• MARY JOHNSON - CHICAGO SOUL SINGER

    MARY JOHNSON - CHICAGO SOUL SINGER

    Mary Johnson - malgré un évident talent et sa belle voix puissante - est parmi les Soul/blues women les plus négligées de Chicago. Née à Biloxy, dans le Mississippi, le 7 avril 1943, elle se retrouve à Chicago deux ans plus tard, sur la côte ouest. Elle a été présentée à Richard Stamz - légendaire disc-jockey et propriétaire de labels - car sa sœur connaissait le frère du pianiste et chanteur de Blues et Soul : Harold Burrage, alors en contrat chez Stamz pour Paso et Foxy Records (deux labels de Stamz). Johnson n'avait alors que dix-sept ans, elle fréquentait toujours le lycée Marshall Hight school et apprenait la musique. Burrage la présente à Stamz qui lui fait enregistrer deux 45’s sur son label Foxy, tous avec Freddy Robinson à la guitare. L’influence gospel est visible sur toutes ses chansons. Le premier single "These Tears" et rythmé et entraînant avec une guitare de Robinson brève mais savoureuse, couplé à la ballade "Lost Love" avec appuis de chœurs. S’ensuit "Goin' Home" avec un groove très gospel et un solo de Robinson, court mais percutant, couplé a "Wishing" une autre belle ballade. Johnson a par la suite enregistré un single pour Federal Records (1963) "You Have My Blessings/Hard Forgetting Memories". En 1965, à New York (où elle travaillait à l’époque) elle enregistre pour Sue Records sous le nom de Marjorie Black, produit par Robert Bateman. Elle vit toujours sur la côte sud de Chicago mais d’après certaines sources, ne serait pas en bonne santé. Je propose aujourd’hui ses singles sous (son nom) de Mary Johnson, ses deux singles sur Foxy : "These Tears/Lost Love" Foxy 001 édité en 1961 et "Goin' Home/Wishing Foxy 004 édité en 1962, ainsi que celui sur Federal "You Have My Blessings/Hard Forgetting Memories" [45-12506] édité en 1963. J’ajoute également une version alternative de "These Tears" figurant sur le cd Foxy R&B - Richard Stamz Chicago Blues - édité en 2013 par Ace Records. A noter que le premier single Foxy et réédité - toujours en 1961 - sur Queen Records 45-24001. * Ne pas confondre Mary Johnson ici pressente avec l’autre Mary Johnson née Mary Smith en 1900 à Eden Station, Mississippi, décédé en 1970.

     

    MARY JOHNSON - CHICAGO SOUL SINGER

    Lost Love

     These Tears

     

     

     

     

    MARY JOHNSON - CHICAGO SOUL SINGER

    Goin' Home

     Wishing

     

     

     

     

    MARY JOHNSON - CHICAGO SOUL SINGER

    You Have My Blessings

    Hard Forgetting Memories

     

     

    * BONUS *

    These Tears - version alternative

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :