• JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Johnnie Harrison Taylor (né le 5 Mai 1934 à Crawfordsville, Arkansas - décédé le 31 Mai 2000 à Dallas, Taxas) était un chanteur Américain possédant une grande étendue de styles musicaux : Gospel, Blues, Soul, Doo Wop, Disco et Funk. Jeune, il participe au groupe de Gospel, The Highway QC's. Sa voix étant si proche de celle de Sam Cooke, qu’il remplace ce dernier dans le groupe The Soul Stirrers, en 1957, démarrant ainsi sa carrière. Dans le début des années 1960, Taylor entame une carrière solo d'abord pour SAR et Derby Records, labels de Sam Cooke, et plus tard chez Stax Records pour lequel il a une série de hits. Sa chanson la plus connue de cette période est probablement "Who's Making Love" (1968). Après la faillite de Stax en 1976 il a signé chez Columbia où il enregistre son plus grand hit "Disco Lady" (1976), le premier single à être récompensé avec un disque de platine aux États-Unis (pour la vente de 2 millions d’exemplaires). Après une brève période chez Beverly Glen Music, au début des années 1980, il signe chez MalaCo Records en 1984 où il enregistra jusqu'à sa mort. Taylor décède d'une crise cardiaque à l'hôpital de Charlton, Dallas au Texas le 31 Mai 2000, à l'âge de 66 ans. Tout comme Issac Hayes et The Staple Singers, il fut l'un des artistes vedettes de Stax records. Père de quatre enfants, il fut surnommé le "Philosophe de la Soul". En 1999, il reçut un Pioneer Award de la fondation Rhythm and Blues. Je propose aujourd’hui ses premiers enregistrements solos (six singles) pour Sar et Derby Records, deux labels de Sam Cooke. A noter que le single Sar 156 sort d’abord avec en face A une erreur d’étiquette "Keep On Lovin’ You" au lieu de « Oh How I Love You » remplacé ensuite par la bonne étiquette, mais sur les deux éditions la face A est la même chanson à savoir "Oh How I Love You ".

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Why, Why, Why

     A Whole Lotta Woman

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Rome (Wasn't Built In A Day)

    Never, Never

     

     

     

    SAR 156 - deux éditions, même chansons sur chaque faces.

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Oh How I Love You / Keep On Lovin'You

    Run But You Can't Hide

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Dance What You Wanna

    Shine, Shine, Shine

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Baby, We've Got Love

    In Love With You

     

     

     

     

    JOHNNIE TAYLOR Sar & Derby Records - 1961 / 1965

    Getting Married Soon

    I Need Lots Of Love

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

    The Executioners, légendaire groupe de Youngstown, Ohio actif de 1962 à 1966 était composé de : Richard Yeager - Chant / Saxophone, Ed Wasacz - Lead Guitar, Dick Strojny - Orgue, Andy Glista - Basse, Terry Grimm - Drums. Tous originaire de Mahoning Valley, ils ont marqué la scène Rock des année 1960 avec leur "Hot" R&B majoritairement instrumental, obtenant de grand succès local avec leur titres "The Guillotine" et "The Noose" se produisant sur scène dans une tenue de bourreau avec les accessoires, dans un genre musical "Shock Rock" bien avant que quelqu’un ait mis un nom sur cette musique et plusieurs années avant Alice Cooper. Ils réussissent une transition vers le British-influence Garage Rock avec leur dernier singles "I Want The Rain" édité sur Wand Records. Voici donc leur discographie complète : "The Guillotine/I Was Wrong" édité en 1965 sur Sunburst Records [SB-108] label de Cleveland, Ohio, également édité sur Itzy Records - petit label distribué par Klein’s  (Pittsburg, Pennsylvanie) en 1965/66 ? produit par Bil Causey (orthographié Bid) ; "The Noose/Don’t Put Me On" édité en 1965 sur Action Records [500] (petit label local peut-être fondé par Bil Causey ?) ; "Dead End Pt. 1&2" Action Records [502] édité en 1965 et enfin "I Want The Rain - vocal/instrumental" édité sur Wand Records [S-4259] en 1966. 

    INFO: A savoir que j'ai déjà fais un article sur ce groupe (juin 2013) mais a l'époque je n'avais posté iniquement que les titres instrumentaux qui me plaisait , j'ai décidé aujourd'hui de poster leur discographie complète.

     

    THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

    THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

    The Guillotine

     I Was Wrong

     

     

     

     

     

    THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

    The Noose

     Don't Put Me On

     

     

     

     

    THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

    Dead End Pt.1

    Dead End Pt.2 

     

     

     

     

    THE EXECUTIONERS - COMPLETE SINGLES

     I Want The Rain - vocal

     I Want The Rain - instrumental

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Jackie Edwards & The Soulmakers - complete singles / 1968-69

    Jackie Edwards & The Soulmakers ont enregistrés en tout quatre singles Jazz/Soul instrumental de 1968 à 1969/70 ? sur Daran Records, un label de Chicago fondé par James Shelton Jr. et un de ses cousin : Marshall Thompson, le label est dirigé comme tel : President James Shelton Jr. ; music Dir. Marshall Thompson ; Sales & Marketing James Wesley ; Promo Hardy B. Ruffin, distribué a l’international par Beacon Sound UK. Le label possède également les filiales DJO - Ja-West et O’Retta. La majorité des titres sont composés et arrangés par Jack (Jackie) Venable, hormis un titre (Let Me Love You) composé par Kenny Wells. Les quatre singles sont produits par James Shelton. Je n’ai pas malheureusement pas trouvé d’infos sur Jackie Edwards & The Soulmakers, ni sur Jack Venable qui a par ailleurs composé un titre pour Alvin Cash sur Mar-V-Lus Records (Diff'rent Strokes For Diff'rent Folks) , il serait étonnant qu’il n’ait participé qu’aux singles de Jackie Edwards et à celui d’Alvin Cash ? Peut-être officiait-il sous un autre nom/pseudonyme ? Merci pour toutes infos à ce sujet !! Voici donc l’ensemble des enregistrements de Jackie Edwards & The Soulmakers dont le quatrième et dernier single inclus en face B "Let Me Love You" titre figurant en face B de leur premier single, MAIS si le titre est identique et signé du même Kenny Wells, le morceau n'est pas le même, ou alors dans une version totalement différente !

     

    Jackie Edwards & The Soulmakers - complete singles / 1968-69

    The Vamp

    Let Me Love You

     

     

     

    Jackie Edwards & The Soulmakers - complete singles / 1968-69

    Evie

    Traveling Slow

     

     

     

     

    Jackie Edwards & The Soulmakers - complete singles / 1968-69

    Che Che Pt.1

    Che Che Pt.2

      

     

     

     

    Jackie Edwards & The Soulmakers - complete singles / 1968-69

    Dreamers Horizon

    Let Me Love You

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • RAY PETTIS

    Comme le chanteur Roy Wright, Ray Pettis, auteur-compositeur né Raymond Pettis à Chicago le 1er octobre 1930, a débuté sa carrière avec le légendaire label local Drexel Records. Pettis était le chanteur principal de The Gems (Ray Pettis (tenor lead), Bobby "Pee Wee" Robinson (first tenor and guitar), David "Moose" Taylor (second tenor), Wilson James (baritone and bass) et Rip Reed (bass), dont les 45’s sont très appréciés des collectionneurs de Doo-Wop. A la fin des années 60, Pettis rejoint The Foster Brothers avec qui il enregistra une demi-douzaine de singles de Doo-Wop avant de finalement choisir une carrière solo. Pettis rejoint Don Clay et Bobby Robinson (l'entrepreneur de Chicago, pas le Records Man basé à New York) et publie un single en solo sur leur étiquette Boss Records, et un duo avec Ric Lee. Des titres plus dans une ligne Doo-Wop que R&B, mais dans les années 60' Pettis développe un son plus graveleux, dans le style des nouveaux sons Soul, enregistrant un single édité sur Teako Records "Question And Answer/If I Found Love" en 1965, également édité sur Salem Records la même année (probablement une autre étiquette de Robinson).

    RAY PETTIS

    Suivra en 1966/67 un single sur Exodus Records (label de James Bracken et Vivian Carter monté suite a la faillite de Vee-Jay Rec.) "Don’t Use Me/2 Step" [EX-2012], produit par Bobby Robinson et Williams "Bunky" Sheppard. Les deux derniers disques de Ray ont été publiés en 1969 et 1970 ? sur Dee Dee (autre label de Robinson, filiale de Boss Rec.). Le premier, Dee Dee [73173] "Together Forever/Think It Over" et le second Dee Dee [3903] (décembre 69) "Hello There, Pretty Baby/I Don't Care" édité en 1969/70 ? Parallèlement à sa carrière solo (en 1963), Pettis a également fait partie du groupe The David Rockingham Trio composé de : David Rockingham (organ), R.C. "Bobby" Robinson (guitar), Shante Hamilton (drums) et Ray Pettis au vocal sur les titres de leur premier single "Dawn/ That's All" édité sur Dee Dee Records. Ray Petty est décédé, du cancer, en 1991, alors qu'il travaillait avec le groupe The Greg Rockingham Band. Je propose aujourd'hui son single édité en 1965 sur Exodus Records "Don’t Use Me" également chanté par Nolan Chance (Constellation) couplé à "2 Step" [EX-2012].

    INFO: For Pettis biography in English PLEASE  clic on ->   RAY PETTIS

     

     

     

    RAY PETTIS

    Don't Use Me

    2 Step

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    Cash McCall, né Maurice Dollison Jr. le 25 janvier 1941 à New Madrid (Missouri) chanteur et guitariste de Blues est surtout connu pour son hit R&B de 1966 "When You Wake Up". La longue carrière de McCall a évoluer dans les styles musicaux du Gospel, Soul et Blues.  

    CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    Cash rejoint l'armé et s'installe à Chicago où il avait vécu dans sa jeunesse durant une période. Pour une biographie complète voir mes précédents articles en cliquant sur Cash McCall dans la rubrique "Accès Aux Pages colonne de gauche Ou cliquez ICI  --> Cash McCall Je propose aujourd'hui son single "More Power To You/I'll Always Love You" édité en 1969 sur PS Records (label du Trompettiste Paul Serrano, ingénieur du son et mixage studio), le single et également produit par Paul Serrano.  

      

     

    CASH McCALL - SINGLE PS RECORDS

    More Power To You

     I'll Always Love You

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires