• RAY PETTIS

    Comme le chanteur Roy Wright, Ray Pettis, auteur-compositeur né Raymond Pettis à Chicago le 1er octobre 1930, a débuté sa carrière avec le légendaire label local Drexel Records. Pettis était le chanteur principal de The Gems (Ray Pettis (tenor lead), Bobby "Pee Wee" Robinson (first tenor and guitar), David "Moose" Taylor (second tenor), Wilson James (baritone and bass) et Rip Reed (bass), dont les 45’s sont très appréciés des collectionneurs de Doo-Wop. A la fin des années 60, Pettis rejoint The Foster Brothers avec qui il enregistra une demi-douzaine de singles de Doo-Wop avant de finalement choisir une carrière solo. Pettis rejoint Don Clay et Bobby Robinson (l'entrepreneur de Chicago, pas le Records Man basé à New York) et publie un single en solo sur leur étiquette Boss Records, et un duo avec Ric Lee. Des titres plus dans une ligne Doo-Wop que R&B, mais dans les années 60' Pettis développe un son plus graveleux, dans le style des nouveaux sons Soul, enregistrant un single édité sur Teako Records "Question And Answer/If I Found Love" en 1965, également édité sur Salem Records la même année (probablement une autre étiquette de Robinson).

    RAY PETTIS

    Suivra en 1966/67 un single sur Exodus Records (label de James Bracken et Vivian Carter monté suite a la faillite de Vee-Jay Rec.) "Don’t Use Me/2 Step" [EX-2012], produit par Bobby Robinson et Williams "Bunky" Sheppard. Les deux derniers disques de Ray ont été publiés en 1969 et 1970 ? sur Dee Dee (autre label de Robinson, filiale de Boss Rec.). Le premier, Dee Dee [73173] "Together Forever/Think It Over" et le second Dee Dee [3903] (décembre 69) "Hello There, Pretty Baby/I Don't Care" édité en 1969/70 ? Parallèlement à sa carrière solo (en 1963), Pettis a également fait partie du groupe The David Rockingham Trio composé de : David Rockingham (organ), R.C. "Bobby" Robinson (guitar), Shante Hamilton (drums) et Ray Pettis au vocal sur les titres de leur premier single "Dawn/ That's All" édité sur Dee Dee Records. Ray Petty est décédé, du cancer, en 1991, alors qu'il travaillait avec le groupe The Greg Rockingham Band. Je propose aujourd'hui son single édité en 1965 sur Exodus Records "Don’t Use Me" également chanté par Nolan Chance (Constellation) couplé à "2 Step" [EX-2012].

    INFO: For Pettis biography in English PLEASE  clic on ->   RAY PETTIS

     

     

     

    RAY PETTIS

    Don't Use Me

    2 Step

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    Cash McCall, né Maurice Dollison Jr. le 25 janvier 1941 à New Madrid (Missouri) chanteur et guitariste de Blues est surtout connu pour son hit R&B de 1966 "When You Wake Up". La longue carrière de McCall a évoluer dans les styles musicaux du Gospel, Soul et Blues.  

    CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    Cash rejoint l'armé et s'installe à Chicago où il avait vécu dans sa jeunesse durant une période. Pour une biographie complète voir mes précédents articles en cliquant sur Cash McCall dans la rubrique "Accès Aux Pages colonne de gauche Ou cliquez ICI  --> Cash McCall Je propose aujourd'hui son single "More Power To You/I'll Always Love You" édité en 1969 sur PS Records (label du Trompettiste Paul Serrano, ingénieur du son et mixage studio), le single et également produit par Paul Serrano.  

      

     

    CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    More Power To You

     I'll Always Love You

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • COUNT YATES With Orch. Chorus & Chimpanzee

    Sammy Hagan alias Sammy Yates démarre dans The Premiers, le groupe le plus prolifique a avoir enregistré pour le label de Johnny Otis Dig Records dans le milieu des 50. Ils se composaient du ténor Sammy Hagan (A.K.A Sammy Yates), ténor Donald Frierson, baryton Daniel Fields, et Bass Charles Taggart. Leurs quatre singles pour l'étiquette comprenaient "Blue Mood" par la jeune chanteuse (16 ans) Julie Steven, qui était l'une des plus grandes vedettes chez Dig a faire des hits. The Premiers signent chez Capitol Records en 1957 pour chanter sous le nom de Sammy Hagan and The Viscounts, mais Charles Taggart quitte le groupe pour rejoindre The Saxons d'Hollywood. Il a été remplacé par Kenneth Head. Sammy Hagan a ensuite enregistré en solo sous le nom de Little Sammy, Little Sammy Yates, et Count Yates pour d'autres étiquettes, principalement sous les auspices du producteur/propriétaire de compagnie de disque John Kriner.

    COUNT YATES With Orch. Chorus & Chimpanzee

     

    COUNT YATES With Orch. Chorus & Chimpanzee

    Sammy Yates est mort en avril 2016. Discographie de Sammy Hagan en dehors du groupe The Premiers et Sammy Hagan and The Viscounts : Little Sammy Yates "Comic BookCrazy/Dodge City Baby" Genie Records CG-1003 (1959) ; Count Yates With Orch. Chorus & Chimpanzee  "The Golden Key/Chimpanzee" Regis Records 1 (1961) ; Count Yates & The Rhythm Crusaders "At The Soul In" un excellent instrumental Soul en deux partie édité sur un des labels de Googie Rene New Bag Records [N-103] et "Cruising/Time After Time" aussi sur New Bag [N-104]. Chimpanzee sera réédité sur le label Espagnol Penniman Records en 2005. Je post aujourd’hui son deuxième single sur Regis Records !

    Note: suite a une demande je post Chimpazee légèrement ralenti, dédié a Laurent Perina.

     

    COUNT YATES With Orch. Chorus & Chimpanzee

    Chimpanzee

    The Golden Key

     

     

     Chimpanzee - légèrement ralenti pour un son "Popcorn"

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • DOCTOR STEREO

    Le Conseil de Doctor Stereo est simple: (avec vos vinyles ancien et nouveaux) ajoutez un mélange éclectique et équilibré d'orgue Hammond distordu, de guitares Wah Wah, de vibraphones sweet & warm, de tambourins, de joyeux Marimbas (Xylophone Africain) et de Steel drums à votre vie et vous aurez toujours la pêche ! Retour aux années 50 avec le Mambo, voyagez dans les îles des Caraïbes pour bouger vos hanches avec des rythmes joyeux de Calypso! Visitez le Brésil et secouez votre corps avec les sons fous tropicaux, et bien sûr, Memphis est l'endroit obligatoire pour le meilleur mélange Soul ! En oubliant jamais de jouer fort les sons explosifs du psychédélisme des 68’s !

    DOCTOR STEREO

    Mais si vous ne pouvez pas faire tout cela dans une vie entière, laissez le Doctor Stereo le faire pour vous en seulement une nuit.

     

     

     

     

     

     

     

    DOCTOR STEREO

     Hear The Difference - A

     Hear The Difference - B

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • LES FRERES SMITH

    Les Freres Smith est un collectif Parisien de 11 musiciens dont les membres sont : Swala Emati Smith : Lead & Backing Vocal & Shekere, Prosperito Smith : Lead & Backing Vocal, Bibi Smith/Alex Smith : Drum, Tahiry Smith/SubbaH Smith : Bass, Olivier Mahope Smith/Martin 'Elvis Martinez' Smith : Guitar, Manu Smith : Keyboards, Damien Smith / Alfwèdo Smith : Percussions, Roulio Smith: Trumpet, Reno Smith : Alto Saxophone, Fab Smith : Tenor Saxophone, Saké Smith : Baritone Saxophone, spécialistes en grooves et sonorités Afrobeat , Afrofunk & Ethiopic. Ces musiciens (contrebandiers) arpentent les scènes françaises et européennes depuis plus de 10 ans, toujours avec la même énergie. Connu pour ses prestations scéniques explosives. Après un premier opus en 2011 "Contreband Mentality" salué par la critique, le groupe sort un deuxième album "Free To Go" en 2015 après diverses collaborations avec des artistes tels que Tony Allen, Kutiman, Franck Biyong, Kokolo, Mamani Keïta et Djeli Moussa Condé. Connecté à la diaspora Afro-beat qui passe par le co-fondateur Tony Allen, l’Israélien Kutiman, les New-Yorkais de Kokolo, le Nigérian Kologbo (Africa 70), Les Freres Smith huilent et affutent leur univers musical depuis une décennie avec passion. Autogérés, autoproduits, autofinancés, Les Freres Smith prennent eux-mêmes leurs affaires en mains.

    LES FRERES SMITH

    A l’intérieur de leur cargaison, le produit est stable mais devient incontrôlable dès le premier coup de cymbale marqué. Cuivres baroudeurs, caisses claires arides, guitares machettes, percussions obsédantes, claviers venimeux, Groove verrouillé, impulsions jazz, transes tribales, vibrations funk, le son Smith prend sa source dans les influences multiples de chacun de ses membres, mais c’est dissimulé derrière la moustache de Mulatu Astatké, et sous influences de Fela Kuti et Ebo Taylor qu’il s’insinue dans les cerveaux. Je propose aujourd’hui leur tout premier single "La Marche Des Smith/Smithian Steppaz" édité en 2009 sur Metling Pot Music [MPM-76] label du Dj Olski, specialisé dans la Funk contemporaine / instrumental, Afrobeat, Smooth Jazz et Funky Breakbeats, basé à Cologne (Allemagne). J'ajoute une reprise de "Yègellé Tezeta" de Malatu Astatké sous le titre "Yègellé Tezeta (My Own Memory) figurant sur l'album numérique Dis Is Good For You - Tropical Grooves and Afrofunk International, par Paris DJS Sound System, paru le 24 octobre 2012.

     

    LES FRERES SMITH

    La Marche Des Smith

    Smithian Steppaz

     

     

     

    LES FRERES SMITH

    Yègellé Tezeta (My Own Memory)

     

     

     

     

     


    votre commentaire