• FRANCES NERO

    Willie Frances Nero (née Peak le 13 mars 1943 - décédé le 28 décembre 2014) était une chanteuse Américaine de Soul et Jazz. Elle a enregistré pour Motown après avoir remporté un concours de talents en 1965. Willie Frances Peak et née en 1943 à Asheville, en Caroline du nord, et a été scolarisé à Stephens-Lee High School. Elle chante à la radio local, ainsi qu'avec deux groupes locaux, les Tams, mettant en vedette William "PO Bill" Mills, et The Untils, un groupe de camarades de classe qui comprenait Stanley Baird, Bynum Griffin et Clifford Cotton, dont certains continuerons a jouer avec des stars comme Chuck Jackson et James Brown. En 1960, elle épouse Johnny Nero natif de Detroit et se rend dans la Motor City. Elle a failli rejoindre les Marvelletes, mais elle retourne à Asheville pendant quelques temps, avant de revenir à Detroit, de s'installer dans la vie conjugale et d'avoir deux enfants. Parallèlement, elle a chanté du Jazz en boites de nuit, avant de participer a un concours de talents sur WCHB, la station de radio Soul de Detroit parrainé par Motown records. Elle se classe première sur les 5000 candidats et devint la première gagnante en spectacle live dans l'histoire de Motown records, en juin 1965. Elle reçoit la somme de 500$, une douzaine de roses rouge, un contrat d'enregistrement d'un an, et l'honneur d'être la première artiste féminine signé sous le label Soul records, filial de Motown, pour son premier single "Keep On Lovin' Me", chanson écrite par William Weatherspoon et James Dean (Motown songwriter) , initialement prévu pour The Marvelettes, produit par William "Mickey" Stevenson et édité en 1966, malheureusement sans grand succès. Elle n'enregistrera plus aucunes autres chansons avec Motown, et quitte la compagnie après trois ans. Après avoir quitté Motown, Nero continue a enregistrer avec Raymona Gordy (seconde femme de Berry) et Gino Parks pour Shrine records, enregistrements malheureusement restés inédits. Dans les années 1970, elle s'occupe de sa mère malade jusqu'à sa mort. Elle fait ensuite l'école de cosmétologie, puis commence a enseigner le métier et a travailler sur des défilés de modes, à l'écriture, ainsi qu'a d'autres entreprises. Plus tard, Frances se remarie à nouveau avec Evelton Hines, le 3 mars 1976, et a une fille, Evealyn Hines, le 28 mars 1978. En 1989, elle est contacté par Ian Levin, le célèbre compositeur et producteur de disques Britannique, promoteur de la Northern Soul. Ils enregistrent "Footstep Follow me" écrit par Levin avec Ivy Joe Hunter et Steven Wagner. Son premier enregistrement depuis 23 ans, le single atteint le N° 17 dans le UK Singles Charts en 1991, et a été surnommé par les disc-jockeys Britannique "The soul anthem of nineties" (l'hymne soul des années 90). Elle fait d'autres enregistrements avec Gino Parks, et sort un album "Out On The Floor" sur l'étiquette de Ian Levin : Motorcity records. Elle est apparue dans l'émission de télévision Canadienne "Swinging Time" avec Host Robin Seymour, et dans des shows Anglais comme "Top Of The Pop" , "The Terry Wogan Show" et "The Hitman and Her". Elle crée son propre label AJA records et sort un single en 1996 "Love Ride". Puis une compilation CD des ses enregistrements avec Levin "The Very Best Of Frances Nero" publié aux USA. En 2006, elle publie une autobiographie en DVD "Mountains, Motown & Motion Pictures" et en 2007 elle édite sur AJA records, un CD "Frances Nero Salutes Dnah Washington". Sa mort est annoncé par plusieurs agences, le 29 decembre 2014, a l'âge de 71 ans. Voici son unique singles pour Motown, enregistré sur la filiale Soul records S-35020 en 1966 "Keep On Lovin' Me/Fight Fire With Fire", une excellente Detroit Soul !

     

    FRANCES NERO

     

     Keep On Lovin' Me

     Fight Fire With Fire

     

     

     

     


    votre commentaire
  • BARRETT STRONG

    Barrett Strong - né à West Point, Mississipi le 5 février 1941 - est une chanteur/compositeur de Soul est R&B. Il a été le premier artiste à enregistré un hit pour Motown avec "Money (That's What I Want) initialement édité sur Tamla records, puis sur Anna records des sœurs Anna et Gwen Gordy et Roquel Billy Davis. Il est surtout connu pour son travail comme auteur/compositeur, particulièrement en association avec le producteur Norman Whitfield. Parmi ses plus célèbres travaux pour Motown, Strong a écrit les paroles de quantité de chansons pour The Temptations. Dans le milieu des années 1960, Strong devient parolier pour Motown, faisant équipe avec Norman Whitfield. Ensemble, ils ont écrit certaines des plus réussies des chansons Soul édités par Motown, y compris "I Heard It Throug The Grapevine" pour Marvin Gaye, Gladys Knight & The Pips, "War" pour Edwin Star, "Papa Was A Rollin' Stone" pour The Temptations, entre autres, la liste est longue ! Strong reçoit un Grammy Award de la meilleure chanson R&B en 1973 pour "Papa Was a Rollin' Stone". Strong et Whitfield ont également co-écrit la ballade "Just My Imagination (Running Away With Me)" n° 1 au Billboard en 1971 qui fut le dernier single des Temptations avec les membres originaux Eddie Kendricks et Paul Williams. Lorsque Motown déménage de Detroit pour s'installer à Los Angeles(Californie) en 1972, Strong quitte Motown et reprend sa carrière de chanteur. En 1972 donc, il signe pour le label Epic, puis par la suite pour Capitol records où il enregistre deux albums. Dans les années 1980, Strong enregistre "Rock It Easy" sur le label indépendant Phase II. Il écrit la chanson "You Can Depend On Me" pour The Dells qui apparait sur l'album "The Second Time" (1988). Strong est intronisé dans le "Songwriter Hall Of Fame" en 2004. En 2010, Strong apparait dans "Misery" son premier clip vidéo pour ses 50 ans de carrière, coproduit par Eliza Neals et Martin "Tino" Cross avec Strong à la barre. Ici avec un de ses premiers enregistrements pour Tamla records [54033] édité en aout 1960 avec les chœurs des Rayber Voices "I'm Gonna Cry (If You Quit Me)/Whirlwind". Barrett Strong reviendra avec d'autres chansons !

    BARRETT STRONG

     

    I'm Gonna Cry (If You Quit Me)

    Whirlwind

     

     


    votre commentaire
  • JR. WALKER - EP ANGLAIS TME 2013

     

    Jr. Walker (Autry DeWalt Mixon Jr.) and The All Stars, EP Tamla Motown TME 2013 sorti en Angleterre en 1965 "Shake And Fingerpop/Do The Boomerang/Cleo's Back/Shotgun". Pour sa biographie, voir mes précédents articles sur les EP Français. En bonus une version entre Cleo's Back/Cleo's Mood par un groupe Panaméen "The Exciters édité sur un petit label local Loyola records, et une version de Shotgun chanté en Français par le Canadien Pierre Perpall édité sur le label Canadien Citation. 

     

     

     

    JR. WALKER - EP ANGLAIS TME 2013

    JR. WALKER - EP ANGLAIS TME 2013

     

    Shake And Fingerpop

    Do The Boomerang

    Cleo's Back 

    Shotgun 

     

    **BONUS** 

    JR. WALKER - EP ANGLAIS TME 2013

    Entre Cleo's Back et Cleo's Mood......Cleo Is Back !

    The Exciters - Cleo Is Back

     

    JR. WALKER - EP ANGLAIS TME 2013

     

    Pierre Perpall - Shotgun

     

     

     


    2 commentaires
  • Jr. WALKER EP FRANCAIS TMEF 539

    Quatrième  EP Français de Jr. Walker sorti en 1966 sur Tamla Motown , distribué par Pathé Marconi. Pour sa biographie, voir mon précèdent article sur Junior Walker et son premier EP Français "Shotgun" ! En bonus une version Française de How Sweet It Is (To Be Loved By You) chanté par Herbert Leonard, sur cet EP ce trouve également une excellente version de "Look At Granny Run Run" de Howard Tate. Jr. Walker reviendra avec d'autres chansons ! 

    Jr. WALKER EP FRANCAIS TMEF 539

    Jr. WALKER EP FRANCAIS TMEF 539

     

    How Sweet It Is (To Be Loved By You) 

    Last Call

    Money Pt. 1&2

     

     ** Bonus - Version de How Sweet It Is..... par Herbert Leonard **

    Jr. WALKER EP FRANCAIS TMEF 539

    Jr. WALKER EP FRANCAIS TMEF 539

     

     Il Serait Doux D'Etre Aimer Par Vous

    How Sweet It Is (To Be Loved By You)

     

     

     

     


    4 commentaires
  • JUNIOR WALKER

    Junior Walker - de son vrai nom Autry DeWalt Mixon Jr. - est né le 14 juin 1931 à Blytheville, Arkansas, et décédé le 23 novembre 1995 à Battle Creek, Michigan. Walker grandi à South Bend (Indiana) et commence à jouer du saxophone à l'école secondaire. Sa carrière démarre lorsqu'il monte son propre groupe The Jumping Jack a l'âge de 14 ans  , dans le milieu des années 1950. Son ami Bill Nicks (batteur) avait formé son propre groupe "The Rhythm Rockers. Nicks obtient un contrat permanent avec une station de télévision locale à South Bend, Indiana et demande a Walker de le rejoindre avec son claviériste Fred Patton, pour jouer avec lui. Peu après, Nicks demande à Willie Wood, un chanteur local, de se produire avec le groupe ; peut de temps après, Wood aurait apprit a jouer aussi de la guitare. Quand Nicks part pour le service militaire, Walker convainc le groupe de déménager de South Bend à Battle Creek, Michigan. Lors d'un concert à Benton Harbor, Walker trouve un batteur, Tony Washington, en remplacement de Nicks. Finalement, Fred Patton (pianiste) quitte le groupe, il est remplacé par Victor Thomas. Le nom du groupe "The Rhythm Rockers" est rebaptisé The All Stars. Le style de jeu de Walker est inspiré par les groupes de Blues et R&B qu'il avait entendu dans les années 1950, notamment Louis Jordan, Earl Bostic et Illinois Jaquet. Le groupe est repéré par Johnny Bristol qui les recommande en 1961 à Harvey Fuqua, qui avait ses propres labels (Anna records avec sa femme Gwen Gordy - sœur de Berry et Harvey records). Le groupe, commence à enregistré sur le label Harvey records. Leur nom est alors changé en Jr. Walker and The All Stars. Lorsque les étiquettes de Fuqua sont reprisent par Motown (Berry Gordy) , Jr. Walker and The All Stars deviennent un groupe de Motown, et enregistrent pour le label a partir de 1964. Certains membres du groupe change après être passés chez Motown. Tony Washington, le batteur, quitte le groupe, et James Graves le remplace. Leur premier titre "Shotgun" est écrit par Walker et produit par Berry Gordy. Il met en vedette deux membres des Funk Brothers : James Jamerson à la basse et Benny Benjamin à la batterie. Shotgun atteint le n° 4 dans le Billboard Hot 100 et n° 1 dans les charts R&B en 1965, suivis de nombreux autres succès, tel que "(I'm A) Road Runner" et "Shake and Fingerpop" ainsi des versions des hits Motown comme "Come See About Me" et "How Sweet It Is (To Be Loved By You) entre autres. En 1966, James Graves quitte le groupe, il est remplacé par le "vieil" ami Bill Nicks. Walker continu de se produire et d'enchainer les hits avec des chansons tel que "I'm A Road Runner" et "Pucker Up Buttercup". En 1969, le groupe entre un nouveau hit dans le Top 5 "What Does It Take (To Win  Your Love)". Lors d'une réunion du "Quality Control" Motown, celui-ci rejette cette chanson pour la sortie du single, mais le dj d'une station de radio rend la chanson populaire, le résultat incite Motown à réaliser le single qui atteint le n° 4 sur le Hot 100 et n° 1 dans les charts R&B. A partir de là Walker enregistre beaucoup et place pas mal de hits dans les charts R&B et Top Ten au cours des prochaines années, dont le dernier en 1972. En 1979, les All Stars se séparent et Walker commence une carrière solo sous la houlette de Norman Whitfield, produit sur son label Whitfield records. Mais le résultat n'est pas aussi bon qu'avec les All Stars durant la période Motown. Walker reforme les All Stars dans les années 1980. En 1981 sort l'album "Foreigner's 4" avec les solos torride de Walker, notamment sur le titre "Urgent". Le 11 avril 1981, Walker est l'invité musical de la finale de la saison "Saturday Night Live". Il enregistre plus tard sa propre version de la chanson "Urgent" pour l'album "de 1983 "Blow The House Down". La version de Walker apparait également en 1985 dans le film de Madonna "Desperatly Seeking Susan" (Recherche Susan désespérément). En 1983, Walker re signe avec Motown. En 1988, Walker joue avec Sam Moore (Sam & Dave) pour le duo " Swanky Modes" interprétant la chanson "Ordinary Man" dans le film Soul Fiction "Tapeheads". Plusieurs chansons servent pour la bande originale, incluant "Bet Your Bottom Dollar" et "Ordinary Man" produit par l'ex-membre de Blondie ; Nigel Harrison. Junior Walker meurt d'un cancer à l'âge de 64 ans à Battle Creek, Michigan, le 23 novembre 1995. Il est enterré au cimetière de Oak Hill à Battle Creek. Sur sa plaque, en épitaphe est inscrit son nom de naissance : Autry DeWalt Mixon, et son nom de scène "Jr. "Shotgun"Walker". La chanson Shotgun a été intronisée au Grammy Hall Of Fame en 2002. Voici quelques uns de ses titres sorti en France sur un EP en 1965 sur Tamla Motown [TMEF 503] distribué par Pathé Marconi. Quatre titres dont le fameux "Shotgun" !

    JUNIOR WALKER

    JUNIOR WALKER

     

    Shotgun

    Hot Cha

    Monkey Jump

    Satan's Blues

     

                                             

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique