• THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    The Upsetters, backing band de Little Richard tant pour les enregistrements en studio que sur scene était composé de : Nathaniel "Buster" Douglas, Electric guitar ; Charles "Chuck" Connors, drums; Olsie "aysee" Robinson, bass guitar ; Wilburt "Lee Diamond" Smith, sax & vocalist ; Clifford "Gene" Burks, tenor sax ; Grady Gaines, tenor sax., auquel se joignaient parfois, lors de tournées ou prestations en clubs d’autres musiciens dont : Danny Carmichael, saxophoniste ; Jimmy Rice ; Luk "Fat" Gonder ; Samuel Parker et Thomas Harwel. Jimi Hendrix ce joint également aux Upsetters, mais pour sa part il n’y n’a officié que de fin 1964 à janvier 1965. Hendrix serait crédité sur les singles Vee Jay Records de Little Richard de 1965 : "I Don't Know What You've Got But It's Got Me Pt. 1&2" et "Dancing All Around The World". Peu de temps après, Hendrix quitte le groupe, d’après certaines sources, il se serait fait viré a cause de ses retards en concerts comme en studio. Mais revenant aux membres permanent des Upsetters qui enregistrent tout d’abord un single sur Falcon Records [1010] en 1958 "The Upsetter/The Strip", s’ensuit en 1960 un single sur Gee Records [G-1055] toujours en 1960 "Blues/Rolling On", puis un single sur Palm Records [200] crédité à Chico Booth And The Upsetters "(Let's Do) The Shimmy/ Hot Peppers". Toujours en 1960 (Octobre) ils enregistrent pour le label de Bobby Robinson Fire Records [1029] "Jaywalking / Steppin' Out". Ils signent ensuite pour trois singles (de 1962 à 1963) sur le label de H. B. Barnum : Little Star Records (Hollywood) sous les noms de "The Upsetters" et "The World Famous Upsetters". 

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Un dernier single est enregistré en 1964 sous le nom de The World Famous Upsetters pour le label Sound Of Soul - fondé par Alexander Randolph : "K. P./ Cabbage Greens" deux superbes Funky/R&B, sur lesquels les parties de guitare sont (selon certaines sources) créditée à Jimi Hendrix mais qui serait en fait jouées par un "Imitateur", quoi qu’il en soit, de talentueux musiciens ! Un titre resté non édité à l’époque "Where You Goin’ There, Saphire ?" sort sur le label Norton Records [876] en split single, la face A étant dédiée à Little Victor "Papa Lou And Gran", pas trouvé d’année d’édition mais probablement aux alentours de 2013 à la vue de la numérotation. En 1984, avec un line up légèrement diffèrent (sans Grady Gaines) le groupe enregistre un ultime single sur Keep-A-Rockin’ Records [CCU-103] "File Gumbo/Bony Maronie". Je propose donc aujourd’hui une partie de leurs singles (je ne les ai pas tous), ayant plutôt une préférence pour les titres R&B instrumental du groupe et donc de ce fait ne recherche pas forcement toute leur discographie. Mes préférés sont les singles : Little star 118 - Fire 1029 (avec Jaywalking et son solo de flûte) - Sound Of Soul 105 et le Palm 200. Bien entendu, les autres ne me laisse pas indiffèrent ! Pour les trois manquants : Little Star 128 - Falcon 1010 et celui de 1984 sans Grady Gaines sur Keep-A-Rockin'. Je ferais une mise a jour si toutefois je me les procure un jour ?

     

    Falcon Records 1010 - 1958

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

     Désolé, je n'ai pas ce single

     

     

     Gee Records G-1055 - 1960

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Blues

     Rolling On

     

     

     

    Palm Records 200 - 1960

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    (Let's Do) The Shimmy - with Chico Booth

    Hot Peppers - With Chico Booth

     

     

     

    Fire Records 1029 - 1960

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Jaywalking

     Steppin' Out

     

     

     

    Little Star Records 118 - 1962

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Let's Get A Thing Going

    'Tater Machine

     

     

     

    Little Star Records 123 - 1962

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    I'm In Love Again

    Every Night About This Time

     

     

     

    Little Star Records 128 - 1963

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Désolé, je n'ai pas ce single

     

     

     

    Sound Of Soul Records SS 105- 1964

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    K. P.

    Cabbage Greens

     

     

     

    Keep-A-Rockin' Records CCU-103 - 1984

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Désolé, je n'ai pas ce single

     

     

     

    Unreleased '60?  mais édité par Norton Records [876] probablement en 2013

    THE UPSETTERS / WORLD FAMOUS UPSETTERS

    Where You Goin' There, Saphire?

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • THE INCREDIBLE SAY WHATS!

     Le 18 avril 2011, The Incredible Say   Whats entrent aux Decibelle Recording   Studios de San Francisco pour   enregistré leur hommage au single de   The Soul Machine - Leon Haywood and   Band - Twitchie Feet/Bag Of Goodies   édité en 1968 sur le label Pzazz Records   (single que j’ai déjà poster - juin 2013) ,   dans la foulée, ils décident d’enregistré   une version de Groovin’ composé par Felix Cavaliere et Eddie Brigati, membres du groupe The Young Rascals, ainsi que The Vibrator de Jack McDuff. Si "Twitchie Feet" et "Bag Of Goodie" ont droit à une édition vinyle, Groovin’ et The Vibrator ne sortent qu’en téléchargement (dommage). Les membres de The Incredible Say Whats! sont : Jason Boyte - Trumpet ; Erik Mekkelson - Tenor Sax ; Nick Rossi - Guitar ; Vince Voelz - Hammond Organ ; Chris Lujan - Fender Bass ; Ben Wayne - Drums. Edité sur Lugnut Brand Records, label fondé par le bassiste du groupe : Chris Lujan. Voici donc leur single et les titres disponible en téléchargement !

     

    THE INCREDIBLE SAY WHATS!

    Twitchie Feet

     Bag Of Goodies

     

     

    THE INCREDIBLE SAY WHATS!

    Groovin'

     

     

    THE INCREDIBLE SAY WHATS!

    The Vibrator

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • VALERIE & NICK

    Nickolas Ashford et Valerie Simpson sont un couple (mari et femme) de compositeur et producteur. Ils ont commencé à écrire et à enregistrer ensemble en 1964, trois singles pour Glover Records (label de Henry Glover) sous le nom de Valerie & Nick, et un an plus tard ils écrivent avec Josephine Armstead leur première chanson hit "Let’s Go Get Stoned", enregistré originellement par The Coasters en 1965 et qui devient un hit en 1966 chanté par Ray Charles. Ils ont ensuite occupé des postes parmi le personnel de Motown Records, où ils ont écrit et produit des hits pour Marvin Gaye et Diana Ross. Au cours de leur séjour chez Motown, Valerie a sorti deux albums solo édités sur Tamla mais qui n’ont pas eu de grand succès et qui incite le couple à quitter Motown en 1973. Dès lors, le duo se concentra sur la réalisation de leurs propres disques sous le nom de Simpson & Ashford, bien qu'ils aient aussi écrit le hit de Chaka Khan "I'm Every Woman" avant de finalement obtenir la reconnaissance en tant qu'artistes propre. Ils ont tous deux étés intronisés dans le Hall of Fame des auteurs-compositeurs en 2002. Je propose aujourd’hui leurs trois premiers singles édités en 1964 pour Glover Records. 

     

    Glover GP-3000 - Mars 1964

    VALERIE & NICK

    I'll Find You

    Lonely Town

     

     

    Glover GP-3003 - Aout 1964

    VALERIE & NICK

    Don't You Feel Sorry

    Somebody's Lying On Love

     

     

    Glover GP-3005 - Novembre 1964

    VALERIE & NICK

    It Ain't Like That

    You Don't Owe Me Anything

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • NORMA JENKINS & THE DOLLS

    Norma Jenkins, chanteuse (native ou basée) dans le New Jersey, à la voix Deep Soul Groove, a enregistré ses deux premiers singles pour le label Maltese Records, fondé selon certaines sources (Soulful Detroit Forumpar Bud Grandhoff basé dans le New Jersey, et selon une autre source, fondé à Detroit (Billboard de Novembre 1965) NORMA JENKINS & THE DOLLS par Irv (Irving) Biegel, anciennement directeur des ventes de Motown Records. La voix Deep Soul de Norma Jenkins a été utilisée pour des demos de nombreuses chansons de George Kerr à New York, y compris la version (unreleased) de "Try Love (One More Time)", enregistré par le Girl group The Sparkels sur Old Town Records. Maltese Records était inscrit à l’adresse de Golden World dans les pages jaune de septembre 1965. Le premier single "This Is Our Day" ZTSC-107385 composé par George Kerr et Alice Hossman, publié par Jobete (Berry Gordy), couplé à "What’s Next" ZTSC-107386 composé par Ernie Harris-Hopson, arrangé par Richard Tee (pianiste, chanteur et arrangeur) est édité en novembre 1965 sous le nom de Dolls (girl group dont elle faisait partie) Maltese 100 - premier n° du catalogue -, le deuxième "A Lover’s Stand" ZTSC-121034 couplé à "The Airplane Song" ZTSC-121035 tous deux composés par Kerr et Harris est édité en 1966 sous le nom de Norma Jenkins & The Dolls, Maltese MLT-107. Les deux singles Maltese sont produits par Mr. Lucky (George Kerr ?). Norma Jenkins continue d’enregistrer de 1967 à 1976 quelques singles pour différents labels : Carnival - ABC - Jean - Alithia - Desert Moon et Black Horse Records. 

    NORMA JENKINS & THE DOLLS

    Elle enregistre son unique et excellent album en 1976 "Patience Is A Virtue" sur Desert Moon Records. Pour l’heure, je post ses deux singles Maltese Records, j’y ajoute l’acetate (unreleased) version de "Try Love".  

     

    MALTESE DISCOGRAPHY

                   NORMA JENKINS & THE DOLLS

     

     

     

    NORMA JENKINS & THE DOLLS

    This Is Our Day

     What's Next

     

     

     

    NORMA JENKINS & THE DOLLS

    A Lover's Stand

     The Airplane Song

     

     

     

    NORMA JENKINS & THE DOLLS

     Try Love

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • MEL TURNER

    Jimmy James Ross - alias Mel Turner (10 avril 1936 Trinidad et Tobago - 21 mars 2000 Wiekevorst Belgique), et né James Albert Abraham à Trinidad -et-Tobago, chanteur et compositeur, surtout connu pour son hit Disco "First True Love Affair" en Angleterre (1981) sous le nom de Jimmy Ross. Très jeune, il rejoint la US Navy comme cuisinier. Quelques années plus tard, il change son nom de famille pour Ross, le nom de famille de sa mère. Pendant ses années d'adolescence à la marine, il est rapidement connu et apprécié pour ses capacités de chant à bord du navire. Il se fait de l'argent supplémentaire dans les bars et les clubs locaux à chaque escale. Ross a rapidement obtenu la reconnaissance de son talent. Peu de temps après avoir quitté la marine, il voyage à travers l'Europe. Ayant vécu au Royaume-Uni et en Allemagne, où il s'est marié, il s'est finalement installé en Belgique, où il a vécu pour le reste de sa vie. Vivant à Kasterlee-Lichtaart (province d'Anvers), il devient ami avec Bobbejaan Schoepen (et sa famille), chanteur-auteur-compositeur et propriétaire du parc d'attractions Bobbejaanland. Bobbejaan Schoepen, né Modest Hyppoliet Joanna Schoepen, pionnier flamand de la musique pop belge, du Vaudeville et de la musique country européenne, était également guitariste, comédien et acteur. Ross a commencé à chanter et enregistrer sous le nom de "Mel Turner". Il a vécu pendant de nombreuses années à Bobbejaanland où lui-même et Bobbejaan Schoepen ont intensivement travaillé ensemble dans le parc d’attractions. 

    MEL TURNER

    En avril 1968, juste après l’assassinat de Martin Luther King, Bobbejaan Schoepen et Mel Turner écrivent la chanson "They Killed The King" en hommage au pasteur militant - non violent - pour les droits civiques des Noirs aux U.S.A. Destiné à être aussi un hommage à tous les défenseurs pacifiques de l'égalité, l'humanité et la liberté. La chanson a été publiée sur Bobbejaan Records (label de B. Schoepen), le 14 mai 1968, près d'un mois après l’assassinat de Martin Luther King le 4 avril 1968. Un single produit uniquement localement en raison des occupations et du travail acharné que Bobbejaan et sa femme Josee avaient avec le parc, le single n’a pas donner suite à une distribution nationale. Mel Turner a vécu avec la famille Schoepen pour le parc d’attraction pendant 43 ans, travaillant ensemble tous les jours en coulisse. En état de choc quand MLK a été assassiné, ils lui écrivent instantanément cette chanson hommage. La chanson paraîtra également plus tard sur l'album Mel Turner "A Portrait of Mel Turner" (1969/70). La plus grande percée de Jimmy Ross a été "First True Love Affair" composé par Luciano Ninzatti/Stefano pulga et Mel Turner, une chanson qui a atteint le n°7 sur les charts de Dance Music, atteignant également le n° 90 au Billboard américain. Une autre chanson notable a été "Fall Into a Trance" qui a eu un succès similaire. Au cours des années 1980 et 1990, il s’installe à Bobbejaanland pour y jouer en résident permanent. En 1993 Ross est diagnostiqué d'emphysème pulmonaire. Après une longue bataille, il succomba à la maladie le 21 mars 2000, entouré par sa femme et ses enfants. En avril 2014 "They Killed The King" est édité en Europe et aux U.S.A par le "Soul Man" Sam Moore (Sam et Dave) adaptant les paroles pour "They Killed A King". Je post aujourd'hui le single "They Killed The King" couplé a "Nobody Cares For Me" édité le 14 mai 1968 sur Bobbejaan Records B.S.111. J'y ajoute la version de Sam Moore (vidéo YouTube).

     

    MEL TURNER

    MEL TURNER

    They Killed The King

     Nobody Cares For Me

     

     

     

     Sam Moore "They Killed A King" - Avril 2014 -

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires