• JOE MEDWICK MASTERS

    Joe Medwick Masters et né le 22 juin 1933 à Houston. Comme beaucoup de jeune de l'époque, il commence à chanter dans une chorale religieuse. Il découvre le blues dans les années cinquante, qu'il chante dans les bars de Houston. Pratiquement inconnu aujourd'hui en tant qu'interprète, c'est surtout comme auteur de chanson comme "Further On Up The Road" , "Pity The Fool", "Cry, Cry, Cry", "Call On Me" qu'il écrit pour Bobby "Blue" Bland, ou encore "Driving Whell" pour Robert Parker, que son nom reste connu de quelques initiés. Joe Medwick a pourtant enregistré, soit sous ce nom , soit sous les pseudonymes de : Joe Masters, Joe Melvin, Joe Medwick Veasey, Joseph Medwick, ainsi que dans TV & The Tribesmen, une oeuvre de qualité. Il décède en 1992 pratiquement oublié. Je poste son singles édité sur le label Boogaloo Records [1003] "Just Be Yourself/That Is Why The End" sous le nom de Joe Masters, également édité sous son nom Joe Medwick sur Boogaloo Records 1004.

     

    JOE MEDWICK MASTERS

    Just Be Yourself * Joe Masters

     That Is Why The End * Joe Masters

     

     

     

    JOE MEDWICK MASTERS

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • JOE ARNOLD - DAVIS COMBO

    Pas d'infos sur Joe Arnold et Davis Combo ! Les deux faces sont composées par J. Arnold, arrangé par Clarence Drum, et produit par Arnold - Jackson et Calhound. Edité sur 2 Spot Records [TS-102] New York City, en 196?

     

    JOE ARNOLD - DAVIS COMBO

    Joe Arnold "No Clouds In The Sky"   

     Joe Arnold, Davis Combo "Ride The Wind"


     

     

     

      

     

     


    8 commentaires
  •  

    En 1966, quatres jeunes et talentueux étudiants de Salem College à Clarksburgh, Virginie Occidentale, ce rendent à Pittsburgh pour enregistré leurs 1er disque sous la houlette de Jules Cruspir, qui était également responsable de l'émergence des groupes : The Marcels, The Dynamics et The Cameos entre autres, sous le nom de The Dynatones un titre instrumental "Fife Piper" sur le label St. Clair records de Jules Cruspir, ensuite enregistré sur HBR records (Hanna-Barbera records) , un son nouveau était né avec une musique mettant en vedette la Flûte, un instrument qui a traverser les temps. Ayant débutés a l'ecole secondaire, The Dynatones ont joués ensemble durant environ 5 ans. Le flutiste Ray Figlar, âgé de 23 ans, joue également du saxophone dans un registre plutôt Jazz. Jouant une flûte capable de monter puissamment au dessus de la guitar basse, du piano éléctrique et de la batterie. Ray a été enseignant dans une école secondaire de Virgine occidentale depuis sa sortie de Salem. Le batteur Jack Wolfe agé de 21 ans, est un junior de Salem, se spécialisant dans la musique, Gary Van Scyoc, bassiste, 19 ans, est le plus jeune membre du groupe. Gary géra les parties vocale pour les Dynatones, mais depuis depuis le succès  de "The Fife Piper" tout le monde préfère jouer instrumental. Le pianiste Eddie Evans, 21 ans, est également étudiant en musique à Salem, il a travaillé avec The Dynatones au cours de leurs années de formations, mais a ensuite été remplacé par Pat Wallace. Les Dynatones aiment à s'habillés de vêtements "style rakish" (canaille) ou aux couleurs fluorescentes. Mais leurs bonnes conduite et leurs talents les hissent parmis les meilleurs artistes "nouvelle vague". The Dynatones : Ray Filgar : Flute/saxophone - Jack Wolfe : Drums - Gary Van Scyoc : Bass Guitar/Vocal - Eddie Evans puis Pat Wallace : Electric Piano, ont enregistrés un album HBR records 8509 ainsi que quelques singles sur HBR et St Clair records.

    THE DYNATONES

     THE DYNATONES

     THE DYNATONES

     THE DYNATONES

     THE DYNATONES

                                                   

    "The Fife Piper"

                                                     

    "Hole In The Wall"

                                                        

    "Bottom End"

                                                      

    "How Sweet It Is" 

                                                                                                        

    "Touch Talk"

                                                      

    "Rib Tips Pt.2"

                                                   

    "Hold On I'm Coming"

      

                                               

    "Baby Do The Philly Dog"

     

      THE DYNATONES

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Pas d'infos sur cette chanteuse Chyvonne Scott, a part sa discographie (3 singles pour elle même) sur le label Alto records distribué par Atlas-Angletone records, Broadway . Alto 2010 "Everybody Needs A Friend/I Won't Stand in The Way" édité en 1962,  Alto 2011 "You Lost You Good Thing/It Had To Be" édité en 1962 et Alto 2012 "I'm moving On/Don't Push My Love" édité en 1963. En 1962, Chyvonne enregistre également une face pour Alto avec Chick Willis "Come On Home" l'autre face du single est interprétée par Chick Willis. Je propose aujourd’hui son single Alto 2012 avec le superbe "I'm Moving On".

     

    CHYVONNE SCOTT

    I'm Moving On

     Don't Push My Love

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

    Mickey Baker (connu aussi sous le nom de McHouston Baker) né en 1925 à Louisville (kentucky)  décédé le 27 novembre 2012 prés de Toulouse, a connu le succès aux USA dans les années 50' comme musicien d'accompagnement (il joue dans la version originale de "Shake, Rattle And Roll" de Big Joe Turner) et comme artiste solo, avec le tube "Love Is Strange" repris dans de nombreux films depuis. Il a beaucoup travailler dans les studios comme musicien d'accompagnement, dès la fin des années 40', notamment avec Ray Charles. Il a connu le succès en formant le duo Mickey & Sylvia avec la chanteuse Américaine, Sylvia Vanderpool. Leurs chanson "Love Is Strange" de 1956 à été classée dans les hit-parades Américains. Mickey tient également la guitar sur la version originale de Fever de Little Willie John. Il est le créateur de méthodes d'apprentissage de la guitar dans les genres Blues, Rock et Jazz. Fuyant le racisme, Mickey Baker c'est établi en France, à Paris, au tout début des années 60'. Il à contribué en 1962 au lancement du chanteur Français Billy Bridge. Il a aussi travailler avec de nombreux autres artistes Français, comme Colette Magny, notamment pour son succès "Mélocoton", Ronnie Bird, Françoise Hardy et Sylvie Vartan. Mais surtout pour la chanteuse Chantal Goya, dont il fait les arrangements et produit les disques pour la firme RCA entre 1964 et 67'. Il lui compose alors quelques musiques, dont "Tant de Joies". Il apparait même dans une scène du film "Masculin Feminin" de Jean Luc Godard en 1966, dans lequel il tient le role principal. La chanteuse New-Yorkaise April March leurs rend hommage dans la chanson "Mickey & Chantal", trente ans après cette collaboration culte. A la fin des années 60', il joue parfois avec Memphis Slim. Il repose au cimetière de Montastruc-la-Conseillère. Ici avec l'instrumental "Soul Taste" sur label Disc AZ records : Mickey Baker's Soul Sound.

    MICKEY BAKER

     

                                                            

    "Soul Taste"

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique