• LARRY WILLIAMS

    LARRY WILLIAMS

    Lawrence Eugene "Larry" Williams - né le 10 mai 1935, décédé le 7 janvier 1980 - était un chanteur de R&B  et de Rock and Roll, auteur compositeur, producteur et pianiste de la Nouvelle Orléans, Louisiane. Williams est connu pour avoir écrit et enregistré quelques classiques du Rock and Roll de 1957 à 1959 pour Specialty records, dont "Bony Moronie" , "Short Fat Fannie" , "High School Dance" (1957) "Slow Down" , "Dizzy Miss Lizzy" (1958) "Bad Boy" et "She Said Yes" (1959). Il enregistre ensuite quatre singles pour le label Chess records, de 1959 à 1960. La vie de Larry Williams est un mélange de succès, de violences et toxicomanie. Il était ami de longue date de Little Richard. Au début des années 1960, alors directeur artistique chez Okeh records (filiale R&B de Columbia) il s'associe a Johnny "Guitar" Watson, guitariste surdoué. En plus de leurs connexions musicales, Williams et Watson en partagent d'autres moins avouables dans le monde criminel. Proxénétisme et trafique de drogues font partie de leurs activités parallèle. En 1965, Williams et Watson partent pour une tournée en Angleterre où Williams a conservé une aura intacte auprès des jeunes fans des Beatles et des Stones, qui ont largement puisé dans son répertoire. A leur retour, ils enregistrent pour Okeh l'album "Two For The Price Of One" resté dans les mémoires tant pour son contenu que pour sa superbe pochette : tous deux juchés sur le toit de leur Cadillac Eldorado façon Rodéo. L'album a un succès mitigé, Larry Williams a alors l'idée de mettre au goût du jour la Soul du duo en la combinant avec le nouveau son en vogue sur le Sunset Strip. Il fait donc appel pour le prochain single au jeune groupe "Kaleidoscope" qui vient de sortir son premier album "Side Trips". Williams et Watson entre en studio avec Kaleoidoscope et enregistrent le titre "Nobody" dont tout le monde pense tenir un Hit, les choses ne se passeront pas exactement comme ça, bien sur Okeh sortira bien le single (qui sera également édité en France), mais "Nobody" sera boudé  par les radios de Los Angeles. Chris Darrow (de Kaleidoscope) croit se souvenir des raisons  d'un tel boycott : selon lui, Larry Williams avait promis de fournir en coke quelques programmateurs radios influents, faute d'avoir livré ces derniers, la sortie du single allait passé inaperçue. Ils se séparent en 1970. Williams, séparé de son ami Watson ne retournera plus en studio que de manière épisodique, consacrant désormais la plupart de son temps à ses activités de proxénète et de dealer. En janvier 1980, Larry Williams est retrouvé à son domicile de Los Angeles les mains attachées dans le dos et une balle dans la tête. Littel Richard prononcera l'oraison funèbre de son vieil ami. Voici le premier de ses singles Chess records [1736] sorti en 1959 "My Baby's Got Soul" une magnifique ballade, couplé au mid-tempo Soul "Everyday I Wonder". Larry Williams reviendra avec d'autres chansons !!

     

    LARRY WILLIAMS

     

    My Baby's Got Soul

    Everyday I Wonder

     

     

     


  • Commentaires

    1
    inconnu charleroi
    Mardi 17 Mars 2015 à 23:49

    très bon post aussi ...

    2
    Mercredi 25 Mars 2015 à 06:57

    Salut Gerard

    tres bon ces deux post

    my baby's got soul un super slow comme je les adore

    everyday i wonder ......magnifique

    merci pour ce partage

    amitié

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :