• JUNIOR WALKER

    JUNIOR WALKER

    Junior Walker - de son vrai nom Autry DeWalt Mixon Jr. - est né le 14 juin 1931 à Blytheville, Arkansas, et décédé le 23 novembre 1995 à Battle Creek, Michigan. Walker grandi à South Bend (Indiana) et commence à jouer du saxophone à l'école secondaire. Sa carrière démarre lorsqu'il monte son propre groupe The Jumping Jack a l'âge de 14 ans  , dans le milieu des années 1950. Son ami Bill Nicks (batteur) avait formé son propre groupe "The Rhythm Rockers. Nicks obtient un contrat permanent avec une station de télévision locale à South Bend, Indiana et demande a Walker de le rejoindre avec son claviériste Fred Patton, pour jouer avec lui. Peu après, Nicks demande à Willie Wood, un chanteur local, de se produire avec le groupe ; peut de temps après, Wood aurait apprit a jouer aussi de la guitare. Quand Nicks part pour le service militaire, Walker convainc le groupe de déménager de South Bend à Battle Creek, Michigan. Lors d'un concert à Benton Harbor, Walker trouve un batteur, Tony Washington, en remplacement de Nicks. Finalement, Fred Patton (pianiste) quitte le groupe, il est remplacé par Victor Thomas. Le nom du groupe "The Rhythm Rockers" est rebaptisé The All Stars. Le style de jeu de Walker est inspiré par les groupes de Blues et R&B qu'il avait entendu dans les années 1950, notamment Louis Jordan, Earl Bostic et Illinois Jaquet. Le groupe est repéré par Johnny Bristol qui les recommande en 1961 à Harvey Fuqua, qui avait ses propres labels (Anna records avec sa femme Gwen Gordy - sœur de Berry et Harvey records). Le groupe, commence à enregistré sur le label Harvey records. Leur nom est alors changé en Jr. Walker and The All Stars. Lorsque les étiquettes de Fuqua sont reprisent par Motown (Berry Gordy) , Jr. Walker and The All Stars deviennent un groupe de Motown, et enregistrent pour le label a partir de 1964. Certains membres du groupe change après être passés chez Motown. Tony Washington, le batteur, quitte le groupe, et James Graves le remplace. Leur premier titre "Shotgun" est écrit par Walker et produit par Berry Gordy. Il met en vedette deux membres des Funk Brothers : James Jamerson à la basse et Benny Benjamin à la batterie. Shotgun atteint le n° 4 dans le Billboard Hot 100 et n° 1 dans les charts R&B en 1965, suivis de nombreux autres succès, tel que "(I'm A) Road Runner" et "Shake and Fingerpop" ainsi des versions des hits Motown comme "Come See About Me" et "How Sweet It Is (To Be Loved By You) entre autres. En 1966, James Graves quitte le groupe, il est remplacé par le "vieil" ami Bill Nicks. Walker continu de se produire et d'enchainer les hits avec des chansons tel que "I'm A Road Runner" et "Pucker Up Buttercup". En 1969, le groupe entre un nouveau hit dans le Top 5 "What Does It Take (To Win  Your Love)". Lors d'une réunion du "Quality Control" Motown, celui-ci rejette cette chanson pour la sortie du single, mais le dj d'une station de radio rend la chanson populaire, le résultat incite Motown à réaliser le single qui atteint le n° 4 sur le Hot 100 et n° 1 dans les charts R&B. A partir de là Walker enregistre beaucoup et place pas mal de hits dans les charts R&B et Top Ten au cours des prochaines années, dont le dernier en 1972. En 1979, les All Stars se séparent et Walker commence une carrière solo sous la houlette de Norman Whitfield, produit sur son label Whitfield records. Mais le résultat n'est pas aussi bon qu'avec les All Stars durant la période Motown. Walker reforme les All Stars dans les années 1980. En 1981 sort l'album "Foreigner's 4" avec les solos torride de Walker, notamment sur le titre "Urgent". Le 11 avril 1981, Walker est l'invité musical de la finale de la saison "Saturday Night Live". Il enregistre plus tard sa propre version de la chanson "Urgent" pour l'album "de 1983 "Blow The House Down". La version de Walker apparait également en 1985 dans le film de Madonna "Desperatly Seeking Susan" (Recherche Susan désespérément). En 1983, Walker re signe avec Motown. En 1988, Walker joue avec Sam Moore (Sam & Dave) pour le duo " Swanky Modes" interprétant la chanson "Ordinary Man" dans le film Soul Fiction "Tapeheads". Plusieurs chansons servent pour la bande originale, incluant "Bet Your Bottom Dollar" et "Ordinary Man" produit par l'ex-membre de Blondie ; Nigel Harrison. Junior Walker meurt d'un cancer à l'âge de 64 ans à Battle Creek, Michigan, le 23 novembre 1995. Il est enterré au cimetière de Oak Hill à Battle Creek. Sur sa plaque, en épitaphe est inscrit son nom de naissance : Autry DeWalt Mixon, et son nom de scène "Jr. "Shotgun"Walker". La chanson Shotgun a été intronisée au Grammy Hall Of Fame en 2002. Voici quelques uns de ses titres sorti en France sur un EP en 1965 sur Tamla Motown [TMEF 503] distribué par Pathé Marconi. Quatre titres dont le fameux "Shotgun" !

    JUNIOR WALKER

    JUNIOR WALKER

     

    Shotgun

    Hot Cha

    Monkey Jump

    Satan's Blues

     

                                             

     


  • Commentaires

    1
    inconnu charleroi
    Lundi 22 Décembre 2014 à 23:58

    trop bon ce lp ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :