• JOE MEDWICK MASTERS

    JOE MEDWICK MASTERS

    Joe Medwick Masters et né le 22 juin 1933 à Houston. Comme beaucoup de jeune de l'époque, il commence à chanter dans une chorale religieuse. Il découvre le blues dans les années cinquante, qu'il chante dans les bars de Houston. Pratiquement inconnu aujourd'hui en tant qu'interprète, c'est surtout comme auteur de chanson comme "Further On Up The Road" , "Pity The Fool", "Cry, Cry, Cry", "Call On Me" qu'il écrit pour Bobby "Blue" Bland, ou encore "Driving Whell" pour Robert Parker, que son nom reste connu de quelques initiés. Joe Medwick a pourtant enregistré, soit sous ce nom , soit sous les pseudonymes de : Joe Masters, Joe Melvin, Joe Medwick Veasey, Joseph Medwick, ainsi que dans TV & The Tribesmen, une oeuvre de qualité. Il décède en 1992 pratiquement oublié. Je poste son singles édité sur le label Boogaloo Records [1003] "Just Be Yourself/That Is Why The End" sous le nom de Joe Masters, également édité sous son nom Joe Medwick sur Boogaloo Records 1004.

     

    JOE MEDWICK MASTERS

    Just Be Yourself * Joe Masters

     That Is Why The End * Joe Masters

     

     

     

    JOE MEDWICK MASTERS

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    inconnu charleroi
    Samedi 2 Février 2013 à 00:41

    bonjour mightygroove ... trés bon post , soul,soul

    2
    mightygroove Profil de mightygroove
    Samedi 2 Février 2013 à 11:30

    Bonjour inconnu charleroi.....Oui très Soul !!!!....Merci de la visite !!!

    3
    PIERRE
    Mardi 4 Novembre 2014 à 12:06

    Pas si oublié que ça: il travaillait avec Grady Gaines et enregistrait sur Black Top à la fin de sa vie.

    4
    Mardi 4 Novembre 2014 à 12:47

    Bonjour Pierre,

    Merci de votre visite, en effet après une période d'obscurité, Medwick refait surface dans les années 1980 avec le saxophoniste Grady Gaines, mais malheureusement il est plus connu pour ses compositions faites pour d'autres artistes comme Bobby Bland ou Huey P. Meaux entre autre, que pour son œuvre. Il a revendu beaucoup de ses compositions a Don Robey (Duke/Peacock rec.) mais aussi a Huey Meaux. Il est vrai que sur la fin de sa vie il revient avec Gaines.

    Merci de votre intérêt pour cet article, si vous avez d'autres infos sur Medwick merci de me les communiqués.

    Amicalement,

    Gérard

        

    5
    PIERRE
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 02:05

    Effectvivement, Don Robey lui a acheté -pour une misère- beaucoup de chansons, dont plusieurs

    sont devenues des hits. Pour d'autres artistes et sutout au profit de  Robey.

    Je n'ai pas plus d'infos que les autres sur Joe Medwick. Et j'ai que John Ridley lui avait aussi

    consacré une page sur son site.

    Au début des années 70, n'ayant pas d'argent et dans l'espoir de recevoir quelques disques,

    photos, ou catalogues, j'adressais des courriers aux labels R&B américains. Ma naïvité m'a

    permis de récolter alors pas mal de choses. Aiinsi, par exemple, Don Robey m'avait répondu

    personnellement en joignant du matériel intéressant. Je n'imaginais pas  le personnage qu'l

    était en réalité!

    Des sites comme le vôre, nous en avons besoin. Meri de faire découvrir -ou redécouvrir-

    tous ces artistes au talent incontestable. La plupart sont décédés et vous prolongez un peu leur

    existence ainsi, en parlant de leurs œuvres.

    6
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 11:30

    Bonjour Pierre,

    Merci de donner suite, j'apprécie beaucoup ! Oui Don Robey a "profité" de beaucoup d'artistes en rachetant pour pas grand chose leurs composisions, étant donné qu'ils les produisait, les spoliant ainsi de leurs droits d'auteur, Robey signait alors de son pseudonyme (Dearick) D. Malone. Ils nous laisse malgré tout un fantastique héritage avec ses labels Duke/Peacock. Fantastique aussi que vous ayez eu des contacts avec Robey, vous avez sans doute eu des infos sur les artistes qu'il produisait et peut-être aussi sur lui même, ainsi que des disques !! De mon coté je commandais aux USA via des adresses que je prenais sur la revue Goldmine que je trouvais dans certaine librairies, je me documentais en achetant des livres et des revues spécialisée, et maintenant internet bien sur, encore que là il faut faire attention, tout n'est pas évangile. Encore merci de prendre de votre temps pour m'apporté des infos et commenter les articles, ce blog est d'abord le votre (tout ceux qui le visite) et donc merci a tout ceux qui prennent de leurs temps pour m'apporter des infos/photos, etc. OU d'attiré mon attention lorsque que je n'ai pas les bonnes infos ! Merci Pierre, heureux d'avoir fait votre connaissance.

    Amicalement,

    Gérard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :