendrix, alors militaire, était basé dans l'état de Washington. Veasey conduit Hawkins et Hite pour l'album "Are You Experienced", incitant le trio à se remodeler comme "Rock Power" dans le moule de The Jimi Hendrix Experience. 

    SOUL AGENTS

    Encore appelés The Soul Agents, le trio enregistre en 1967, la première version d'une chanson de Hendrix, une interprétation de "Foxy Lady". Durant cette période, Charles Hawkins (frère d'Anthony) a été ajouté comme deuxième guitare pour élargir les sonorités du groupe, ce qui les emmènent vers de nouvelles musiques, abandonnant la scène R&B/Soul pour celle d'une Soul plus tranchante et Funk avec des paroles socialement responsable. Mais ceci est une autre histoire pour laquelle je ferais peut-être un article plus tard. Pour l'heure, voici leur single, reprise du titre de Jimi Hendrix "Foxy Lady - vocal/instrumental" édité sur le label de Gino Washington Atac records SW 7824 , produit par Gino Washington, édité en 1967. Gino Washington éditera également sa version (instrumental) sous le titre "Foxy Walk" toujours sur son label Atac (international) records en 1971.

     

    THE SOUL AGENTS

           Foxy Lady - vocal        

    Foxy Lady - instrumental

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Pas beaucoup d'infos sur The O'Jahs - aussi nommé The Fabulous Odah's - apparemment de Caroline du sud. Je ne leur connais que ce single sur Sound Stage 7 records "Let It All Hang Out" crédité à Timmy Norman and The O'Jahs et "Roadside 75" crédité à The O'Jahs, édité en 1967. Ces titres sortent également en 1967 sur le label Soulville records de Greenville (Caroline du sud) Soulville NRC 606 mais crédité à Timmy Norman And The Fabulous Odah's pour "Let It All Hangout" et à The Fabulous Odah's pour "Road Side", peut-etre une autre version de "Roadside 75" ? Voici leur single sur le label Sound Stage 7 - 45- 2599 "Let It All Hang Out" par Timmy Norman and The O'Jahs couplé a "Roadside 75" par The O'Jahs. A noter qu'un des compositeurs de "Let It all Hang Out", le bassiste Jerry (Lee) Masters, à travailler aux Muscle Shoals Studios, et qu'ils ont tous (B.B. Cunningham - Gary McEwen - Jerry Masters et John Hunter) fait parti du groupe The Hombres (groupe de Memphis).

    THE O' JAHS / THE FABULOUS ODAH'S

    THE O' JAHS / THE FABULOUS ODAH'S

     

    Let It All Hang Out

    Roadside 75

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Il pourrait provenir du Missouri comme il le chante sur son deuxième single, Milton Howard à d'abord enregistré pour le petit label Casmer d'Atlanta, Georgie en 1966 ? sous le nom de Milton & The Thrillers "What Did I Do Wrong/I Don't Care", malheureusement je ne possède pas ce premier single donc je ne peu me prononcé sur le style de celui-ci. Son deuxième single est lui Funky/Boo-Ga-Loo. Pas plus d'infos sur ce Milton Howard ! Voici donc son deuxième single édité en 1967 sur le label Sound Stage 7 - 45-2591 "I'm From Missouri/Funky Shing A Ling".

    MILTON HOWARD

     

     I'm From Missouri (You Gotta Show Me)

    Funky Shing-A-Ling

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Peu connu, Homer Chambers a enregistré quelques singles dans le Sud, dans les années 1960/70. Il est fort possible qu'il soit de Géorgie, comme la majorité de ses single ont été enregistrés dans cette région. Les trois premiers pour l'étiquette Tomahawk, basé à Columbus, Georgia. Le premier single Tomahawk records est crédité à Homer & Curtis "How Could I Refuse Her/Greyhound" Tomahawk 118 (1967 ?) , le second sous le nom de "Cuzzin" Homer Chambers "A Burning Love / Hotel Lonelyville" Tomahawk 138 (1967/68 ?) et le troisième crédité a son nom Homer Chambers "Greyhound/Hotel Lonelyville" Tomahawk 150 (1968/69 ?). Puis au début des années 1970, Homer se rend à Baton Rouge, Louisiane, essayer de renouer de nouveau avec le succès avec "Do The Fire Bird" qui est en fait une version de son titre "Greyhound" mais malgré le Funk qu'il dégage, point de succès. La face B "it's Too Soon To Tell" est une mélodie Soul aux rythmes simples, le single sort sur Golden records 109 (1969/70 ?). quelques années plus tard il est de retour en Géorgie et enregistre deux singles sur le label de Jesse Boone Soul-Po-Tion records. Le premier "See Me Cry/Track" Soul-Po-Tion 124 (1973/74 ?) qu'il partage avec Carolyn Champion pour la face B "Track", puis "Go On Home/Pt.2" Soul-Po-Tion 133 (1974). Apparemment plus rien après ça, plus de traces de ce chanteur/compositeur. Merci a ceux qui pourront m'en dire plus, et peut-être une photo de Homer Chambers ! Son titre "Do The Fire Bird" sorti sur Golden records a été réédité sur la série Buttshakers vol 4. Mr Luckee records. Voici donc le seul single que je possède de Homer Chambers "Greyhound/Hotel Lonelyville" Tomahawk 150 édité en 1968/9 ? "Greyhound est une excellente Soul/Funk qui s'articule sur les rythmes du titre de Junior Walker "Shotgun" , la face B est un Funk plus lent mais tout aussi excellent (pour moi bien sur !).

    HOMER CHAMBERS

     

     Greyhound

     Hotel Lonelyville

     

     

     

     


    2 commentaires
  • The Tri-Ems, probablement le groupe maison du label Maurci records (appartenant a Maurice et Maura Jackson) Où les membres du groupe de Simtec Simmons ? Le groupe reprend le fameux "Tea Pot" de Simtec Simmons couplé a un autre instrumental "I Wouldn't Believe" autre composition de Maurice Jackson. Voici donc ce single édité en 1967/68 ?

    THE TRI-EMS

     Tea Pot

     I Wouldn't Believe

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique