• MARY WELLS

    Mary Esther Wells est née près de Wayne State University à Detroit le 13 mai 1943, d'une mère qui travaillait comme domestique et d'un père absent. Elle est l'un des trois enfants Wells. Elle a contacter la méningite à l'âge de 2 ans, et a lutté contre une cécité partielle, une surdité dans une oreille et une paralysie temporaire. Durant ces premières années, Wells a vécu dans un quartier pauvre de Detroit. A l'âge de 12 ans, elle aidait sa mère dans son travail de femme de ménage. Elle a décrit l'épreuve quelques années plus tard : Ils appelait ça 'Daywork' , il faisait sacrément froid sur le linoléum du couloir. La misère de Detroit était sur le linoléum en janvier, avec un demi seau gelée pour le faire briller _ Mary Wells. Parallèlement, Wells utilise le chant comme réconfort a sa douleur, et à l'âge de 10 ans obtient une place dans la chorale paroissial, elle chante également dans des boites de nuit locales dans la région de Detroit. Mary Wells sort diplômée de l'école secondaire Northwestern de Detroit, et a l'âge de 17 ans se destine a un avenir scientifique, mais après avoir entendu parler du succès des musiciens de Detroit comme Jackie Wilson et The Miracles, elle décide de mettre sa 'main' au service de la musique comme auteur-compositeur et interprète. En 1960 - à l'âge de 17 ans - Wells se présente aux bureaux de Tamla records à Detroit pour proposer à Berry Gordy  (le fondateur de Tamla) une chanson qu'elle destinait à Jackie Wilson, Wells étant au courant de la collaboration de Gordy avec Wilson. Toutefois, Gordy insiste pour que Wells chante la chanson devant lui. Impressionné , Gordy emmène Wells a l'United Sound Studio de Detroit pour enregistrer la chanson intitulé "Bye Bye Baby". Après quoi, Gordy signe Mary Wells sur la filiale Motown de son label, et publie la chanson en septembre 1960, qui culmine n° 8 dans les charts R&B en 1961, et plus tard dans les charts Pop où elle atteint le n° 45. Smokey Robinson lui écrit de nombreux Hits dont "You Beat Me To The Punch" en 1962 (n° 9 Pop et n° 1 R&B) et surtout "My Guy" qui se hisse a la première place du Hit parade en 1964, véritable exploit en pleine Beatlemania. Les Beatles lui demandent alors d'effectuer la première partie de leur concert lors de leur seconde tournée américaine. Mary Wells est aussi la première à enregistrer une chanson signée Holland-Dozier-Holland avec "You Lost The Sweetest Boy" en 1963. Ironiquement, alors que tout lui réussi, Wells a des problèmes avec Motown avec son contrat d'enregistrement original, qu'elle avait signé à l'âge de 17 ans. Elle est aussi en colère que l'argent issu de "My Guy" sert a promouvoir les Supremes avec leur succès "Where Did Your Love Go". Gordy aurait tenté de renégocier avec Wells, mais la chanteuse demande a être libéré de son contrat avec la Motown. Après le succès de "My Guy" et des duos avec Marvin Gaye, Wells quitte donc Motown pour signer avec 20Th Century Fox, mais elle n'obtient plus que des succès mineurs. Passée ensuite chez Atco, puis chez Jubilee records en 1968, sa carrière connait alors une longue traversée du désert. En 1990, elle vient d'enregistré un nouvel album lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du larynx. Elle en meurt deux ans plus tard, le 26 juillet 1992, après avoir reçu le soutient financier de nombreux artistes comme Diana Ross, Martha Reeves, Bruce Springsteen et Rod Stewart. Voici quelques uns de ses titres sorti sur un EP Français en 1963 sur Columbia ESRF 1453, distribué par Pathé Marconi. Le titre "What Love As Joined Together" est également chanté par le groupe The Royal Jesters - posté au début de mon blog.  

    MARY WELLS

    MARY WELLS

     

    What's Easy For Two Is So Hard For One

    Your Old Stand By

    Your Lost Sweetest Boy

    What Love As Joined Together 

     

     

     


    votre commentaire
  • DEBBIE DEAN 2eme SINGLE MOTOWN

    Debbie DEAN, première chanteuse blanche a avoir signé avec Berry Gordy pour son label MOTOWN. Pour une biographie plus complète, voir mon article sur Debbie Dean premier single MOTOWN. Voici donc son 2eme single pour le célèbre label de Detroit. "But I'm Afraid/Itsy Bity Pity Love" Motown M1014 sorti en 1961.

    DEBBIE DEAN 2eme SINGLE MOTOWN

     

    But I'm Afraid

    Itsy Bity Pity Love

     

     


    4 commentaires
  • DEBBIE DEAN

    Debbie Dean, de son vrai nom Reba Jeanette Smith, est une chanteuse compositrice de Rhythm and Blues. Née le 1er février 1928 à Corbin, Kentucky, décédé le 17 février 2001 à Ojai, Californie. Egalement connue sous le nom de Penny Smith, ainsi que Penny & The Eko, Debbie Stevens et Debbie Deane. De 1955 à 1956 elle enregistre deux singles sur Kahill records, puis en 1958 un single sur Argo records sous le nom de Penny & The Eko. Toujours en 1958, elle enregistre sous le nom de Debbie Stevens un single sur Roulette records, un sur ABC-Paramount (1959) et un sur Apt records (1959). En 1961, Berry Gordy l'encourage à signé avec sa nouvelle maison de disques Motown records. Elle fut la première artiste blanche a signé avec la compagnie. Elle sort en tout trois singles pour Motown. Son premier "(Don't Let Him) Shop Around"A New Girl" est une réponse au Hit des Mirales "Shop Around" elle est d'ailleurs accompagnée par The Miracles. Suivront "Itsy, Bitty Pitty Love/But I'm Afraid" avec Marvin Gaye a la batterie et enfin le troisième "Everybody's Talking About My Baby/I Cried All Night" en 1962. mais au vues du manque de succès, sa carrière chez Motown s'arrête là. Toujours en 1962, elle enregistre un single sur le label Treva records. En 1966, elle rencontre Deck Richards qui venait de signé chez Motown, et se joint a lui comme partenaire d'écriture pour Motown. Elle écrit avec Richards (sur son pseudo Dennis Lussier). elle collabore sur des chansons pour The Suprêmes, The Temptations, Martha & The Vandellas, Edwin Starr et d'autres artistes de la Motown. Elle co-écrit en 1967/68 "Why Am I Lovin' You/Stay My Love" avec Dennis Lussier (Deck Richards) son single pour VIP records, une division de Motown. Puis se retire de la scène musical en 1969. Debbie a été mariée (jusqu'en 1963) à Jim Lounsbury, un pionnier du show télévisé et radiophonique. En 1959, Lounsbury lui demande de faire partie de la "Winter Dance Party" avec Buddy Holly, Richie Valence et "Big" Bopper, mettant en vedette sa chanson "If You Can't Rock Me" parue sur Apt records. Mais suite à la mort prématuré de Holly, Valence et "Big" Bopper, Debbie tourne avec Frankie Avalon, Dion & The Belmonts, Fabian, Waylon Jennings et Frankie Sardo. Voici son premier single pour Motown "(Don't Let Him) Shop Around"A New Girl" Motown 1007 édité en 1961.

    DEBBIE DEAN

     

    DEBBIE DEAN

       

    (Don't Let Him) Shop Around

    A New Girl   

       

         


    9 commentaires
  • The Freeman Brothers - Johnny et Jerry de leurs noms de scène - ont enregistrés plusieurs singles principalement à New York au début des années 1960. Johnny était le chanteur principale et Jerry travaillait plutôt sur l'aspect musical. Cependant, leurs noms n'était pas Freeman et ils n'était pas frères. "Johnny" était Johnny Mitchell, l'ancien chanteur Doo Wop du groupe The Majestics, et le vrai nom de "Jerry" était Gerald Williams. Johnny avait une belle voix Soul (baryton) avec une large gamme et une attaque à la Johnny Sayles. Ils ont enregistrés en tout sept singles sur les labels : International Allied records 501 (1963) - deux sur Mala records, Mala 458 (1964) et Mala 553 (1966) - Jovial records 100 (1964) - Soul records 35011 (1965) - Format records 121 (1966) et Sprout records 425 (1968). Je propose aujourd'hui leur single sur Soul records 35011 (Berry Gordy) "My Baby/Beautiful Brown Eyes" édité en 1965.

     

    THE FREEMAN BROTHERS

    My Baby

     Beautiful Brown Eyes 

     

      

     

     


    3 commentaires
  • BOB KAYLI

     Photo d'école de 1938, a gauche Berry Gordy et a droite son frère Robert

    Robert Louis Gordy - né en 1931 à Detroit, Michigan - est le plus jeune des enfants de Berry Gordy Sr. et Bertha Fuller, il est le plus jeune frère du fondateur de Motown records Berry Gordy Jr. Il eut une brève carrière musicale, est a eut un mini succès en 1958 avec la chanson "Everyone Was There" co-écrite avec son frère Berry sous le pseudonyme Bob Kayli. Il a co-écrit cinq autres chansons avec Berry plus une avec Berry et son frère George Gordy. Après la mort de sa sœur Loucye, il devient directeur de Jobete musique, la division d'édition de Motown. Robert Gordy a joué le personnage de "The Hawk" dans le film "Lady Sing The Blues" réalisé en 1972 et produit par Motown Productions pour Paramount Pictures. Drame biographique réalisé par Sidney J. Furie sur la chanteuse de Jazz Billie Holiday, librement inspiré de son autobiographie de 1956. Diana Ross tient le rôle de Billie Holiday. La musique du film est composée par Gil Askey et Michel Legrand. Robert a maintenant 80 ans, et réside en Californie. Il a enregistré en tout quatre singles, le premier en 1958 sur Carlton records - label de Joe Carlton, N.Y City - "Everyone Was There/I Took A Dare" , le second en 1959 sur Anna records - label de Billy Davis et Gwen Gordy - "Never More/Peppermint (You Know What To Do" , le troisième sur Tamla records avec un des favori de la Belgian scène "Tie Me Tight" couplé a "Small Sad Sam" avec les chœurs de Diana Ross, et le quatrième en 1962 sur Gordy records : Gordy 7008 "Hold On Pearl/Toodle Loo". Un premier single Gordy [7004] était prévu avec les titres "Is It Love/Everybody Was There (I Took Care)" avec la face A chanté par Hattie Little et en face B Bob Kayli, puis modifié en ""Is It Love/Toodle Loo" toujours Hattie Little et Bob Kayli, mais n'est jamais sorti a l'époque. Voici donc les quatres singles de Bob Kayli  (Robert Gordy).

     

    BOB KAYLI

     De gauche a droite : Robert Gordy, Mable John, Berry Gordy, Cecil Alleyne et un ami ?

    Au Flame Show Bar à Detroit 

     Single Carlton records 482 de 1958

    BOB KAYLI

     Everyone Was There

    I Took A Dare

     

    Single Anna records 1104 de 1959

    BOB KAYLI

     Peppermint

     Never More

     

     

     Single Tamla records 54051 de 1961

    BOB KAYLI

     Tie Me Tight 

     Small Sad Sam

     

     Single Gordy records 7008 de 1962

    BOB KAYLI

     Hold On Pearl 

     Toodle Loo

     

            


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique