• MACK RICE

    Mack Rice de son vrai nom Bonny Rice est né le 10 novembre 1933 à Clarksdale, Mississippi. Chanteur, compositeur et producteur, il écrit pour de nombreux artistes, notamment The Staple Singers, Ike & Tina Turner, Albert King, Johnny Taylor entre autres ! Sa composition la plus connue est "Mustang Sally" mais il compose et enregistre de nombreuses chansons dont un single édité en 1962 sur le label de Detroit : Lu-Pine records de Robert West. Pour une biographie complète, voir mon article sur "Sir Mack Rice (Mustang Sally) ici Sir Mack Rice . Voici donc le single Lu Pine L- 119 "Baby I'm Coming Home/My Baby". Mack Rice reviendra avec d'autres chansons !!

     

     

    MACK RICE

     

    Baby I'm Coming Home

    My Baby

     

     

     


    1 commentaire
  • SIR MACK RICE

    Sir Mack Rice, de son vrai nom Bonny Rice  (né le 10 novembre 1933 à Clarksdale, Mississippi) est un chanteur, compositeur et producteur. Il a écrit pour de nombreux artistes, notamment The Staple Singers, Ike & Tina Turner, Albert King, Johnnie Taylor, Shirley Brown, Rufus Thomas, Etta James, Billy Eckstine, Eddie Floyd, Buddy Guy, The Rascals, The Kingsmens, Wilson Pickett, Albert Colins, Busta Rhymes, Lynyrd Skynyrd, Otis Clay et The Blues Brothers (dans The Blues Brothers 2000). Sa composition la plus connue est "Mustang Sally". Rice a commencé dans le domaine du R&B, dans les années 1950, basé à Detroit, se produisant avec les Five Scalders en 1956 et avec les Falcons (dont les membres était Eddie Floyd, Wilson Pickett et Joe Stubbs) de 1957 à 1963. Il se produit comme chanteur soliste dans les années suivantes. Mais ses plus grand succès ont été comme auteur compositeur pour d'autres artistes sur des label tel que Stax records dans les années '60 et les décennies suivantes. Il commence sa carrière solo d'abord chez Lu Pine records avec deux singles, puis chez Blue Rock et Mercury records. Il signe  chez Stax en 1967 puis chez Atco records en 1968. Rice est un des rare musiciens dont la carrière à touché tant Motown que Stax records. En 1992, soutenu par le groupe de Soul The Dynatones, Rice sort son premier album solo "Right Now" sur Blue Suit records, enregistré et mixé par Steve Scharren aux studios Scharren à Toledo (Ohio) sur lequel il reprend un certain nombre de ses chanson à sucées, avec un mélange de nouveaux morceux. Rice vit toujours dans la région de Detroit. Voici sa célèbre chanson "Mustang Sally" couplé à "Daddy's Home To Stay" édité en 1965 sur le label Blue Rock records [B 4014] produit par Andre Williams. Mack Rice reviendra avec d'autres chansons !

    SIR MACK RICE

     

    Mustang Sally

    Daddy's Home To Stay

     

    **BONUS**

    La version française de Mustang Sally (Ma Vie Sally) par Les Players Un groupe Français de Colombes dont les membres ont changé plusieurs fois. Ici avec l'édition Canadienne sur Columbia records édité en 1967. 

    SIR MACK RICE

     

    Ma Vie Sally

     

     

     


    1 commentaire
  • THE TRIUMPHS

    The Triumphs est un groupe fondé par le guitariste, compositeur et producteur Chips Moman, né Lincoln Wayne Moman en 1936 à La Grange (Géorgie) connu comme guitariste de session. il à été le premier à s'associer avec le Gold Star Studios de Los Angeles. Plus tard, à Memphis, il commence à produire pour Satellite records qui deviendra ensuite Stax records, produisant le premier Hit single en 1960 de Carla Thomas "Gee Whiz (Look At His Eyes)/For You". Moman quitte Stax en 1964 après un différent sur ses droit d'auteur et monte son propre studio "American Sound Studio" également à Memphis, avec d'autres session man et amis, Reggie Young - Bobby Womack - Tommy Cogbill - Bobby Emmons et Gene Chrisman. Le studio et les musiciens de session sont devenus essentiels dans la Soul de Memphis des années 60 pour les enregistrements d'artistes tel que Wilson Pickett et Joe Tex. Moman se tourne vers l'écriture et la production, produisant les albums d'Elvis Presley à Memphis, et écrit ou co-écrit des classiques tel que "Do Right Woman, Do Right Man" (Aretha Franklin) "The Dark End Of The Street" (James Carr) et "(Hey Won't You Play) Another Somebody Wrong Song" (B.J Thomas) , souvent co-écrit avec Dan Penn. De la fin des années 60, au débuts des années 70, le studio de Moman a eu plus de 120 entrées dans les charts des singles Soul et Pop, d'artistes du pays. Au cours de cette période, plus de 20 classés au Billboard Hot 100 ont été produits à l'American Sound Studio. En 1961, Moman monte un groupe avec Howard Grimes - Lewis Steinberg et Marvel Thomas (fils de Rufus Thomas) nommé The Triumphs avec lequel il sort trois singles que voici. MEMPHIS GROOVE !!

    Volt records 100 - 1961 -

    THE TRIUMPHS

    Burnt Biscuits

    Raw Dough

     

     

    KAB records 45-2600-V - 1963 -

    THE TRIUMPHS

     

    Big Dog

    Humid

     

     

    Verve records VK 10422 - 1966 -

    THE TRIUMPHS

     

    Turn Out The Light

    Walkin' The Duck

     

     

     


    1 commentaire
  • JAN BRADLEY

    Jan Bradley - née Addie Bradley le 6 juillet 1943 à Byhalia, Mississippi - est une chanteuse de Soul et Pop. Bradley a grandi à Robbins, Illinois. Elle est remarquée par le manager Don Talty (qui manageait également le guitariste Phil Upchurch) à un chant de télé-croché de lycée avec le groupe The Passions dans lequel elle chantait. Après avoir obtenu son diplôme, elle a auditionné pour Curtis Mayfield, et enregistre une composition de Mayfield "We Girl" qui devient un Hit au niveau régional dans le Midwest sur le label Formal de Don Talty. Plusieurs singles suivront dont une autre composition de Mayfield initialement publié sur Formal "Mama Didn't Lie" avec en face B une composition de Don Talty "Lovers Like Me" , ensuite enregistré sur Chess records pour une distribution nationale en 1963 qui se classe n° 8 dans les charts R&B et n° 14 au Billboard Hot 100. Après le succès du single, Mayfield et Chess entre dans une bataille juridique sur les droits de publication des chansons de Mayfield, par conséquence Bradley n'était plus en mesure de travailler avec lui. Elle commence à écrire ses propres chansons et sort plusieurs singles sur Chess dont "I'm Over You" en 1965. D'autres enregistrements Chess inclus Just A Summer Memory/He'll Wait On Me" , "Please Mr. D.J/Two Of a Kind" , "These Tears/Baby What Can I Do" entre autres. Bradley continue à travailler avec Don Talty pendant et après la fin de son contrat avec Chess, enregistrant pour les petits labels : Adenti - Hootenanny - Doylen - Sound Spectrum et Night Owl records. Bradley cesse de chanter professionnellement dans les années 1970, elle a fondé une famille et est devenue travailleur social. elle réside dans la banlieue sud de Chicago et a deux enfants, Timothy et Jamila. Elle est également trois fois grand-mère et continue à chanter dans la chorale de son église. Ses enregistrements sont restés populaire parmi les dévots de Northern Soul. Son registre musical comprend la musique Soul et Pop et même le Rock & Roll. Voici quelque uns de ces singles, dont son populaire succès "Mama Didn't Lie". Jan Bradley reviendra avec d'autres chansons !

    JAN BRADLEY

     

    Chess 1845 - 1963 -

    JAN BRADLEY

     

    Mama Didn't Lie

    Lover Like Me 

     

     Chess 1897 - 1964 - 

    JAN BRADLEY

     

    Please Mr. D. J.

    Two Of A Kind 

     

     

    Sound Spectrum 36002 - 1965 -  

    JAN BRADLEY

     

    Back In The Circulation

    Love Is The Answer 

     

    Chess 1975 - 1966 -

    JAN BRADLEY

     

    Just A Summer Memory

    He'll Wait On Me

     

     

     


    6 commentaires
  • BROTHER JACK MCDUFF

    Brother Jack McDuff - 17 septembre 1926 / 23 janvier 2001 - était un organiste de Jazz particulièrement prolifique durant l'âge d'or du Soul/Jazz et du Hard Bop, dans les années 1960. Né Eugene McDuffy à Champaign, dans l'Illinois, McDuff commence par jouer de la basse dans le groupe de Joe Farrell. Sous les conseils de Willis Jackson, qui l'avait également engagé comme bassiste à la fin des années 50' , McDuff a troqué la basse contre l'orgue Hammond et c'est attiré l'attention de Prestige records, tout en continuant de jouer avec le groupe de Jackson. McDuff se retrouve vite a la tête de plusieurs groupes, où l'on retrouve les musiciens Red Holloway, Harold Vick au saxophone, Joe Dukes à la batterie et même le jeune George Benson à la guitare. McDuff a enregistré plusieurs albums, aujourd'hui considéré comme des classiques, sur Prestige, dont son tout premier album solo "Brother Jack" en 1960, The Honeydripper" en 1961 avec le saxophoniste ténor Jimmy Forest et le guitariste Grant Green, "Brother Jack Meets The Boss en 1962 avec le saxophoniste ténot Gene Ammons, ou encore "screemin" en 1962. Après son passage chez Prestige, McDuff rejoint le label Atlantic records pour une coute période (personnellement c'est celle que je préfère) puis enregistre pour Blue Note dans les années 1970. "To Seek  A new Home" (1970) a été enregistré en Angleterre avec une line up de musiciens comprenant le Blues Shouter Jimmy Witherspon et certains des meilleurs musiciens Britanniques de Jazz du moment, dont Terry Smith à la guitare et Dick Morrissey au saxophone ténor. A la fin des années 1970 et durant les années 1980, McDuff a moins d'opportunités d'enregistrer tout en continuant à diriger des groupes qui révèleront de nombreux musiciens (Jerry Weldon, Leo Johnson, Jim Snidero etc...). Il faudra attendre la fin des années 1980 pour que McDuff enregistre a nouveau du Jazz, pour le label Muse. il signe ensuite avec le label Concord Jazz en 1991. George Benson apparait en 1992 sur l'opus de son mentor "Colour Me Blue". Malgré des problèmes de santé, McDuff à continuer à travailler et enregistrer tout au long des années 1980 et 1990, et a fait une tournée au Japon avec l'organiste Atsuko Hashimoto en 2000. "Captain"  Jack McDuff comme on le surnommait est mort d'une insuffisance cardiaque à l'âge de 74 ans à Minneapolis, dans le Minnesota. Ici avec une édition 'Mini LP" (5 titres) de l'album "A Change Is Gonna Come" de 1966. Brother Jack McDuff reviendra avec d'autres titres !

    BROTHER JACK MCDUFF

    BROTHER JACK MCDUFF

     

    Gonna Hang Me Up A Sign

    Down In The Valley

    What'd It Say

    Hotcha

     A Change Is Gonna Come

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique