• JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER

    JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER

    "Big Moose" de son vrai nom Johnny Mayon Walker, né le 27 juin 1927 à Stoneville, Mississippi, décédé le 27 novembre 1999 à Chicago (Illinois) à l'âge de 72 ans est un claviériste (piano/orgue) et chanteur de Blues de Chicago actif de 1947 à 1991. Il joue également de la guitare basse. Il a travaillé avec plusieurs musiciens de Blues dont : Ike Turner, Sonny Boy Williamson II, Lowell Fulson, Choker Campbell, Earl Hooker, Muddy Waters, Otis Span, Sunnyland Slim, Jimmy Dawkins et Son Seals Blues Band. John Mayon Walker est né dans la communauté non-incorporée de Stoneville, Mississippi, d'un père noir et d'une mère amérindienne. Il a acquis son nom de scène "Moose" (par rapport a sa longue chevelure) dans son enfance à Greenville (Mississippi) alors qu'il trainait dans les salles de billard. Il a porté les cheveux tellement long que peut-être ressemblait 'il a un élan/cervidé avec ses grands bois sur la tête (Moose) , il demande alors aux gars : pourquoi m'appelez vous Moose ? ils ont répondu "Eh bien, c'est la seule chose qui vous convient". "Moose" Walker apprend à jouer de plusieurs instruments, y compris le tuba, la guitare, le vibraphone et l'orgue d'église. Il se fait connaitre dans le début des années '50 comme pianiste et bassiste, alors qu'il errait dans le Delta et au-delà. Puis il rejoint les Kings Of Rhythm d'Ike Turner, il joue également dans les Juke joints avec Elmore James et Sonny Boy Williamson. Il passe à la guitare pour les concerts avec Boyd Gilmore dans l'Arkansas, et avec le pianiste Eddie Snow à Cairo (Illinois). Il joue également avec Tuff Green à Memphis et avec le pianiste Pinetop Perkins dans l'Est de St. Louis. Il fait ensuite quelques spectacles avec Lowell Fulson, lorsque le chef d'orchestre de Fulson, Choker Campbell, embauche Moose pour conduire le groupe dans tout le pays. Il a énormément voyagé, et encore plus avec le "Roadmaster" du Blues Earl Hooker. Il s'enrôle ensuite dans l'armé et part en Corée. A son retour, il commence a faire quelques enregistrements dans les années '50. sa première date de studio est avec Elmore James et Sonny Boy Williamson pour Trumpet records à Jackson, Mississippi. En 1955, Ike Turner enregistre Moose dans un club de Greenville, les 2 faces "Sitting Here Wondering" et "J.W. Walker" créditées à J.W. Walker apparaissent des années plus tard sur l'étiquette Kent records. Il apparait avec Earl Hooker sur le Johnny Otis Talent Show à Los Angeles et enregistre son premier single sous le nom de John Moose, pour le label Ultra de Johnny Otis, également en 1955. Il soutient Earl Hooker, Ricky Allen, Lorenzo Smith et d'autres sur des sessions locales. Willie Dixon obtient Moose à New York en 1960 pour effectuer un travail de studio pour Prestige/Bluesville records. Moose rejoint Elmore James à Silvio sur la cote Ouest, puis se rend à la Nouvelle Orléans avec Elmore james et enregistre pour le label Fire de Bobby Robinson. Pour quelques autres sessions pour Robinson, Moose chante en plus de jouer. Ces pistes ont fini par être éditées et crédités sous le nom mystérieux de "Bushy Head" sur la compilation double album de Elmore James "To Know A Man Vol 1&2" réalisé en Angleterre sur le label Blue Horizon en 1969. Durant les années '60, deux étiquettes de Chicago : Age et The Blues records ont éditées chacune un single de Johnny Walker sous le pseudonyme de "Big Moose". Son premier album est édité en 1969 lorsqu'il se rend avec Earl Hooker à Los Angeles pour enregistrer pour Bluesway/ABC. Le guitariste Earl Hooker était le partenaire de Moose pour les concerts à Chicago ainsi qu'en tournées. Après la mort de Hooker en 1970, Moose à joué dans plusieurs groupes de Chicago, y compris ceux de Jimmy Dawkins, Mighty Joe Young et Louis Myers. Pour ses propres concerts, il travail généralement seul, ou juste avec son batteur Chriss Moos. Le duo joue également de la musique pour Go-Go danseurs près de North Side Joints. Moose apparait également dans The Soul Queen restaurant (Chicago South Side) , il joue également avec son groupe à Kingston Mines (Chicago North Side). A la fin des années '70, il rejoint Eddie Show et The Wolf Gang, juste à temps pour leur session de Alligator's Living Chicago Blues Serie. Le président d'Alligator records, Bruce Iglauer fut si impressionné par son jeu de piano qu'il lui offre une des session pour la série. Moose a répondu avec  quatre chansons intenses sur une session qui comprenait son ami Louis Myers à la guitare. La guitare basse était presque inutile, tant Walker accompagnait de l'extrémité inferieure de la main gauche en battant.

    JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER

    Moose a enregistré quelques albums pour divers petits labels, surtout en Europe, et part en tournée chaque fois qu'on le demandait. En 1982, il fit un voyage mémorable en Nouvelle-Zélande où il fini par vivre quelques temps dans un village autochtone Maori,  vénéré comme un membre de la tribu ! Johnny "Big Moose" Walker a subit un grave accident cérébral dans la fin des années '80, puis une série d'autres qui l'ont rendu incapable de jouer. Il a vécu pendant plusieurs années dans une maison de retraite de Chicago avant sa mort en 1999. Aucun pianiste de telle puissance de jeu ne lui a succédé à Chicago. Voici ses 2 singles sous son pseudo "Big Moose" , le premier sur le label Age records 29113 édité en 1962 : Big Moose & The Jams "Bright Sounds/Off The Hook" avec Earl Hooker à la guitare, Earnest Jackson à la basse et Bill Stepney à la batterie, et le second sur le label The Blues 301 : Big Moose "Puppy Howl Blues/Rambling Woman" accompagné à la Steel guitare par Freddie Roulette, édité en 1967, ce deuxième single est également édité en Angleterre sur le label Python records PKM 01 en 1968/69 ? Johnny "Big Moose" Walker a également enregistré sous les pseudonymes : Bushy Head - Moose John et J.W. Walker. Moose reviendra avec d'autres titres !!

    Chicago - AGE records 29113 - 1962 -

    JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER                                           

     Bright Sounds

              Off The Hook        

     

     

     Chicago - The Blues Michigan Avenue records 301 - 1967-

    JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER

    UK - Python records PKM 01 - 1968/69 ?

    JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER

     

     Puppy Howl Blues

     Rambling Woman

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Juin 2015 à 15:56

    bonjour l'Ami

    j'aime bien rambling woman que je viens de découvrir

    passe une bonne fin de journée et un bon WE

    amicalement ... Georges

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :